-
Le 15 August 2010 à 00:00 | mise à jour le 29 January 2012 à 18:05

Test : Rollerblade Fusion X5 Black

Test : Rollerblade Fusion X5 Black

Après le Il Capo de K2, nous continuons dans notre élan des tests de patin freeride avec le fusion X5 black de Rollerblade. Ce modèle sorti en 2009 et reconduit en 2010 offre un visage résolument freeride et urbain. Nous l'avons décortiqué pour vous...

Article par 

Test...

Rollerblade Fusion X5

Design

Rollerblade Fusion X5

Rollerblade a fait le choix de la sobriété avec le Fusion X5. Ses lignes sont plutôt épurées. On y retrouve d'ailleurs les traits d'anciens modèles : un mélange de Twister avec ses lacets, ses encoches d'aération, et de Salomon ST de la grande époque avec les formes plutôt arrondies et un gros "nez" à l'avant. Le "camouflage" tout noir de la boot, de la platine et des roues, ne fait qu'accentuer cet aspect sobre et discret du patin. Pas de fioriture mis à part les deux ou trois inscriptions "Rollerblade" ou "Fusion X5".
Que l'on aime ou pas avec le design, nous pouvons affirmer que Rollerblade a fait dans le simple et l'efficace.

Souplesse/rigidité

La boot ainsi que le spoiler du Fusion X5 sont fabriqués dans un plastique très dur. Ils offrent donc une rigidité très importante que peu de patins de même gamme possèdent sur le marché. A ce niveau, le X5 est un des meilleurs patins disponible.
Le spoiler est très dur et maintient très bien la cheville. Cela évite les flexions latérales intempestives. Il garde cependant une bonne souplesse axiale en flexion qui est très appréciable pour les sauts.
L'ensemble spoiler + boots fait du fusion X5 un roller vraiment très réactif.

Confort

De ce coté là aussi, le test du Rollerblade s'est avéré positif. Le chausson est plutôt épais, sans égaler cependant la charentaise du K2 Il Capo que nous avons testé précédemment. Il reste vraiment très au dessus de la moyenne.
De plus, le chausson complète le maintien du pied et de la cheville. Sa grosse languette englobe bien le dessus du pied.
Lorsqu'on roule les vibrations dues aux aspérités de la route sont vraiment "gommées".
Rollerblade Fusion X5 Etant donné l'épaisseur du chausson on pourrait penser que la réactivité serait moins importante, mais ce n'est pas le cas. Le chausson reste près du pied et ne s'écrase pas dans la boot.
Autre point très positif, le X5 possède un chausson indépendant de la boot, ce qui fait que lorsque votre chausson est trop usé, vous pouvez en mettre un nouveau, ce qui n'était pas le cas du patin de chez K2 par exemple qui offrait lui aussi un grand confort mais un chausson intégré au patin.

Serrage

Rollerblade a opté pour une boucle à scratch en haut du patin, ce qui semble être la grande mode cette année. Il vous faudra la resserrer de temps en temps durant la pratique.
La marque a gardé le système de boucle micrométrique pour le serrage de la cheville et du coup de pied, comme sur le twister. Cela s'avère très efficace, une fois de plus, pour le maintien de la cheville.
Pour parfaire l'ensemble, le Fusion X5 possède un serrage par lacets mais qui là en revanche ne sert pas à grand chose. En effet, le bas de la boot est tellement dur que même si l'on serre les lacets à fond, la structure ne bouge pas d'un iota. De plus, les lacets sont plutôt gênants lorsque l'on veut enfiler ou retirer ses patins rapidement.
Nous vous conseillons donc de les retirer tout simplement. Cela n'entachera en rien le maintien de votre pied dans le patin.

La platine

La platine reste très simple : pas de pont, juste quelques trous pour l'alléger. Elle reste pourtant très solide et supporte bien les chocs.
Rien de particulier au niveau design. Bref simple, sobre, et efficace.
Rollerblade a équipé son patin d'axes simples de type vitesse de 8 mm, un peu plus cher à produire que des axes en deux parties avec vis mais beaucoup plus efficaces, solides et facile à utiliser. Bon point.

Les roulements

Coté roulements, là encore un point positif. Les SG9 offre un très bon roulage et donc une grande fluidité dans le patinage. Ils encaissent bien les chocs et les sauts.

Les roues

Alors là, c'est le gros point négatif de ces patins : les roues. Rollerblade a opté pour un modèle déjà présent sur les Twister. Autant dire que ce sont les plus mauvaises roues de la marque. Elle s'usent très rapidement et de façon irrégulière. De plus, de grosses stries se forment sur la surface à cause de l'usure.
Le grip est plutôt bon, mais la perte d'adhérence lorsque l'ont est sur les carres internes ou externes est brutale.
Malgré tout, ces roues absorbent bien les chocs et les aspérités.
Nous vous conseillons vivement de lzq changer si vous en avez l'occasion, car si vous rouler fort, elles ne feront pas plus de 2 ou 3 semaines. Optez pour des Hyper Concrete + Grip par exemple...

Visserie

Côté visserie, vraiment pas grand chose à dire. Une fois serrée, rien ne bouge. Aucune déformation. Les axes supportent facilement les poids et les chocs.

Finition

La finition est de bonne facture, rien ne dépasse, rien ne se détache, ne s'arrache ou ne se décolle.
Le velcro ne se détache pas toute les 5 minutes, pas de bavure sur le plastique. bref la finition est soignée. On en attendait pas moins d'un tel patin.
Autre chose, on apprécie aussi le fait qu'il soit équipé de soulplates démontables. Elles pourront être remplacées en cas de besoin.

Rollerblade Fusion X5

conclusion

Le Fusion X5 est vraiment l'un des patins de freeride les plus agréables que nous avons pu tester. Il est très efficace, réactif, et plutôt confortable, ce qui est vraiment un "plus" pour ce genre de produit. En général, soit le patin est confortable mais pas solide, soit il est très solide mais pas confortable. Les X5 est un savant mélange des deux. Cela en fait l'un des meilleurs patins de freeride du marché.
Seul bémol : les roues qui ne sont pas à la hauteur des autres prestation du X5. La bonne nouvelle, c'est qu'il ne tiendra qu'à vous de les changer par la suite... Rollerblade Fusion X5

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ rigidité de la coque
+ confort du chausson
+ réactivité
+ maintien général


Les moins

- la mauvaise qualité des roues

Notes

Souplesse08/10
Maintien09/10
Serrage09/10
Confort08/10
Châssis / Platine08/10
Roulements09/10
Roues04/10
Axes et visserie08/10
Finition08/10
Rapport qualité/prix 09/10
 

NOTE FINALE :

80%

Fiche technique

Marque : Rollerblade
Modèle : Fusion X5
Année : 2010
Coque : Rigide Urban molded (polyuréthane moulée)
Chausson : Specialized 5 Stars Fit, coupe en V
Serrage : Boucles micrométriques, lacets et scratches
Pointures : 23 au 32 cm
Amorti : Choc absorbeur en mousse de polyuréthane
Chassis : Aluminium UFS 4x80 mm de 243 mm de long
Entraxe : 165 mm
Diamètre maximum : 80 mm
Roues : Rollerblade Urban 80mm 80A
Roulements : SG 9
Entretoises : métal
Frein : Tampon livré séparément
Prix : 209 Euros
Commentaires : La platine mesure 243 mm du 23 au 28,5 et 273 mm du 29 au 32.

Galerie photos

Liens utiles

Test : Roller freeride K2 Il Capo (2010)
Test : Powerslide Metro (2010)
Test du patin freeride Seba FR1 (2008)
Test du patin freeride Seba FR1 (2006)
Test du K2 Fatty Paris (2006)
Test du Tecnica Freeride (2001)
Site officiel de Rollerblade

Texte : Delvar
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 15 August 2010 - Lu 17042 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB