-
Le 18 March 2011 à 00:00 | mise à jour le 18 March 2011 à 07:47

Roller et vie militaire : c'est possible !

Roller et vie militaire : c'est possible !

Le sport est une seconde nature chez les militaires, une composante essentielle et vitale de leur métier où il faut toujours garder une bonne condition physique. En cela, qu'est-ce qui les empêcherait de pratiquer le roller ? Rencontre avec les patineurs du 40e Régiment d'Artillerie de Suippes...

Article par 

Bonjour! Se déplacer sur les compétitions roller et être militaire, est-ce compatible ?

Il n'y aucune incompatibilité. Nous devons toujours rester ouverts sur le monde extérieur et à la société. Et vous savez que le sport est le meilleur moyen de promouvoir notre institution et les valeurs qu'elle défend. De nombreux athlètes de haut niveau défendent les couleurs de la France et sont militaires. Nous, à notre niveau, nous défendons les couleurs de notre régiment et de l'armée de terre en participant à ces compétitions de roller.

2) Combien de pratiquants dans votre équipe et/ou votre régiment ?

Nous sommes une dizaine. Peu connu ce sport est aussi peu pratiqué chez nous. C'est pour cette raison que le brigadier-chef ARCI Cédric, responsable de la section roller et coach, s'efforce de le faire connaître.

3) Comment aménagez-vous vos plannings d'entraînement ?

Notre club sportif et artistique de la défense (CSAG) section roller nous propose de pratiquer du lundi au jeudi de 16h00 à 17h15. Nos chefs nous autorisent à diversifier nos pratiques sportives pendant les heures de service, si celles-ci s'intègrent parfaitement avec les activités militaires. Mais nos activités militaires priment sur le reste et nous sommes que très rarement présents aux séances au grand désarroi de notre coach. Nous poursuivons donc seul ou à plusieurs parfois, le soir ou le week-end, la mise en application des conseils du BCH ARCI.

4) J'imagine que l'activité physique liée à votre métier doit vous donner de la caisse ?

Oui, cela est exact mais reste relatif. Les épreuves en relais nous vont bien car effectivement la pratique sportive imposée par notre métier pour une bonne condition physique, nous permet au moins de supporter assez bien ces efforts répétés. Mais l'effort fourni lors de la pratique du roller de vitesse est vraiment spécifique (sans parler de la technique...). Nous ressentons assez rapidement notre manque d'assiduité aux entrainements. Le marathon de Lyon, en exemple, a été un vrai calvaire !

5) Quels sont les valeurs communes entre le métier de militaire et la pratique du roller de vitesse ? (dépassement ? volonté ?)

Je crois que le dépassement de soi et la cohésion sont des valeurs communes. Lorsque j'ai participé à mes premières compétitions c'est l'ambiance générale qui m'a le plus surpris. Une bonne ambiance ne peut que consolider les liens entre tous les membres d'une équipe poussant par la suite chacun à se surpasser malgré les difficultés.

Vous pouvez nous faire un bilan de votre année 2010 ?

Le marathon de Lyon « Lyon » a clôturé le 19 septembre 2010 la saison de notre équipe régimentaire de roller. Aucune raison de pâlir des performances réalisées, car cette année encore, l'équipe est allée côtoyer honorablement les meilleurs athlètes mondiaux de la spécialité (champion du monde, champions européens, l'élite, les espoirs français).
Mais elle a pu aussi croiser une population très jeune et extrêmement moins jeune débutante, d'apprentis, d'amateurs et de passionnés, aussi diversifiée et chaleureuse que les inoubliables panoramas alentour.
Il a fallu de la volonté et de la sueur pour affronter la pluie battante du mont des vignes (ou des vignobles) de Trélou sur marne, le vent marin glacé des côtes de Quiberon, le bitume fumant du mythique circuit du Mans, l'interminable boucle place Bellecourt à Lyon.
Il fallu du courage pour se lancer sur l'asphalte à plus de 45 km/h parfois, la nuit venue, à la seule lueur d'une frontale mêlée aux flashs des éclaires lointains (24H Quiberon la GROL Race).
Il fallait une équipe pour pousser chacun à ses limites, sans jamais lâcher un précieux mètre d'avance, minute après minute pour 24 heures d'effort (24 Heures du Mans roller).
Il faut cette envie de toujours vouloir porter fièrement les couleurs du régiment sur ces rendez-vous atypiques pour que la douleur devienne le meilleur souvenir.
Le 12 mai 2010 à Belval sous Châtillon challenge endurance 1 Heure par équipe de deux : 3ème au classement général.
Le 29 mai 2010 aux 6 Heures de Troyes : 3ème au classement général.
Du 5 au 6 juin 2010 aux 24 Heures de la GROL Race à Quiberon : 4ème au général et 3ème au classement équipe avec une équipe de 4 personnels pour ces 24 Heures contre 8 au maximum autorisés pour le autres équipes au complet).
Du 26 au 27 juin 2010 aux 24H du Mans roller : 77ème au général et 4ème classement entreprise (avec une équipe de 8 personnels contre 10 autorisés). Le 26 septembre 2010 le marathon de LYON « Lugdunum Contest » 42 km

7) Votre programme et vos objectifs pour 2011 ?

  • les 6h de l'U.T.T à Troyes
  • la Grol race
  • les 24h rollers du Mans
  • le Marathon de Lyon
Notre objectif : faire mieux que l'année précédente et d'être plus nombreux à pouvoir participer aux compétitions !

Liens utiles

Le 40ème R.A. de Suippes sur le site du Ministère de la DéfenseTexte : Alfathor
Photos : 40e R.A. de Suippes
Mis en ligne  le 18 March 2011 - Lu 3363 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB