-
Le 05 November 2010 à 00:00 | mise à jour le 08 November 2016 à 11:05

C'est quoi le roller joering ?

C'est quoi le roller joering ?

Parmi les pratiques hybrides du roller, la traction du patineur par une véhicule ou un animal trouve une bonne place. Certains ont trouvé une solution pour combiner leurs deux passions : le roller et l'équitation. Chaussez vos rollers, faites-vous tracter par un cheval, et cela donne un discipline assez peu connu du grand public : le roller Joering...

Article par  Alexandre CHARTIER

Niveau technique minimum requis

Le roller-joëring est une discipline proche du ski-joëring (du ski tracté par un chevai). C'est une pratique alliant un attelage équestre et un patineur.
Il existe aussi une forme canine mais c'est le plus fréquemment avec un cheval ou un poney que l'on fait du roller-joëring.

Pratique-t-on sur bitume ou en tout-terrain ?

Tout dépend de votre niveau technique à vrai dire ! Si vous n'êtes pas trop à l'aise en roller, il est préférable de vous cantonner dans un premier temps à des revêtements en bitume lisse bistoire de ne pas multiplier les difficultés.

Combiner la traction par le cheval et un milieu instable comme un chemin nécessitera d'avoir déjà un bon bagage technique en patin. En revanche, en cas de chute, vous serez certainement moins malmené sur un sol meuble que sur du bitume...

Quels rollers utiliser ?

En usage tout-terrain, optez pour des Rollerblade Coyote ou si vous en possédez encore ou sinon des Powerslide Virus SUV. Leurs 3 roues sont plus faciles à manoeuvrer malgré la hauteur. Ils peuvent être remplacés par des patins de type Nordic Trainer Powerslide ou carrément par des TrailSkates qui sont utilisables quelle que soit votre pointure.
En usage sur route, vos patins de randonnée habituels peuvent convenir. Il reste quand même préférable qu'ils disposent d'un bon maintien.

Le harnachement

Les cavaliers utilisent deux types d'équipement pour pratiquer le roller-joering.

Certains font le choix d'un harnais souple fixé au cheval pour se faire tracter et de rennes longues pour le guider.

L'inconvénient de ce système est qu'en cas de freinage du cheval, on ne profite d'aucun appui pour ralentir.

L'avantage : on peut guider son cheval quasiment comme si on était sur son dos.

Autre solution : un harnais rigide ! On profite ainsi d'une barre de traction sur laquelle on peut s'appuyer en cas de freinage. Elle ne se déforme pas. Le bémol est qu'il faudra guider le cheval à la voix. Cela demande donc un temps d'adaptation. On a quand même vu des harnais qui semble permettre de guider le cheval...

Une troisième solution consiste à partir à deux en randonnée. Un cavalier monte sur le dos du cheval et un autre se fait tracter. C'est une solution assez sécurisante car elle offre davantage de contrôle sur la monture.

Les difficultés de la pratique du roller joëring

Au delà du niveau technique nécessaire en roller pour pratiquer le roller-joering, le principal frein à la pratique reste sans aucun doute le dressage du cheval. En effet, il ne s'agit plus simplement de tirer sur les rennes pour voir les ordres être exécutés, il faut désormais diriger votre monture à la voix.
Ensuite, il faut apprendre au cheval à s'arrêter progressivement, à ne pas passer du trot à l'arrêt directement par exemple, mais à faire une transition par le pas.

Protections recommandées !

 Tout comme vous mettez votre bombe pour monter sur votre cheval, n'oubliez pas vos protections de roller ! Le risque de chute est accru par le fait que vous n'êtes pas totalement maître de votre vitesse. Quoiqu'il arrive, nous vous conseillons de vous équiper de protections de roller et d'un casque (même intégral type BMX, pour pratiquer le roller-joëring). Les protection de roller de descente sont les plus adaptées.

Vidéo

Liens utiles

Site de l'association Française de Roller-Joering
Article sur le roller-joering
Vidéo roller-joering avec un poney
En savoir plus sur le ski-joering

Texte : Alexandre Chartier
Photos : Agnès, Hélène (ATEM Rando Equestre)
Mis en ligne  le 05 November 2010 - Lu 8433 fois

Article par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB