-
Le 10 February 2011 à 00:00 | mise à jour le 10 February 2011 à 13:27

Championnats de France Indoor CJS 2011

Championnats de France Indoor CJS 2011

Le premier rendez-vous national de la saison pour les cadets, juniors et seniors a eu lieu les 5 et 6 février sur le parquet de la salle du complexe sportif de Kercado à Vannes (56). Les 27 cadettes, 44 cadets, 20 juniors, 14 Nationales femmes, 38 Nationaux hommes, 17 Elites femmes, 17 Elites hommes s'étaient inscrits pour disputer le titre Vitesse et le titre Fond de chaque catégorie...

Mis en ligne par 

Les courses de vitesse

Trois manches qualificatives de 3, 4 et 5 tours permettent de déterminer les 4 (ou 5 en cas d'ex-aequos) heureux élus de la grande finale vitesse (4 tours).

Cadettes

C'est la bretonne Polixeni Zissis qui l'emporte devant Ysia Clausses et Anais Laurent.

Cadets

Alexandre Guyomard à l'extérieur réussit à sortir en tête du premier virage et ne sera pas rejoint, même s'il l'emporte de peu au lancer de pied sur la ligne. Elphège Pedicone prend l'argent, Raphael Planelles le bronze.

Juniors

La finale junior revient à Tomy Lépine devant Joris Gardères et Boris Chauveau. Le favori, Benjamin Pierre Jean, a chuté.

Nationales femmes

Cindy Lesieur est bien partie pour un triplé sur cette distance après ses titres de 2009 et 2010. Mais largement en tête et seule, elle chute dans l'avant-dernier tour, et c'est Camille Alvarez qui gagne. Cindy Lesieur garde l'argent, Laura Fourcade après déclassement est troisième.

Nationaux hommes

Chez les Nationaux hommes, Franck Sannier remporte à nouveau le titre devant Mickael Beddiaf et Sébastien Darnal.

Elites femmes

La course est physique au sein d'un groupe de trois patineuses en tête, Aurélie Duchemin, Ophélie Carrère et Valérie Ghédin. Un contact élimine les deux favorites, Ophélie Carrère qui perd sa trajectoire et Aurélie Duchemin déclassée après avoir franchi en tête la ligne d'arrivée. Le podium est ainsi constitué dans l'ordre de Valérie Ghédin, Katia Klein et Ophélie Carrère.

Elites hommes

En l'absence des deux titulaires de l'équipe de France en vitesse ces deux dernières années, Nicolas Pelloquin et Gwendal Lepivert, le titre semblait promis à Elton De Souza sur l'impression donnée en série et sa qualité de départ. Il prend effectivement le meilleur départ, semble être en mesure de garder la tête pendant un tour, mais il se produit un regroupement et quelques contacts où il perd toutes ses chances. C'est Valentin Joyau, qu'on avait lui aussi vu à l'aise en série, qui monte sur la plus haute marche du podium, suivi par Christopher Huteau et Ewen Fernandez.

Les courses de fond

Le dimanche matin est consacré aux deux manches des courses de fond (12 patineurs maximum, 20 et 25 tours) puis l'après-midi débute par les petites finales et se terminent par les grandes finales (25 tours à 12 patineurs).

Cadettes

Ysia Clausses et Déborah Marchand se détachent, puis Ysia Clausses prend le dessus. Anais Laurent est troisième, comme en vitesse.

Cadets

Chez les cadets Lucas Mesdom prend la tête à quelques tours de l'arrivée et la garde, devant Raphael Plannelles et Yassine Baroudi.

Juniors

Joris Gardères domine outrageusement la course. Il s'échappe après quelques tours, faisant exploser le peloton et maintenant un demi-tour d'avance. Darren De Souza et Tomy Lépine en oublient de boucler le dernier tour et descendent ainsi du podium au profit de Victor Caudal et Thomas Ouvrard.

Nationales dames

Pour les Nationales femmes, la chance tourne cette fois en sa défaveur pour la championne en titre, Camille Alvarez, qui avait bénéficié de circonstances particulièrement favorables sur la vitesse le samedi. Elle chute en début de course, et malgré une chasse courageuse derrière le peloton elle ne reviendra pas. C'est Laura Fourcade qui l'emporte, devant Léa Reguer-Petit et Laure Guillard.

Nationaux hommes

Lionel Maillard s'échappe avec Franck Sannier puis s'impose sans surprise dans le fond des Nationaux hommes, apportant ainsi un titre au club organisateur devant Franck Sannier et Mickael Beddiaf.

Elites dames

Aurélie Duchemin part en compagnie de la cadette surclassée Marie Poidevin, puis creuse progressivement l'écart avec celle-ci. Marion Kay complète le podium.

Elites hommes

L'absence de Yann Guyader qui a très largement dominé cette course en 2009 et 2010 offre une opportunité aux coureurs présents. C'est Elton De Souza qui contrôle cette course. Seul Ewen Fernandez, second, termine dans le même tour. Christopher Huteau remporte le bronze.

Le bilan sportif

Le France Indoor confirme à nouveau qu'il a désormais toute sa place dans le calendrier. La participation est en augmentation par rapport à 2010 avec un total de 177 patineurs pour 159 en 2010, avec une progression dans toutes les catégories sauf cadettes (identique à 2010) et élites hommes (moins 5).
Le plateau était bien celui d'un championnat de France dans presque toutes les catégories. Le seul bémol concerne les élites hommes. Les absences les plus visibles étaient dans cette catégorie puisque, outre Yann Guyader qui avait dominé en 2009 et 2010, quatre des six membres de l'équipe de France au mondial 2010 étaient absents (Nicolas Pelloquin, Gwendal Lepivert, Julien Sourisseau, Thomas Boucher) et que Ewen Fernandez, s'il était bien présent, venait juste de rechausser les rollers après une période sur glace.
Les courses sont toujours aussi dynamiques et spectaculaires. Toute erreur se paie cash, et les contacts ont parfois fait perdre toute chance de l'emporter à certains coureurs, suite à chute ou déclassement.

Le bilan de l'organisation

Le Comité National Course avait voulu être intransigeant sur la qualité de la salle, qu'il s'agisse de son revêtement ou de l'accueil du public. Il a fallu attendre longtemps avant qu'une candidature répondant à ces critères ne se manifeste, c'est grâce au club GROL de Vannes et aux collectivités locales que ce championnat a pu bénéficier de cette très belle salle de Kercado. Son point fort est la présence de gradins tout autour de la salle.
L'organisation a été sans faille, aussi bien le jury parfaitement rôdé à l'indoor que le secrétariat. La présence et l'aide de la personne qui a conçu les logiciels de gestion de l'indoor (tirage au sort aléatoires des séries pour chaque tour, classement et composition des finales) ont été appréciées. La rapidité de mise en ligne des résultats sur le site du GROL a été remarquée. L'animation (speaker, musique) a bien mis en valeur les courses. Et ce sont aussi tous les bénévoles mobilisés pour cet événement qui ont permis aux coureurs d'en faire un événement réussi.

Liens utiles

Photos du France Indoor (GROL)
Photos du France Indoor Vitesse (LOU Roller)
Voir le diaporama vitesse de AM Sports
Voir le diaporama fond de AM Sports
Photos du France Indoor Fond (LOU Roller)
Voir la galerie photo de Michel Terrien
Accéder à la page des résultats sur le site de GROLTexte : Michel Terrien
Photos : Michel Terrien
Mis en ligne  le 10 February 2011 - Lu 4342 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB