-
Le 12 February 2011 à 00:00 | mise à jour le 14 April 2014 à 20:22

Test tout-terrain : XC Path Powerslide

Test tout-terrain : XC Path Powerslide

On ne teste pas souvent de produits dédiés au tout-terrain et au Nordic Skating. Nous nous sommes dits qu'il fallait corriger le tir. Nous avons donc contacté Powerslide pour récupérer une paire de XCPath (anciennement Pathfinder), le modèle phare de la marque en 2011...

Mis en ligne par 

Banc d'essai

XC Path Powerslide

Le Nordic Skating est encore peu répandu en France. En revanche, il connaît un grand succès outre-Rhin. Il permet aux skieurs de fonds de s'entraîner ou de rester en forme en l'absence de neige. 

Design

XC Path Powerslide

Les XC Path se compose d'une coque de roller fitness souple/dure Phuzion 7 Hybrid Open Air et d'un châssis en aluminium extrudé accueillant 2 roues pneumatiques de de 6,25 pouces soit 15,9 cm.

Il s'agit d'un modèle destiné au Nordic-Skating ou Nordic-Blading, une pratique proche du ski de fond, mais en milieu naturel. La combinaison des teintes noir / gris /vert anis / argenté est plutôt réussie. Elle vient renforcer le design moderne du XC Path.

Souplesse/rigidité

La flexion avant/arrière de la cheville se fait parfaitement. La coque accompagne bien le mouvement. On peut donc patiner dans les meilleures conditions.

Confort

Dans l'ensemble, la coque Phuzion 7 Open Air est assez confortable. Elle se compose d'assez peu de pièces. On note l'absence d'un véritable chausson à l'intérieur (moins de confort, mais plus de précision).
Le pied rentre dans une structure souple/dure et surmontée d'une languette qui ferme l'ensemble. La chaussure enveloppe bien le pied. A noter : le grand nombre d'aérations présentes tout autour du pied.

Serrage

Powerslide combine un laçage classique sur le bas du pied avec un scratch sur sangle au niveau du cou-de-pied et enfin une boucle crantée sur le haut de la chaussure.

Les lacets sont d'une bonne longueur (pas trop longs, pas trop courts). Ils coulissent parfaitement bien, presque trop vu qu'il n'y a pas de système de blocage, ça aurait été bien pratique pour rendre le serrage plus simple, rapide et précis !
Espérons que Powerslide ajoute ça dans les années à venir...
Le velcro joue bien son rôle et cale bien le talon dans la coque. Il faudra toutefois le resserrer au bout d'un moment pendant le patinage pour qu'il offre un calage optimal.
XC Path PowerslideLa boucle à crans supérieure fonctionne bien mais s'avère un peu courte à l'usage. Nous n'avons pu la bloquer qu'au premier cran.
Dans l'ensemble, le serrage est donc plutôt efficace mais Powerslide peut encore améliorer ça avec un laçage auto-bloquant.

Maintien

La chaussure du Phuzion 7 Hybrid Open Air possède un cuff (spoiler) en métal réglable en hauteur et en profondeur. Il peut être rabaissé, rehaussé, avancé ou reculé. Il est totalement indépendant de la partie basse de la coque. En fait, le concept Open Air fait "flotter le spoiler" au bout de deux bras placés sur les faces internes et externes du patin qui le relient à la chaussure.
La chaussure en tant que telle est plutôt basse, elle laisse d'ailleurs apparaître le tendon d'Achille. La semelle de la chaussure, quant à elle, possède une structure ventilée en X qui améliore la rigidité tout en allégeant l'ensemble.

Un châssis modulable

Powerslide a opté cette année pour un châssis en aluminium extrudé de 53,5 cm de long. C'est un progrès par rapport aux éditions précédentes où la marque allemande avait choisi des platines en aluminium embouties dont les lames étaient rivetées à un support central.

Powerslide n'a pas lésiné sur la solidité. Nous sommes en présence d'un modèle à double vide (2 parois hautes et basses) renforcé par plusieurs ponts. Autant dire qu'il faut y aller comme un bourrin pour la casser.

Chose importante : il est possible de positionner les roues à des hauteurs et à des espacements différents selon que l'on recherche de la maniabilité ou de la stabilité. On peut aussi jouer ainsi sur la garde au sol du patin.

Les petits espaceurs collés dans les logements où l'on peut placer les axes en cas de changement ont tendance à se décoller (pour certains). N'hésitez pas à y ajouter un point de super glue pour qu'ils arrêtent de bouger.
La platine est plus souple aux extrémités que sur sa partie centrale. On gagne ainsi un peu en maniabilité.

A noter : Powerslide propose sont châssis avec un double entraxe. Vous pouvez aussi bien y monter une paire de chaussures en 195 mm qu'en 165 mm. Rien ne vous empêche donc d'y adapter n'importe quelle paire de chaussure de roller ! En plus, ces platines peuvent être vendues séparément. A vous les customs ! XC Path Powerslide

Roulements

Powerslide a misé sur des roulements antirouille ABEC7 (Powerslide Rustproof). Nous n'avons constaté aucune dégradation du roulage pendant les essais après 40 km alternant l'enrobé, les chemins secs et la boue. Nous les avons donc déposés dans un bocal d'eau le temps d'une nuit histoire de voir si Powerslide a vraiment joué le jeu. Avant leur bain, ils sont parfaitement graissés. Le lendemain matin, la surface du roulement n'est pas dégradée mais une partie du lubrifiant a disparu. Nous avons ouvert le roulement pour vérifier l'état de la cage. Nous n'avons constaté aucune trace d'oxydation. Leur résistance à l'eau est donc supérieure à celle d'un roulement classique... il ne faudra toutefois pas renouveler trop souvent ce genre de traitement.

Roues

XC Path Powerslide&

Les 2 roues pneumatiques Kenda RoadStar de 15,9 cm peuvent être gonflées à 6,3 bars de pression selon le fabricant. Nous les avons poussé jusqu'à 8 barres pour davantage de roulage sur les terrains durs. Elles mesure 3 cm de large, c'est presque juste pour certaines portions un peu grasses... mais la platine ne pourra de toute façon pas accueillir de roues plus larges.
Les jantes ont bien tenu le choc durant les tests, aucune fissure.

Visserie

Les axes de 8 mm sont bien costauds et complétés par des vis aussi mastocs. Les entretoises sont bien épaisses et du même acabit. Le seul bémol est pour les inserts dans lesquels viennent se loger les axes pour ne pas abimer la platine. Ils peuvent se faire la belle s'ils n'ont pas d'axes, leur collage n'est pas toujours bien réalisé.
Contrairement à ses modèles fitness/vitesse, Powerslide a choisi du 6 pans de 4 mm au lieu de son torque traditionnel que ce soit pour les vis de fixation de la platine à la coque ou pour le réglage du spoiler. Idem pour les roues.

Finition

Powerslide nous livre un produit propre. Rien à signaler hormis de légères traces de colles sur la liaison entre la tige et la semelle. Les matériaux choisis sont solides, la conception allemande inspire la confiance. La masse du patin avoisine les 1,98 kg en taille 41 contre 3,2 kg pour un Coyote. Cela en fait donc un produit relativement léger pour son usage, à peine 100 à 400 grammes de plus que la plupart des modèles fitness du marché.

Le frein

Le calfbrake (tampon de frein avec bras) n'était pas livré de série avec notre patin de test. Nous n'avons donc pas pu le tester. Il aurait été bien utiles dans les descentes. Hormis cela, nous n'en avons pas ressenti le besoin. XC Path Powerslide

Conclusion

En plus de découvrir une discipline alternative proche du ski de fond, le XCPath nous a permis de tester un patin tout-terrain léger et polyvalent. Il peut être utilisable sur les pistes cyclables mais il se destine clairement à un usage sur des chemins en terre dure ou en stabilisé. Il sera un peu plus laborieux sur sol trop meuble. C'est probablement un des modèles les plus aboutis que nous avons testé ces dernières années, beaucoup plus agréable à utiliser qu'un trailskate par exemple, grâce à une précision, un confort, un encombrement et une légèreté supérieurs. Nous vous conseillons grandement d'utiliser des bâtons, gage de stabilité et de propulsion supplémentaire, hormis s'il vous prend des envies de freeride... XC Path Powerslide

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Un bon confort
+ Une finition soignée
+ Un grande stabilité
+ Légèreté de l'ensemble
+ Possibilité de montage 165mm / 195mm
+ Faible garde au sol

Les moins

- Un peu juste en terrain meuble
- Longueur de platine importante comparée à un Coyote
- Serrage à optimiser

Notes

Souplesse10/10
Maintien08/10
Serrage07/10
Confort08/10
Châssis / Platine09/10
Roulements10/10
Roues08/10
Axes et visserie09/10
Finition08/10
Rapport qualité/prix 08/10
 

NOTE FINALE :

85%

Fiche technique

Marque : Powerslide
Modèle : XC Path
Année : 2011
Utilisateurs : Hommes et femmes
Coque : Souple/dur Phuzion 7 Hybrid Open Air
Chausson : Mousse anatomique et mesh
Serrage : Boucles micrométriques, lacets et scratches
Pointures : 36 au 47
Platine / châssis : Aluminium extrudé - Montage 165 et 195 mm
Frein : Bras fixé au mollet appuyant sur la roue
Diamètre maximum : 159 mm
Roues : Kenda RoadStar
Roulements : ABEC 7 Powerslide Rustproof
Entretoises : Métal
Prix : 319 Euros
Usage : pratique tout chemin ou terrain

Liens utiles

Fiche détaillée du produit sur rollerenligne.com
Site de Powerslide
Rubrique Nordic Trainer sur le site Powerslide

Texte : Alfathor
Photos : Powerslide
Mis en ligne  le 12 February 2011 - Lu 23353 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB