-
Le 22 June 2011 à 10:06 | mise à jour le 22 June 2011 à 06:58

EO Skates se lance dans l’aventure des 24 Heures du Mans

EO Skates se lance dans l’aventure des 24 Heures du Mans

Le duel entre l’Audi n°2 et les 3 Peugeot, notamment la n°9, a enflammé les 24 Heures du Mans 2011 le 12 juin dernier. Les 2 marques avaient aligné des bolides d’une fiabilité exemplaire (d’ailleurs, Audi avait annoncé avant le départ vouloir gagner avec une voiture certes un peu moins rapide qu’en 2010, mais plus fiable). Cette année, EO Skates se lance dans l’aventure des 24 Heures du Mans avec le même état d’esprit que les firmes de Sochaux et d’Ingolstadt...

Article par 

4 équipes représenteront la marque sur le Bugatti

Chausson Sierra et platine EOSkates

Audi et Peugeot avaient de toute façon les bolides les plus rapides ET les plus fiables. Le quotidien l’Equipe a d’ailleurs titré après la victoire de la numéro 2 : « Indestructible Audi ! » Comparer la mécanique de la R8 et de la 908 avec du matériel de roller de vitesse est un peu osé... quoique !

Voilà quatre ans qu’EO Skates a lancé ses platines en carbone sur le marché du roller de vitesse. La firme d’Illkirch, près de Strasbourg, s’est engouffrée dans cette aventure avec comme postulat de départ l’idée que le sport n’avait pas connu de grandes avancées technologiques depuis les roues en polyuréthane et les patins alignés. Au niveau des platines, il y a bien eu des essais, notamment les fameux claps qui venaient de la glace : mais ils n’ont jamais pu s’accommoder à l’asphalte... Ce n’est absolument pas le cas des platines carbone. « Après quelques adaptations sur notre premier modèle, nous avons désormais un produit très performant et surtout fiable, explique Daniel Busser, le représentant de la marque. Voilà deux ans que nous n’avons plus aucun retour ! »

Action WIC de Dijon 2011

Quand l’aventure EO Skates a commencé, Eric Le Gall et Frédéric Ostrowsky, les concepteurs des platines avaient en tête de faire ce que les fabricants de vélo avaient réussi 15 ans plus tôt avec le succès commercial des cadres en carbone. « L’idée, c’était d’alléger les rollers tout en conservant, voire en améliorant les caractéristiques dynamiques. Aujourd’hui, c’est chose faite, puisque nous disposons de l’ensemble chausson + platine le plus léger du monde avec les chaussures d’un de nos athlètes, Jean-Stéphane Sierra : le tout à moins de 400 grammes ! » . De ce point de vue-là, EO Skates peut être satisfait à plus d’un titre. Ses platines sont non seulement légères, mais aussi très confortables au roulage (voir le test Roller en Ligne du 5 juillet 2009 où les testeurs sont unanimes) et hyper précises. « Notre platine 2011 a encore été améliorée : elle est plus solide, plus rigide aux extrémités et assouplie dans sa partie centrale » précise Daniel. EO Skates a déjà converti des sprinters comme Nicolas Pelloquin, mais la marque voit encore plus loin.

Test platine EO SKates« En 2011, nous avons lancé de nouveaux produits sur le marché : en particulier notre modèle H2 en 3x110+100mm (HiLo) qui est venu compléter notre gamme déjà pourvue de deux platines en 4x110mm et 4x100mm. Nous avons aussi commencé à sponsoriser des équipes qui s’alignent sur les marathons européens. » C’est ainsi que les frères Elio et Giacomo Cuncu représentent la marque française sur la German Inline Cup dans l’équipe Bussmann Racing Team avec d’autres figures de proue bien connues des circuits internationaux (l’Italien Mauro Casù, l’Autrichien Martin Thaler). Pour la petite histoire, qui n’en est pas une, Giacomo est même à ce jour deuxième du provisoire de la GIC devant les clients que sont Juan Nayib Tobon, DJ Nation et Scott Arlidge ! EO Skates, c’est aussi un team féminin qui court la World Inline Cup sous le nom d’IDEEprint EO Skates et dont la leader, la française Mélissa Chouleysko, trône à la deuxième place du classement provisoire à ce jour.

EO Skates profitera de l'évènement que sont les 24h du Mans pour présenter les dernières évolutions de ses produits: deux nouveaux modèles, la M2 en 4x110mm et la S2 en 4x100mm qui héritent tous deux des améliorations techniques introduites sur la nouvelle platine H2 3x110+100mm en début d'année.

C'est donc avec une gamme toute neuve, homogène et à la pointe de la technologie que la marque a décidé de se lancer dans l’aventure des 24 Heures du Mans.

Platine EO Skates sur Fila M100

« Car en plus de notre stand dans le village des exposants, nous allons aussi participer à la compétition avec quatre équipes officielles sur le Bugatti, ainsi que plusieurs patineurs duo et solo » explique Daniel Busser. «  Notre but, c’est de montrer que nos platines s’accordent à tous les niveaux de patineurs, à toutes les pratiques. » Quand on compte Nicolas Pelloquin, champion de France du chrono, ou encore Jean-Stéphane Sierra, champion du monde U 40 du marathon dans ses rangs, il ne reste plus grand-chose à démontrer ! Il n’empêche... Les 24 Heures du Mans, c’est la course de légende qui marque tous les esprits. Des centaines, voire des milliers de patineurs de tous profils, une aventure humaine et sportive hors du commun... Et pour EO Skates, une équipe féminine avec des patineuses venues des quatre coins du continent et qui chercheront à décrocher le podium : avec des rouleuses comme la Belge Jessica Gaudesaboos, qui a déjà gagné les 24 Heures du Mans trois fois, la Slovaque Renata Karabova, troisième du provisoire de la WIC, ou encore la française Léa Réguer-Petit, ce devrait être tout à fait possible. C’est en tout les cas ce qu’on leur souhaite !

Présentation de la marque

EO Skates est une firme française implantée à Illkirch, près de Strasbourg. Les platines EO Skates sont faites en carbone composite, avec une mousse de structure à l’intérieur, ce qui les rend si légères et solides à la fois. L’entreprise utilise des procédés industriels pour fabriquer ses platines.

Le matériau utilisé est du carbone pré-imprégné, qui permet un contrôle précis de la teneur en résine, le même qui entre dans le processus de fabrication des avions comme Airbus ou Boeing. A ce jour, plus de trois cent patineurs ont déjà adoptés les platines EO en France et elles commencent à être bien connues aussi en dehors de l'Hexagone, avec des clients européens en Italie, en Allemagne ou encore en Suisse et même aux Etats-Unis où plus de trente platines ont déjà fait le bonheur de leur nouveaux possesseurs depuis le début de l'année.

A noter qu’EO Skates parrainera la quatrième étape de la Coupe de France des Marathons, qui aura lieu dans le cadre de l’EO Race, une journée de courses pour tous les niveaux organisée par le Strasbourg Roller Vitesse le 28 août prochain à Strasbourg. Plus d’informations à ce sujet très bientôt...

Team IDEEPrint EO Skates dames

Liens utiles

Le site officiel de EO Skates
Le team IDEEprint EOSkates
Le site des 24h du Mans
Le site de la course EO Race
Le site du Strasbourg Roller Vitesse
Le site de la coupe du monde de roller
Le site de la coupe d'Allemagne de roller

Texte : Vincent Esnault
Photos : EO Skates et droits réservés
Mis en ligne  le 22 June 2011 - Lu 4384 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB