-
Le 17 February 2011 à 00:00 | mise à jour le 08 May 2011 à 19:25

Winterclash 2011 : Back to basics

Winterclash 2011 : Back to basics

La septième édition du Winterclash a fait son grand retour au skatepark Area 51 d'Eindhoven... et ce ne sont pas les extra-terrestres qui ont débarqué sur place (quoi que ! ) mais bel et bien le gratin des riders mondiaux que compte le milieu du street. Back to basics...

Mis en ligne par 

Pour la 7ème édition, la compétition revient à l'Area 51 à Eindhoven comme en 2009. C'est le plus grand skatepark couvert d'Europe avec une surface au sol de plus de 3,000 m². Tout en bois, on y trouve un magnifique bowl, une mini rampe, des curbs en veux tu en voilà et quelques rails. Pour l'occasion, l'organisation a installé 4 spots supplémentaires signés Ignition: de gauche à droite, un long curb en équerre de plus d'1 m de hauteur au milieu, un rail face au curb en rainbow puis une pyramide a été posée sur la table à droite et enfin un coping a été installé sur le mur.

Jeudi 10 février

Arrivée au skatepark, les riders venus des quatre coins du monde prennent leurs marques. Un totem aux couleurs de la marque Rollerblade a pris place sur le quarter de lancement au dessus de l'entrée de l'Area 51. Sven Boekhorst s'y frotte déjà. Après quelques tentatives avortées, il rentre un magnifique fishbrain grabbé tout en haut. Le ton est donné ! D'autres riders tels que Guillaume Legentil, Nils Jansons et Warren Digne se démarquent. Tout cela présage le meilleur pour la compétition qui démarre le lendemain.

Vendredi 11 Février

L'Area 51 ouvre à 12h mais peu de monde s'est levé. Les qualifications amateurs ne démarrent qu'à 15h, ce qui leur laissent le temps de s'entraîner. Quelques pointures s'illustrent comme Mr Chaz Sands qui rentre un true sunnyday sur l'équerre et Romain Godenaire qui titille le totem Rollerblade et y dépose un makio grab. Les trainings s'éternisent, tout le monde est chaud et attend avec impatience le début de la compétition.
C'est à 18h que leur vœu est exaucé. Une centaine d'amateurs sont en lice répartis dans 15 poules. 4 heures de qualifications où de nombreux riders se sont distingués. Anthony Pottier rentre un joli fishbrain sur la pyramide. Dans la 2ème poule, Rob Pruett éclipse tous les riders de sa poule quand il s'élance du première étage pour caler un top acid sur le balcon et sors en sautant sur la courbe du quarter. Après cela, les spectateurs sont boostés et attendent la prochaine prise de risque. Seulement, il ne se passe pas grand chose. Les poules s'enchaînent. Nicolas Schopfer propose un soul to true spin mizu sur la pyramide. On retrouve les riders qui ont fait sensation la veille, Nils Jansons et Guillaume Legentil. On attendait Jeremy Suarez ou encore Adrien Clairaz mais ils bénéficient d'une wild card qui les qualifient directement pour les demi-finales.

A 22h, le Last Man Standing

peut commencer. C'est une première au Winterclash, le but est de faire tomber les riders les uns après les autres et le dernier à être debout à gagner. Romain Godenaire, Stéphane de Freitas et un hollandais. La tension est à son comble et les spectateurs éméchés et probablement stones se liguent contre Romain Godenaire. Et l'un d'entre eux envoie un skate sur lui, qu'il évite de justesse. La bagarre qui en résulte achève la petite compétition. La journée se termine sur cette note fort peu reluisante.

Samedi 12 février

Le retard accumulé la veille a permis aux filles de commencer la compétition le samedi en début d'après-midi. La japonaise Chihiro Azuma, vainqueur du dernier Chaz Sands Invitational, est venue pour gagner, tout comme l'américaine Fallon Hefferman. On les retrouve dès la première poule des qualifications avec Mathilde Monneron et Manon Derrien. C'est un festival de tricks, il y en a de tous les côtés. Entre le back royal to top soul de Chihiro, le 270 sweatstance de Manon sur le quarter et le top soul de Fallon sur le rail, on ne sait plus où donner de la tête. Mathilde plus friande des courbes n'a pas trouvé son bonheur sur ce park carré. La seconde poule est plus cool, seule l'espagnole Maria Munoz sort du lot avec un splendide top soul to soul sur la pyramide. La troisième poule manque de peps mais la hollandaise Olga Bouwhuis se distingue grâce au back savannah sur le curb.
Ensuite, la compétition prend une nouvelle dimension en compagnie des amateurs en demie-finale. Une trentaine d'amateurs s'affrontent en toute convivialité. Anthony Pottier impressionne d'entrée en calant un top soul puis un fishbrain grabbé sur la barre du totem Rollerblade. Il entraine avec lui le suisse Nicolas Schopfer qui cale un back royal en haut du totem puis un top soul. On assiste à un véritable spectacle. Guillaume Legentil nous livre un true spin top soul sur le triangle posé et un fakie 270 royal sur le rail. Tandis que Maxime Lopez lance un true spin top soul to back royal sur le rail ainsi qu'un back back sur le rainbow. Comme à son habitude, Jeremy Suarez fait le show. A pleine vitesse, il tente à plusieurs reprises disaster mistrial sur la pyramide sans succès. Par contre, il réussit à caler un soul sur le curb ignition, peu utilisé par les autres riders. Nils Jansons, emporté par l'ambiance, cale un disaster true spin sunnyday sur la pyramide qui électrise le public.

Finale Filles

Après des qualifications prometteuses, les filles sont prêtes à clasher l'Area 51. Fallon Hefferman commence avec un wall tap sur le totem puis elle enchaîne sans difficulté le rail en top acid. Elle lance un magnifique top soul sur toute la longueur de l'équerre. Chihiro Azuma n'est pas en reste puisqu'elle y cale un back royal très propre. Un démarrage en trombe qui ne lui échappe pas. Elle pose un true spin mizu sur le triangle et alley oop soul to soul fantastique sur le coping du quarter. Son true mistrial sur l'équerre met tout le monde d'accord. L'espagnole Maria contre attaque avec un top soul toujours sur l'équerre. Elle maîtrise le rail en top soul puis en alley oop soul. C'est un vrai régal ! Manon Derrien et Olga Bouwhuis ont, quant à elles, du mal à passer après ses pointures. C'est sans surprise que la japonaise Chihiro Azuma gagne la compétition, Fallon termine en seconde place et c'est la surprenante Maria Munoz qui rafle la troisième place.

Finale Amateurs

5 riders se sont qualifiés pour cette finale qui s'annonce spectaculaire ! Anthony Pottier livre un disaster true king grind sur la pyramide inspiré puis un un back royal to alley oop soul sur l'équerre. Tandis que Guillaume Legentil y met un backside backslide et un back savannah avant de poser un 360 top soul sur le triangle. Nicolas Schopfer lance un alley oop fishbrain puis un magnifique top soul sur le curb mural. Maxime Lopez est un peu dépassé mais cale un joli 360 back royal sur le rail. Nils Jansons se distingue grâce à son 450 fishbrain rocket sur la pyramide, mais aussi par un disaster true sunnyday stylé. Anthony Pottier enflamme l'Area 51 lorsqu'il cale un fishbrain sur le haut du totem Rollerblade que Nicolas Schopfer n'arrivera pas à rentrer. La qualité du run d'Anthony Pottier aura raison de ses adversaires. Son dauphin Guillaume Legentil a franchement mérité sa seconde place et c'est Nils Jansons qui finit en troisième position.

Qualifications Pro

Les qualifications des pro riders commencent en début de soirée, mais les spectateurs sont avides de voir du gros tricks et ils vont être servis. 5 poules de 5 pros riders défilent et c'est un feu d'artifice. Chaque poule dure une demie heure ce qui leur laisse le temps de se lâcher. Montre Livingstone, en pro modèle shima skate manufacturing, nous vend du rêve : fakie 540 sur la table, soul sur le curb mural et true pornstar sur le curb. La troisième poule est carrément impressionnante. Seuls Roman Abrate et Dominic Wagner cherchent à faire des lignes malgré le monde agglutiné sur le park. Roman lance un disaster back savannah sur la pyramide. Dominic Wagner lance en disaster backside backslide sur le triangle. Du beau spectacle qui perdure en compagnie de Brian Aragon qui rentre un 900 sur la table et de Mathias Silhan qui enivre le public avec son 540 mute. Brian Shima s'est fait plaisir en participant aux qualifications. La dernière poule reste puissante avec le hollandais Sven Boekhorst boosté par Miguel, le speaker. Il rentre un disaster true sunnyday sur la pyramide et son fishbrain calé sur le totem deux jours avant. La finale sera à la hauteur de nos attentes.

Finale Pro

La soirée est bien entamée et les spectateurs en prennent pleins les yeux. Sven Boekhorst qualifié pour la finale est parti ce qui laisse le champ libre aux 4 pros riders en lice. Roman Abrate se distingue très vite avec une multitude de tricks dont un 360 back savannah sur le curb et un true spin mizu sur la pyramide. Mathias Silhan met la barre haute avec un backside to alley fishbrain to front full tork to makio hallucinant. Sur la pyramide, Brian Aragon pose un disaster true spin fishbrain et un 360 top soul. Les tricks s'enchaînent et on est ébloui par le niveau que nous offre les pros. C'est sans compter sur Dominic Wagner qui impressionne par sa vitesse et la propreté de son style. Il se promène littéralement dans le park à coup de transferts et de 720. Il nous livre sur l'équerre un backside backslide et un fishbrain rocket de toute beauté. Le podium de ce Winterclash 2011 est imposant. Brian Aragon s'offre la troisième place, Roman Abrate termine deuxième et c'est l'allemand Dominic Wagner qui gagne la compétition.

Cette année, le Winterclash a été à la hauteur de toutes les attentes. Jojo Jacobi a encore une fois mené de main de maître l'organisation malgré le retard accumulé. Une 7ème édition qui augure un bel avenir à cette compétition devenu incontournable. Toutes les marques et les pro riders se sont déplacés même si ils n'ont pas tous participer, ils se sont montrés et nous ont fait rêver. Chapeau ! A l'année prochaine !

Principaux résultats

Pros

1) Dominik Wagner
2) Roman Abrate
3) Brian Aragon

Amateur

1) Anthony Pottier
2) Guillame Le Gentil
3) Nils Jansons

Girls

1) Chihiro Azuma
2) Fallon Heffernan
3) Mery Munoz

Galerie photos

Liens utiles

Site du Winterclash

Texte : Marie-Dominique Beau aka Lapichu
Photos : Bobor
Vidéo : Delvar
Mis en ligne  le 17 February 2011 - Lu 6417 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB