-
Le 07 February 2011 à 00:00 | mise à jour le 07 February 2011 à 08:20

Guyader : 3e manche du championnat colombien

Guyader : 3e manche du championnat colombien

Ce week-end, comme chaque mois, les meilleurs patineurs de Colombie se sont rencontrés pour la troisième manche du championnat de Colombie. L'étape est qualificative pour le Selectivo en vue du prochain championnat du monde en Corée fin août. Yann Guyader a participé à différentes courses...

Mis en ligne par 

Direction Cali avec Yann Guyader

L'événement a eu lieu au sein du complexe bien connu pour avoir accueilli le championnat du monde 2007. Il a regroupé 480 patineurs des catégories minimes à seniors.
Pour moi, 4 courses sont au programme : sur piste, une course à points/éliminations ainsi qu'une élimination. Sur route, une course à points et une élimination.

Première et seconde journée

Le premier jour est plus que mitigé pour moi : je dois me retirer après 35 tours de course sur un problème matériel. Problème matériel qui m'empêchera de courir le deuxième jour en attendant la route. A noter : lors de cette deuxième course, le 15 km à élimination où un autre français est présent : Julien Sourisseau. Il termine à une très bonne 10ème place, chose peu évidente ici en courant seul avec une telle densité du niveau.

Troisième journée

Le troisième jour de course, l'ensemble des patineurs passe donc de la piste au circuit routier. Au programme, 10 km à points.
La course a une saveur particulière pour moi, puisque qu'elle se déroule sur le même circuit, avec le même Julien Sourisseau, où je suis devenu champion du monde de la spécialité en 2007. Je me dois donc d'être compétitif pour bien y figurer.
Connaissant mon niveau de forme et après la frustration des courses sur piste je décide de faire une course agressive. Avec des points à prendre à tous les tours, je décide de m'échapper au bout de deux tours de course en compagnie de Jorge Luis Cifuentes de Cali, champion du monde lors du dernier mondial de Guarne. Nous faisons 2 tours ensemble avec que je le lâche.
Bonne idée ou pas, c est à ce moment là que la lutte va commencer. Je me retrouve alors avec le peloton en chasse et les 5 patineurs de Cali à mes trousses... Pas évident Je décide de me lancer dans la bataille. Je fais 8 tours de plus en tête sans être rattrapé. Je me fais alors reprendre à 11 tours de l'arrivée par un groupe de 5 patineurs qui se transforme par la suite en groupe de 2.
La course est alors presque gagnée. Il me suffit de suivre le rythme du peloton. Voyant Andres Munoz, coéquipier chez Powerslide accumuler les points et me rattraper dangereusement, je décide alors de mener la chasse du peloton à 6 tours de l'arrivée pour réduire l'écart et permettre à d'autres patineurs d'être repris.
Le peloton rattrape l'échappée à deux tours de l'arrivée et me permet de gagner la course avec un total de 20 points, seulement un de plus que le deuxième Andres Munoz. Cifuentes prend la troisième place avec 8 points.
Ce résultat probant, constitue une bonne évaluation en vue de ma préparation pour le mondial et confirme la forme que j avais lors de la deuxième manche du championnat à Bogota en décembre ou j'avais gagné la course à points/éliminations.

Une préparation idéale

Le fait de pouvoir se confronter tout au long de l'hiver à l'élite mondiale et pouvoir s'y imposer régulièrement est vraiment un bon test aussi bien pour ma condition physique que pour mon mental. Seul contre tous, s'imposer n'est pas chose aisée... Les autres coureurs Français qui ont la chance de pouvoir courir ici peuvent en témoigner.

Dimanche

Dimanche ont lieu les courses à éliminations, 20 km au programme. Je vais vite m'adjuger la meilleur place du peloton, juste derrière les 5 patineurs de Cali. Malheureusement, sans raison réellement valable, je me fait disqualifier à 6 tours de l'arrivée. A noter : les autres patineurs étrangers se feront aussi disqualifier, notamment Peter Michael de Nouvelle-Zélande. Situation marrante : toute la tribune se met alors à demander aux juges de me laisser continuer....Chose rare en Colombie pour un patineur étranger.
Sans surprise et comme à quasiment chaque course, 4 coureurs de Cali terminent l'élimination sans même sprinter (les 4 étant le noyau de l'équipe nationale de Colombie, ayant tous fait le mondial).

L'aventure continue aux Etats-Unis

Prochaine étape en Virginie (USA) dans 10 jours pour une manche du NSC... L'aventure continue, mais cela risque d'être nettement plus compliqué de battre les américains sur leur terrain de prédilection. Le but sera à chaque fois de rentrer en grande finale pour y faire un résultat correct.
Je dois dire que je savoure quand même énormément le fait d'avoir la possibilité de pouvoir me préparer dans de telles conditions quand beaucoup d'autres patineurs français doivent s'entrainer dans des conditions pas forcement idéales en France.

Liens utiles

Un article sur la journée sur le site patincarrera.com (espagnol)Texte : Yann Guyader
Photos : Yann Guyader
Mis en ligne  le 07 February 2011 - Lu 3241 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB