Suivre Rollerenligne sur Facebook S'abonner à rollerenligne sur Twitter
Le 22 février 2011 à 00:00 | mise à jour le 22 février 2011 à 07:47

Le bilan WSSA : événements et riders 2010 (6/6)

Le bilan WSSA : événements et riders 2010 (6/6)

Nous clôturons avec ce 6ème article le bilan WSSA de l'année 2010. Retour sur les événements qui ont marqué les riders et les riders qui ont marqué les 365 derniers jours. Témoignages de patineurs...

Par Close Yr E's

L'événement de l'année 2010 ?

Entre la PSWC et ChunCheon, le coeur des riders balance...

En somme, deux événements de grosse envergure qui tournent au poil, l'un à l'occidentale, l'autre à l'orientale!

D'un côté, la Paris Slalom World Cup

Championnats d'Europe de freestyle pour sa 8e édition, la PSWC fait mouche avec son charme à la française: la romantique bruine parisienne devant la légendaire Tour Eiffel... tout ceci parfaitement résumé par Chiara Lualdi :
« La PSWC, bien sûr! C'est toujours très bien organisé, et prêt à faire face aux situations inattendues, comme la pluie... Et le spot est magnifique, devant la Tour Eiffel... »
Barbara Bossi et Igor Cheremetieff sont du même avis :
« A la première place, la PSWC ! C'était énorme ! Tellement de riders, tellement de pays ! C'était vraiment génial ;-) »
Le dispositif de rampes de lancement pour le speed slalom reste dans les mémoires, comme le rappelle Chloé Seyrès :
« la compétition la plus intéressante de speed slalom féminin a probablement eu lieu pendant la PSWC, où il y avait un bon paquet de compétitrices du monde entier, et puis... partir sur une rampe de lancement, c'est fun et c'est classe ! ».
Certains riders ont élu la PSWC pour des raisons plus personnelles, comme Tiziano Ferrari :
« Le meilleur événement pour le speed ? Direct, la PSWC : la compétition, les gens, l'ambiance... et j'ai gagné en 2009, j'ai fini 2e cette année... j'étais déterminé à faire de mon mieux. »
ou encore Chloé Seyrès :
« Même réponse que l'année dernière... pour les mêmes raisons! La PSWC parce qu'elle avait lieu à Paris, où tous mes amis pouvaient venir me voir rouler, ce qui est d'autant plus motivant: j'ai envie de me surpasser pour leur offrir un chouette spectacle! »
.

Et de l'autre côté les World Leisure Games à ChunCheon, en Corée

THE événement, méticuleusement préparé (deux répétitions générales, en 2008 et 2009) regroupant des sports extrêmes dans un complexe sportif construit spécialement pour l'occasion, dans un cadre champêtre idyllique au bord d'un lac et entouré de montagnes, comme le rappelle Polina Semenova :
« L'événement était énorme avec des tonnes de trucs différents à voir et à faire. Et j'ai beaucoup aimé le spot au milieu des montagnes, et au bord du lac. L'ambiance était très chaleureuse aussi. La compétition était dure, mais je garde de très bons souvenirs de cet événement. D'ailleurs, merci à tous ceux qui ont participé à en faire un si bon moment. »
L'envergure de l'événement était sans précédente dans le monde du Freestyle et cela a laissé une forte impression à beaucoup de riders, européens comme asiatiques, si l'on en croit le commentaire de Marina Boyko :
« La compétition que m'a le plus impressionnée c'était les Leisure Games. Peut-être parce que c'était ma première compétition en Asie, ou peut être parce que c'était vraiment gigantesque, il y avait beaucoup trop de rider... »
et ceux de ChenChen et de Li Jin Xi :
«  L'événement où je me suis senti le mieux était ChunCheon parce qu'il y avait énormément de spectateurs. J'étais super motivé, et j'ai reçu des applaudissements chaleureux du monde entier. »

Les 4e Championnats du Monde de Freestyle à JeonJu, Corée

Certains riders n'oublient pas de citer les 4e Championnats du Monde de Freestyle, souvent moins pour louer les mérites de l'organisation que pour des raisons personnelles.
Ainsi, y font allusion par rapport aux résultats les deux finalistes du speed slalom féminin, Barbara Bossi avouant que
« par rapport aux résultats, évidemment que pour moi c'est JeonJu, mais c'est clair que c'était pas le meilleur événement. »
et Chloé Seyrès de même :
« d'un point de vue sportif je dirais JeonJu parce que je suis plutôt fière de mon tour de force... jamais je n'aurais espéré aligner autant d'italiennes ultra-rapides d'affilée... »
C'est aussi le moment de certaines prises de conscience notamment, pour Guo Fang :
« Là où je me suis senti le mieux, ça a été pendant les championnats du monde, c'est aussi là que j'ai pris conscience de mon désavantage... »
Ou il est tout simplement apprécié pour le dépaysement par certains européens, c'est le cas pour Clémence Guicheteau :
« L'événement de l'année était sans doute la Corée, un long voyage enrichissant autant socialement que culturellement, rencontrer de nouvelles personnalités dans un cadre magnifique avec une compétition que j'ai beaucoup attendue. Une très bonne organisation, des gens très sympathiques et un titre inespéré, quoi de plus pour inaugurer cette nouvelle année (scolaire pour moi en tout cas) »
, et pour Luca Ulivieri :
« D'après moi, l'événement de l'année, c'était le championnat du monde à JeonJu parce qu'il y avait plein de riders venus de pays différents à affronter, et parce qu'il y avait toutes les disciplines du freestyle représentées (battle, classic, jam, speed et slide). »

N'oublions pas les mentions spéciales !

Double mention pour Battle US à San Francisco, Californie par Chloé Seyrès et Martin Sloboda, dont les appréciations sont étonnamment similaires: Chloé qualifiant l'événement de
« trip génialissime avec des gens génialissimes dans une ville génialissime »
et Martin :
«  Ce trip était dément, de A à Z! :D Les gens, l'endroit, l'ambiance – légendaire. XD ».
Igor Cheremetieff mentionne les Inline Games :
« je voudrais aussi parler de Berlin (Inline Games) parce que c'était le premier événement auquel j'ai pu participer après deux mois de break à cause de mon poignet cassé ! »
Barbara Bossi reste indécise entre la PSWC et SkateLondon,
Et pire pour Kim Sung Jin qui ne sait plus où donner de la tête :
« Il y a eu beaucoup de bonnes compétitions en 2010: La PSWC comme toujours, SkateLondon, Haining Slalom Festival, IFSC (International Freestyle Skating Championship) (etc.), toutes méritent d'être l'événement de l'année parce qu'il y avait beaucoup de niveau et c'était très motivant. »
Pu Hao Yang élit Haining comme sa compétition des premières fois:
« C'est là où j'ai le mieux roulé et où je me suis senti le mieux: c'était la première fois que je réussissais la cafetière wheeling en compétition, et la première fois que je réussissais le seven sur 20 plots et le wheeling spin sur 20 plots aussi... et puis que j'ai remporté le classic jam... trop de premières fois! »
Et enfin Simone Nai Oleari jette son dévolu sur sa toute première compétition de la saison, St. Petersbourg:
« J'étais en super forme, j'ai beaucoup aimé l'aire de compétition, le sol était parfait, il y avait des riders très fort – et surtout des jolies filles ;) J'ai fait une compétition parfaite, et je l'ai gagnée! Ma meilleure performance de 2010. »

Le rider de l'année 2010 ?

Ce titre englobe toutes les disciplines du freestyle (style, speed, slides...)

Avec une majorité écrasante, le titre est décerné à KIM SUNG JIN pour son retour fracassant, sa polyvalence... et son humilité

La plupart vante sa polyvalence, les chinois sont unanimes, Pu Hao Yang est clair :
“Pas besoin de dire pourquoi. Super cool en classic, super rapide en speed, et c'est un monstre en battle. Trop de points, trop de médailles!!” Chen Chen, Guo Fang et Li Jin Xi confirment : “Kim Sung Jin, pour sa polyvalence, en freestyle slalom classic, speed slalom et jam."
Les italiens Luca Ulivieri et Tiziano Ferrari sont également à l'unisson, le premier déclarant que le rider de l'année
"c'est Kim Sung Jin, parce que tout d'abord il gère dans toutes les disciplines du freestyle (classic, battle, jam, speed... et même slides ^^ !) Et en plus il est premier en freestyle et troisième en speed au world ranking.” Le second ajoutant : "KSJ parce qu'il peut participer au freestyle comme au speed, et ce au top niveau. Et parce que c'est quelqu'un de très très humble."
Cette humilité soulignée par Tiziano Ferrari revient dans le vote de Clémence Guicheteau :
"Surement KSJ, que je ne connais que depuis cette année qui est un excellent patineur qui brille autant par son côté technique que par son côté artistique, toujours simple et très gentil malgré sa célébrité."
Les français mettent également l'accent sur son fulgurant comeback. Ainsi Igor Cheremetieff avoue :
« Je trouve que KSJ a fait un énorme comeback en révélant des aptitudes que je ne lui connaissais pas, bien sûr en battle et en classic, mais aussi en speed et en slide ! Bravo pour sa première place au world ranking qui allait de soi et pour sa troisième place en speed ! C'est du super boulot ! ;-) »
Et Chloé Seyrès plussoit... avec une légère mise en garde :
«  Je dirais que Kim Sung Jin est de retour pour de bon... en récupérant le titre à Martin Sloboda, l'un de ses principaux concurrents. Mais le niveau général monte à une vitesse faramineuse, et bien malin qui pourra prédire ce qui va arriver au Top-5 l'année prochaine! Personnellement, je suis prête à miser sur Pu Hao Yang...».

D'autres noms reviennent régulièrement :

Comme celui de Marina Boyko, avec un commentaire unanime : son niveau technique est impressionnant.
C'est l'avis de Polina Semenova qui précise que
« ça devrait être Marina Boyko, parce qu'elle s'est énormément entraînée, a progressé comme pas croyable, et c'est sûr qu'elle le mérite. Et grâce à elle on doit rouler encore plus!! Alors go, Marina, go! »
Et c'est également l'avis de Martin Sloboda :
« Il y a tellement de bons riders... mmh... difficile d'en choisir un. Mais je dirais Marina Boyko. Elle a réalisé de très bonnes performances cette année, et son niveau technique est impressionnant. Elle a fait ses preuves et mérite d'être la nouvelle no.1 mondiale =) »
Ou comme celui d'Igor Cheremetieff... vote de Marina Boyko :
« Tout au long de la saison, il s'est amélioré en style et en technique et a décroché de bons résultats. Et puis c'était le seul rider européen à la finale du battle des championnats du monde à JeonJu. C'était du très bon boulot! »...
et vote de Kim Sung Jin :
« Évidemment il y a beaucoup de candidats mais je pense que Igor Cheremetieff mérite le titre dans la catégorie Freestyle pour avoir ouvert une nouvelle possibilité de figures assises. Comme vous le savez, il est le premier à avoir réussi la cafetière wheeling (sur plus de dix plots) et nous a prouvé que c'était possible en compétition. Il a donné une nouvelle possibilité à ceux qui comme nous sont toujours à la recherche de nouveauté. C'est pourquoi il est le rider de l'année 2010! »

L'histoire du world ranking a été quelque peu mouvementée en 2010, et il est parfois difficile de choisir:

Certains sont déterminés mais culpabilisent un peu de ne s'arrêter qu'à un seul nom, c'est le cas de Chiara Lualdi pour qui le rider de l'année
« c'est Igor Cheremetieff. Comparé à 2009 il a beaucoup progressé. Il a beaucoup de technique et de style. D'autres riders pourraient le challenger pour ce titre, comme Kim Sung Jin, ChenChen et Rohi Goh (en slides). »
...Ou encore le cas de Simone Nai Oleari qui lance malicieusement
« Est-ce que je peux demander un last trick entre Kim Sung Jin et Chloé Seyrès ?! :) »
Et d'autres restent indécis, comme Barbara Bossi qui avoue :
« Il n'y en a pas: beaucoup de riders ont réalisé de très bonnes performances, ont progressé, et ont atteint le top. On devrait garder à l'oeil beaucoup de riders, comme Pu Hao Yang, Liao Jie, Marina Boyko et en speed slalom Luca Ulivieri, KSJ et Sara Barlocco. »

...Et en 2011 ?

La saison a déjà débuté avec quelques un-cones, mais le véritable coup d'envoi sera en mars avec Busto Battle II en Italie les 5-6, mais surtout avec les compétitions russes à Moscou et St. Petersbourg les 18-20 et 26-27! Le calendrier continue de se remplir. Un pic de compétitions est à prévoir en juin-juillet, avec 14 compétitions déjà prévues sur ces deux mois seulement !
Le calendrier complet est ici
...Au prochain Battle !

Liens utiles

Le bilan WSSA 2010 en chiffres (1/6)
Le bilan WSSA 2010 : freestyle slalom hommes (2/6)
Le bilan WSSA 2010 : freestyle slalom dames (3/6)
Le bilan WSSA 2010 : speed-slalom hommes (4/6)
Le bilan WSSA 2010 : speed-slalom dames (5/6)
Le bilan WSSA 2010 : événements et riders de l'année (6/6)
www.wssaskating.com
www.worldslalomseries.com
World ranking final 2010 completTexte : Close Yr E's
Photos : WSSA et droits réservés
Mise en ligne par Close Yr E's le 22 février 2011 - Lu 1601 fois

PUB