-
Le 10 May 2011 à 14:06 | mise à jour le 13 February 2015 à 08:00

Sven Boekhorst (Rollerblade Original Team)

Sven Boekhorst (Rollerblade Original Team)

Sven Boekhorst est un rider brillant. Il est sur le devant de la scène du roller depuis 15 ans et il a gagné à peu près tout dans son sport. Dans ses sports devrait-on dire, car le Néerlandais est capable d'être aussi bon dans trois disciplines très différentes : le half pipe, la mini rampe et le park !

Mis en ligne par 

Biographie

Sven a grandit à Den Bosch, dans le Sud des Pays-Bas, et il vit encore là. Il a commencé le sport par le football, ce qui est assez banal pour un Européen. Mais très rapidement, en avril 1994, il a découvert le roller avec des amis. A cette époque, le roller était quelque chose de complètement nouveau : mais cette occupation a très vite grandi dans sa vie, jusqu'à prendre la plus grande place. Des rues de Den Bosch aux X-Games, cela ressemble à un long run. Sven l'a vite passé : dès octobre 1994, il est sponsorisé, soit seix mois après ses débuts ! Il fait partie du team Rollerblade Netherlands juste après, et il patine dans des shows et des contests partout aux Pays-Bas.

Vers l'international

Très vite, les Pays-Bas sont trop petits : le voilà sur les routes de l'Europe et, en 1998, aux Etats-Unis pour la première fois. Il y prend part aux pro tour series de l'ASA avec des riders pros comme Kalus Dieter Waltner, Taïg Khris ou encore Raphael Sandos. Il a débuté chez les pros avec les Espagnols Javier Bujanda (half pipe) et Alexis Ecija (park), deux riders qui deviennent ses amis, tout comme Taïg Khris d'ailleurs. Cette expérience le conduit tout naturellement aux X-Games. Plus tard, il commence à glaner des podiums et des victoires en half pipe et en street en 1999 : c'était loin d'être gagné, tant les deux mondes sont éloignés l'un de l'autre, tant les mentalités, les opinions et les skaters sont différents. Mais Sven était au top dans chacune des disciplines, tout simplement parce qu'il adorait les deux ! 1999, c'est un peu le pic de sa carrière : il gagne cette année-là les finales NISS et ISS sur le street, ce qui l'amène à devenir le meilleur rider du monde.

La conscrécration
Il devient champion du monde dans la foulée, en 1999 et en 2000, et gagne aussi les X-Games et les Gravity Games en 2000 ! Sven est le seul rollerblader a avoir gagné la Triple Couronne (les trois grandes compétitions la même année : les Gravity Games, les X-Games et le championnat du monde ASA). Cette couronne fut certainement le plus grand moment de sa carrière pro. A cette époque, il était toujours en mouvement à un endroit ou à un autre de la planète, vivant pour son sport, sa passion, habitant dans des hôtels. C'est aussi ce qu'il regrette un peu avec le recul : 

« j'ai voyagé dans tant de pays sans vraiment les visiter, passant mon temps entre les hôtels et les contests... »

Back to school

Quand on a gagné tout ce qu'il était possible de gagner, c'est parfois difficile de trouver la motivation d'aller plus loin. A la fin de l'année 2000, Sven décide de reprendre ses études pour s'assurer un avenir professionnel. Sa carrière de rider pro touche à sa fin, même s'il continue à rider dans des shows. L'ISH lui offre cependant un rôle dans un show incluant du half pipe qui lui a permis de faire des démos jusqu'à Broadway, et partout dans le monde. C'était une nouvelle vie qui s'offrait au Néerlandais, mais une vie tout aussi intéressante.
C'est en fait ce qui l'a mené à ces dernières années, depuis 2006, où Sven essaie à son tour de développer le roller dans son pays, les Pays-Bas. Par exemple, il a mis sur pied un événement en 2007, Mind the Gap. La première édition s'est tenue à Rotterdam. Aujourd'hui, Mind the Gap comporte trois étapes dans les grandes villes néerlandaises, et c'est un vrai succès.

Parallèlement, Sven ride pour Rollerblade et développe de nouveaux projets. Certains sont encore secrets... Mais ce qui est certain, c'est qu'il va se focaliser sur la transmission de son savoir et qu'il va notamment se tourner vers les écoles et les municipalités. Le but : permettre au roller de continuer à se développer !

Carte d'identité de Sven Boekhorst

Nom : Sven Boekhorst
Nationalité : néerlandaise
Date de naissance : 19/06/1980
Lieu de résidence : Den Bosch (Sud des Pays-Bas)
Débuts dans le roller: 1994
Où et dans quelles circonstances ? « C'était à Den Bosch, chez moi. J'ai commencé avec des amis dans la rue, pour le fun. Après six mois, nous avons trouvé une mini rampe : c'est ainsi qu'a commencé ma carrière dans l'agressif ! »
Equipe pro : Rollerblade depuis 1996
Meilleurs résultats : champion du monde en 1999 et 2000, vainqueur des X-Games et des Gravity Games en 2000, vainqueur des Global X-Games en 2003, deuxième place des Asian X-Games en 2005, obtient un rôle dans un jeu vidéo en 2002.
Musique préférée : les Doors
Où voudrais-tu partir en vacances ? En Afrique

"Mon trick favori, c'est le flat spin 360"

Bonjour Sven. Tu es à l'avant scène du roller depuis près de 15 ans. Tu as tout gagné, les championnats du monde, les X-Games, les Gravity Games... Quelle est ta victoire la plus mémorable ?

Certainement les X-Games en 2000, parce que c'était la dernière que je devais gagner, et je l'ai fait ! Mais j'ai un meilleur souvenir encore de mes deux dernières victoires aux Winterclash Experience. Beaucoup de mes amis (tous mes amis néerlandais en fait) étaient venus à Berlin pour me voir concourir voilà deux ans. Pour la première fois, j'ai pu leur montrer ce que je faisais dans mon sport et depuis de nombreuses années aux Etats-Unis.

Tu as voyagé à peu près partout dans le monde. Quelle est la meilleure place pour patiner ? Et la meilleure place pour vivre ?

Pour patiner, je dirais certainement les Etats-Unis pour les rues et les skate parks. Mais le meilleur endroit pour vivre, c'est chez moi, à Den Bosch ! Par le passé, on m'a offert l'opportunité d'aller m'établir aux Etats-Unis. Mais j'ai toujours refusé : j'ai toujours voulu garder le lien avec ma propre ville...

Tu as expérimenté des centaines de tricks sur tes rollerblades. Quel est celui que tu préfères ? Et quel est le plus difficile que tu ais eu à apprendre ?

Mon préféré, c'est le flat spin 360, une rotation horizontale de 360° en l'air. Le plus difficile à apprendre, c'est sans doute le flat spin 540 dans le half pipe. Je l'ai souvent essayé, mais j'ai dû abandonner voilà quelques années.

Quand tu rides un contest, qu'est-ce qui te donne la sensation que tu as réussi ?

Aujourd'hui, la chose la plus importante pour moi, c'est de bien patiner pour moi-même. Si j'essaie quelque chose que j'ai dans l'esprit, je suis content. Je ne fais plus trop attention à mes résultats, à mon classement. J'essaie d'avoir un bon patinage et de m'amuser avec mes amis. C'est cool d'être ensembles avec de vieux potes. Par le passé, c'est vrai qu'il y avait plus de pression pour aller chercher les podiums...

Combien de fois par semaine t'entraînes-tu pour rester au top niveau ?

L'hiver, deux fois par semaine la plupart du temps. L'été, quatre fois par semaine. Mais j'ai plein d'autres activités par ailleurs, en dehors des entraînements à proprement parler. Et finalement, je suis souvent dans les rollers, tout simplement parce que j'apprends à des enfants ou que je fais des démos !

Qu'est-ce qui te fais progresser, qu'est-ce qui te donne l'envie d'aller de l'avant, d'atteindre de nouveaux buts ?

Mon but aujourd'hui, c'est de créer un roller pro avec la marque Rollerblade. Après cela, je ne sais pas exactement. Je voudrais approfondir dans l'enseignement du roller, apprendre à des enfants, partager mon savoir.

Liens utiles

www.svenboekhorst.com
www.rollerblade.com

www.teamtrs.com
http://vimeo.com/rollerblade/videos
www.youtube.com/user/AuthenticRollerblade

Texte : Vincent Esnault
Photos : Rollerblade
Mis en ligne  le 10 May 2011 - Lu 3211 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB