-
Le 29 January 2011 à 00:00 | mise à jour le 31 January 2011 à 11:29

Coupe de France Marathon : quelles nouveautés ?

Coupe de France Marathon : quelles nouveautés ?

Pas facile de reprendre le flambeau après 10 ans de French Inline Cup. L'année 2010 a marqué un coup d'arrêt brutal au circuit lancé par Arnaud Gicquel. Une nouvelle formule va pourtant voir le jour en 2011. Nous avons interrogé Michel Terrien et Benoit Bourlier pour en savoir plus...

Mis en ligne par 

Personnes interwievées : Michel Terrien et Benoit Bourlier

1) Quelles sont les principales nouveautés 2011 ?

Face au déclin du circuit français des épreuves sur route avec uniquement 4 étapes l'année dernière sur la French Inline Cup, alors que durant les années 2000 on avait entre 6 et 10 étapes, le CNC a décidé d'agir pour lui donner un nouvel élan. Il est apparu que la priorité était de diminuer le coût pour les organisateurs. Le CNC a ainsi pris l'option de gérer directement au travers d'une Commission composée de bénévoles cette Coupe de France Marathon Roller 2011. Cette Commission est constituée de 4 membres du CNC (Rolland Broustaud président du CNC, Michel Terrien, Pascale Quoy et Benoit Bourlier) aidés des lyonnais Yves Lambourg et Manuel Le Coq.
Ainsi nous avons pu diviser par 3 les frais d'adhésion à ce circuit national. De manière concrète, les nouveautés sont d'une part l'utilisation d'un système de chronométrage propriété du CNC et de certains Comités Régionaux Course permettant la mutualisation des moyens, d'autre part une équipe de bénévoles prête à aider les clubs organisateurs pour garantir le succès de cette Coupe de France. Ceci nous a permis de remonter à 6 étapes voire peut être une 7ème. Toujours pour optimiser les coûts en fonction des besoins réels, le CNC a décidé que 3 juges nationaux suffisaient pour une étape (au lieu de 4). Enfin en matière de développement, l'organisation de courses pour les jeunes des catégories super mini à minime est obligatoire.
Concernant la course loisir, la nouveauté est la possibilité pour les organisateurs de mettre au programme non seulement une course en ligne mais aussi des courses par équipes à durée déterminée, ou même de proposer un autre format à la commission Coupe de France Marathon.
Enfin via notre site internet, nous lançons la possibilité d'inscription des équipes en ligne.

2) Quels sont les principaux points de règlements qui ont changé ?

Cette année, nous souhaitons que les coureurs soient motivés pour participer au marathon (entre 30 et 50 km). Nous avons ainsi augmenté de dix minutes le temps limite (entre 1h40 et 1H55 pour un marathon) pour permettre à un maximum de coureurs de conserver leur chance de terminer leur course. C'était une demande réitérée de nombreuses féminines qui, avec un peloton peu nombreux, souvent couraient seules et étaient stoppées trop tôt avant la fin de la course.
Comme l'année dernière, il n'y a plus de distinction entre la catégorie nationale et la catégorie élite mais uniquement un classement senior. Les départs seront groupés pour toutes les catégories d'âge avec toutefois des départs hommes et femmes séparés. De même, les cadets seront autorisés à participer mais uniquement à 3 étapes au maximum.
Un point innovant est l'abandon pour le classement général (marathon) du système dit "FIC" (100, 90, 85, 75, 70, 65, 60, 55,40,39,38,2,1 à partir du 50ème ) en adoptant un système mieux adapté utilisé notamment par le CNC. Ce système permet d'abord à chacun d'acquérir un nombre de points différent selon sa place, quelqu'elle soit, puis de valoriser automatiquement les résultats obtenus sur les étapes avec une forte affluence, et enfin de donner un bonus progressif de points aux 10 premiers.
Evidemment , il a fallu s'adapter pour les courses WIC (Rennes et Dijon) qui offrent deux marathons (1 pour les seniors et 1 pour les masters) en adoptant un coefficient majorateur des points pour les courses seniors. Outre qu'il soit plus juste pour tous sur le plan sportif, ce changement de système est aussi motivé par la demande de nombreux coureurs qui se plaignaient de ne pouvoir être départagés à partir de la 50ème place, ce qui ne reflétaient ni leurs efforts durant la course ni leur place à l'arrivée.
Nous allons mettre en place un chronométrage performant donnant le classement scratch, un classement par catégorie et pour chaque étape le détail par tour .
Le circuit conserve des primes d'étapes et des primes de classement général individuel et par équipe du même ordre que celles de la French Inline Cup,

3) Quelles sont les nouvelles contraintes pour les organisateurs ?

Nous ne savons pas si cela correspond à de nouvelles contraintes, la Commission Coupe de France Marathon imposera un fichier pour les inscriptions des coureurs pour limiter les saisies pour le Chronométrage. Ils auront aussi la charge de collecter les 5€ de location des transpondeurs pour les patineurs n'en disposant pas.
Plus globalement la commission a rédigé un cahier des charges très détaillé qui permet désormais à chaque organisateur de connaître précisément ses droits et ses devoirs s'il souhaite faire partie du circuit.

4) En quoi est-ce plus simple pour les organisateurs ?

La simplicité qu'apprécie d'abord un organisateur, c'est la réduction de ses coûts. Entre la diminution des coûts d'inscription d'une étape et celle des frais de chronométrage, elle s'élève à plusieurs milliers d'euros.

5) Que faut-il faire si l'on veut devenir organisateur d'une étape ?

Le calendrier 2011 est très chargé mais un club nous a déjà contacté pour proposer une 7ème étape. Le règlement et le cahier des charges sont disponibles sur le site internet de la Coupe de France Marathon  http://www.coupe-france-marathon-roller.fr  avec les coordonnées des membres de la Commission.

6) Comment reconquérir les déçus de la FIC ? De nouvelles distances ?

Effectivement , en même temps que le nombre d'étapes sur la FIC a diminué, on a constaté aussi un amaigrissement des pelotons. C'est ce qui a conduit le CNC l'année dernière à supprimer l'OPEN de 30 km qui était censée être une course accueillant les nouveaux pratiquants alors qu'elle les rebutait au regard des moyennes horaires quasiment égales à celles sur le Marathon. Si on regarde le tableau des participants des courses de la FIC 2010 avec en plus le Lugdunum Contest de Lyon qui était aussi une course inscrite au calendrier national.
On constate que les courses Marathon ont retrouvé des pelotons dignes de ce nom. Une déception, mais qui n'est propre ni au marathon ni à notre sport, est le faible effectif du peloton féminin. Nous espérons que le fait d'imposer un temps maximal aux organisateurs et aux juges entre 1H40 et 1h55 pour un marathon, et non 1H30 voire 1h20 comme ce fut le cas les années précédentes, permette à chacune de pouvoir faire sa course à son rythme, qui, c'est un fait, est légèrement inférieur à niveau égal à celui des hommes, et d'augmenter ainsi le peloton féminin du marathon.

7) Que diriez-vous aux gens qui se sont tournés vers d'autres formats de course ?

Le roller de vitesse est constitué par l'ensemble de ses pratiques en compétition. Elles sont complémentaires, et en tant que CNC, notre but est qu'elles soient toutes offertes dans les meilleures conditions possibles aux compétiteurs. Il apparaissait un problème pour l'offre de marathons, nous avons décidé de reprendre la main pour la relancer.
Notre but est de développer notre sport en attirant et en fidélisant de nouveaux compétiteurs par une offre riche et diversifiée. Cela n'aurait aucun sens pour le CNC de promouvoir la Coupe de France Marathon au détriment d'autres types de compétitions.
Il n'en reste pas moins que les organisateurs d'étapes écoutent la demande des patineurs et que des formules qui se sont développées récemment, par exemple les relais par équipes, peuvent être proposées pour la course loisir. Ce sera le cas à la première étape de Lille avec une course par équipe de 3h30.

8) Plus ou moins de price-money que les années précédentes ?

La commission Coupe de France Marathon a souhaité conservé une grille de prix conséquente C'est une vitrine efficace de notre sport car elle se déroule sur la voie publique, parfois même en hyper-centre, et il faut garder un plateau de haut niveau. Il y aura donc des primes d'étapes et des primes de classement général du même ordre de grandeur que celles de l'ancien circuit FIC. Nous avons d'ailleurs le plaisir d'avoir pour la saison 2011 2 étapes faisant partie du circuit WIC (Rennes et Dijon).

9) 2011 commence à peine, mais peut-on espérer voir un plus grand nombre d'étapes en 2012 ?

Nous espérons que le succès du circuit 2011 motivera d'autres organisateurs à proposer une étape sur le circuit 2012. Avoir au moins 10 étapes sur la Coupe de France géographiquement réparties sur tout l'hexagone devrait attirer plus de coureurs sur ce circuit.

10) La nouvelle structure de la CDFM repose entièrement sur des bénévoles ?

Oui, la Commission Coupe de France Marathon est exclusivement constituée de bénévoles ayant tous des responsabilités au sein des clubs , des comités régionaux et du CNC, ce qui fait sa force et a permis une maitrise des budgets pour les clubs organisateurs.

11) Peut-on imaginer une professionnalisation à terme ?

Je (Benoit) viens de l'athlétisme et je n'ai découvert le professionnalisme qu'en arrivant dans le roller . Cela a peut être permis un dynamisme quand notre sport était porteur avec de nombreux partenaires, des teams quasiment professionnels. Mais l'époque où l'argent public et privé permettait à une structure privée de vivre d'une telle organisation est révolue.
Ce qu'on demande aux bénévoles aujourd'hui, c'est d'avoir la compétence de professionnels, et nous démontrerons que nous l'avons.

12) Quels sont les partenaires que vous avez trouvés pour 2011 ?

L'objectif pour cette année n'était pas de démarcher des partenaires puisque le modèle économique proposé aux clubs organisateurs était déjà viable grâce au bénévolat de la Commission Coupe de France Marathon et grâce à la mutualisation (chronométrage). Cependant, nous avons le plaisir d'avoir Ligne Droite qui a renouvelé sa confiance au circuit national de Marathon ainsi que la société Chronélec fournisseur du système de chronométrage. D'ailleurs, toujours pour aider les clubs organisateurs, la Commission Coupe de France Marathon va leur rétrocéder une partie des sommes données par les partenaires.

13) Qui peut devenir partenaire ?

Nous n’avons pas prévu de restriction. Ce sera examiné au cas par cas, mais il est important de souligner que nous n'accorderons pas de partenariat exclusif. En effet un partenariat exclusif pourrait gêner les organisateurs en les empêchant de faire appel à certains de leurs partenaires du même domaine d'activités.

14) Souhaitez-vous ajouter autre chose ?

Nous avons décidé en octobre 2010 d'organiser cette Coupe de France, aujourd'hui nous sommes à moins de 2 mois de la première étape à Lille le 13 mars et nous remercions les 6 clubs organisateurs qui ont décidé de continuer ou de reprendre (comme pour Lille) l'aventure du circuit Marathon. J'espère que les années 2010 seront à la Coupe France Marathon ce que les années 2000 ont été à la French Inline Cup.

Liens utiles

www.coupe-france-marathon-roller.frTexte : Alfathor et CDFM
Photos : droits réservés
Mis en ligne  le 29 January 2011 - Lu 3746 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB