-
Le 20 September 2010 à 00:00 | mise à jour le 25 September 2010 à 19:58

Transroller : échappées gagnantes

Transroller : échappées gagnantes

Ce week-end, la 10ème édition de la Transroller s'est élancée de Pontarlier (25) en direction de Mouthe pour un ville à ville très attendu par les patineurs. L'étape franc-comtoise a vu la victoire de Laetitia Lebihan chez les dames et du suisse Severin Widmer chez les hommes. Récit de courses...

Mis en ligne par 

Avec 707 inscrits au départ de cette 10ème édition, rollers et ski-roues confondus, la Transroller reste l'une des épreuves les plus populaires de la French Inline Cup. Il faut dire que cette étape possède des atouts sans nul autre pareil : un tracé de ville à ville dans des paysages bucoliques, un relief varié, une ambiance si caractéristiques des lieux où résonne les mâtines, un public chaleureux...

Une épreuve en sursis

Il n'en demeure pas moins que comme toutes les autres French Inline Cup, la Transroller voit le nombre de ses pratiquants chuter. Voilà encore 3 ou 4 ans, on a compté près de 1.000 inscrits au départ de l'épreuve. Une nouvelle fois, l'organisateur, William Trachsel, a lancé un appel aux instances fédérales pour qu'elles soutiennent davantage l'événement. On ne sait d'ailleurs toujours pas ce qu'il adviendra en 2011. L'ensemble des organisateurs FIC a fait des propositions, ils n'attendent plus que les réponses du Comité National Course.

Un temps exceptionnellement clément

Malgré une température plutôt fraîche au départ de Pontarlier, à peine 4°C, le ciel et le brouillard se sont progressivement levés sur la course pour finalement offrir une grande douceur et un généreux soleil à l'arrivée sur Mouthe. La ville la plus froide de France a fait mentir les pronostics !

Le tracé

L'hiver semble avoir fait des dégâts sur les routes empruntées par les coureurs. Nombreux sont ceux qui nous ont rapporté que le sol est devenu plus rugueux que les années précédentes. On a appris par la suite que les 5 à 6 premiers kilomètres du parcours ont été rendus moins lisse pour offrir plus d'accroches aux véhicules en hiver. Sur le reste du tracé, le gel a parfois dégradé la chaussée. Dans l'ensemble, les 35 km restent toutefois agréables à parcourir.

Hommes : les forces en présence

Avant même le départ de la course, les pronostics nous ont incité à miser sur les hommes du team Luigino Rollerblade, venus à 5 pour en découdre en territoire franc-comtois. Dans leur rang, Nicolas Iten, un habitué des podiums en Coupe du Monde. Le suisse a notamment remporté l'édition 2009 de Rennes sur Roulettes. A ses côtés, Severin Widmer, l'autre helvète en forme du moment avec une 3ème place à la WIC de Berne courant août.
Du côté des français, Mathieu Boher (RPM Poli) a plusieurs fois remporté la Trans' tout comme Julien Sourisseau (RPM Poli). Mathieu se consacre cependant désormais à l'entraînement des jeunes qu'à sa carrière de haut niveau. On peut aussi compter sur Ewen Fernandez (Powerslide Ligne Droite) en pleine préparation pour les championnats du Monde. Le licencié d'Herbauges reste toutefois assez isolé au milieu des écuries.

Les suisses dynamitent la course

La formation noire et bleu (Rollerblade Luigino) se porte rapidement aux avant-postes de la course, alors que les patineurs s'élancent pour un départ neutralisé. Plusieurs pelotons roulent de front sur les premiers kilomètres de sortie de ville.
La vitesse commence à faire le tri, le peloton s'étire, notamment avec une première attaque franche d'Ewen Fernandez qui contre un échappé. Rollerblade lance plusieurs attaques en la personne de Severin Widmer. Nicolas Iten n'est pas en reste. Ewen Fernandez y met également du sien. Petit à petit, le peloton éclate. Le trou va se creuser. Il ne reste plus qu'une petite dizaine de patineurs en tête. La succession d'attaques dans les montées a sévèrement éprouvé les poursuivants. Pourtant, devant, les patineurs vont se regarder et donner l'occasion à une dizaine de patineurs de revenir au contact. C'était sans compter sur une nouvelle relance de Severin Widmer qui appuie de nouveau sur l'accélérateur. Il va prendre le large au bon moment et décrocher le sprint de bonification du 17ème kilomètre à Malbuisson. Une fois ce point passé, il laisse revenir les autres sur lui.
Arrive alors la côte du Bray, Nicolas Iten vient de prendre le large, il possède une avance d'une trentaine de seconde. Ewen Fernandez part en chasse avec Severin Widmer dans sa roue. Le suisse est à nouveau en ligne de mire. Il est rejoint par les deux poursuivants.
Ensuite, les 3 hommes vont s'entendre et progressivement creuser le trou. Le team Luigino Rollerblade va faire travailler Ewen et le fatiguer. RB lance le sprint à plus de 800 m de la ligne d'arrivée. Severin Widmer passe la ligne en tête devant Ewen et Nicolas Iten. Le français réalise une excellente opération en remportant la première place au classement général de la French Inline Cup.

Femmes : Laetitia Lebihan récidive en solitaire

Chez les femmes, on retrouve quelques unes des patineuses qui ont animé la course l'an dernier. La bisontine Anne-Sophie Petitprez est présente au départ, tout comme Laetitia Lebihan (RPM Poli) ou encore Lucie Perruzetto (ALVA). Du côté des étrangères, il faut compter avec la jeune belge Jessica Gaudesaboos (RAPS) mais aussi avec l'argentine Tamara Llorens (Rollerblade). Cette dernière nous a confié qu'elle manquait un peu de motivation cette année. Il faut dire que la dissolution de l'équipe féminine internationale de Rollerblade ne doit pas faciliter les choses.
Le départ est donné 3 minutes après les hommes. Les femmes s'élancent à une allure modérée. Après quelques kilomètres des attaques sont lancées par Anne-Sophie Petitprez (7ème km) qui se fait rattraper. Tamara Llorens y met également du sien.
Jessica Gaudesaboos emmène régulièrement le peloton. Flurina Heim (XTech) prend le large aux deux tiers de la course. Laetitia Lebihan part à sa poursuite et la rattrape. Les deux patineuses prennent des relais mais Laetitia impose un rythme trop élevé pour Flurina qui craque. Flurina Heim va réintégrer le peloton et Laetitia Lebihan part en solitaire pour une dizaine de kilomètres. Elle décroche la victoire avec une avance confortable.
Pour le peloton, tout va se décider dans les 500 derniers mètres de la course. La belge Jessica Gaudesaboos s'impose devant Lucie Peruzzetto. Elles prennent respectivement la 2ème et la 3ème place derrière Laetitia Lebihan, première.

Vidéos

Le marathon hommes

VODemotion, vos envies en vidéos.

Marathon dames

VODemotion, vos envies en vidéos.

La course vue par Ewen Fernandez

VODemotion, vos envies en vidéos.

Principaux résultats

Classement féminin du 34 km

1) LE BIHAN Laetitia- 01:05:07
2) GAUDESABOOS Jessica - 01:05:51
3) PERUZZETTO Lucie - 01:05:51
4) LLORENS Tamra - 01:05:51
5) POIDEVIN Marie - 01:05:51
6) PETITPREZ Anne Sophie - 01:05:52
7) HEIM Flurina - 01:05:56
8) PLANCHENAULT Lyse Anne - 01:07:25
9) CLAUSSES Ysia - 01:08:35
10) FLICK Caroline - 01:08:35

Classement masculin du 34 km

1) WIDMER Severin - 00:55:42
2) FERNANDEZ Ewen - 00:55:43
3) ITEN Nicolas - 00:55:45
4) WILLE André - 00:56:27
5) ACHERMANN Michael - 00:56:28
6) LEPINE Brian - 00:57:17
7) TRINAROLI Guillermo - 00:57:17
8) ROUMAGNAC Aurélien - 00:57:17
9) BOHER Matthieu - 00:57:21
10) SPOERRI Timon - 00:57:40

Classement masculin du 17 km

1) PEDICONE Elphège - 00:32:38
2) ZIMMERMANN Quentin - 00:32:47
3) GHIDINELLI Loïc - 00:33:26
4) BONNET Jules - 00:33:26
5) LAMY CHAPPUIS Ronan - 00:35:07
6) GEOFFROY Sylvain - 00:35:08
7) GRILLON Charly - 00:35:14
8) KOHLER Adrien - 00:35:17
9) LASSON Loïc - 00:35:19
10) LUCIEN Valérian - 00:36:05

Classement féminin du 17 km

1) BELLET Mélissa - 00:37:28
2) FORET Julie - 00:37:28
3) PIERQUET Louise - 00:41:44
4) LASSON Johanna - 00:43:57
5) LOUVET Magalie - 00:44:03
6) LAURENCE Julia - 00:44:42
7) SAUCE Amandine - 00:44:49
8) DERRIEN Annie - 00:44:53
9) CURCIO Laetitia - 00:47:19
10) CASTILLO Chantal - 00:48:27

Liens utiles

Site de l'organisation
Site de la French Inline Cup
Télécharger les résultats complets de la Transroller 2010 ici (.zip)
Voir le reportage vidéo de France 3Texte : Alfathor
Photos : Vincent Buin
Mis en ligne  le 20 September 2010 - Lu 4811 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB