-
Le 02 August 2010 à 00:00 | mise à jour le 29 January 2012 à 18:05

Test freeride : K2 Il Capo

Test freeride : K2 Il Capo

Parmi les patins de test que nous a transmis la marque K2, on a pu trouver un patin très orienté vers le freeride : le K2 "Il Capo" aux lignes largement inspirées du K2 Fatty Paris des années précédentes. Voyons ce que "le patron" a dans les tripes...

Article par 

test

Test du roller freeride K2 Il Capo

Design

Le K2 Il Capo 2010 succède donc au K2 Fatty Paris dont il reprend les grandes lignes. Il allie une boot une boots blanche, bleue, et noire en cuir agrémentée d'une soul plate et d'un spoiler noir, le tout sur une platine argent. Le look de ce patin est vraiment sympathique. Seules les inscriptions "Il Capo" sur la boucle de serrage coup de pied, et "k2"sur la platine indique son origine.
Cependant, ce look présente quand même un inconvénient : le blanc est très salissant ! Après quelques heures de freeride, il vire au gris (à cause des chutes, et donc des frottements sur le sol). Test du roller freeride K2 Il Capo

Souplesse/rigidité

Le spoiler offre une bonne flexion arrière/avant, ce qui est pratique pour les sauts. En revanche, nous avons constaté que le spoiler a pris trop de souplesse sur l'un des patins après quelques calages sur les carres externes en top (top soul, full torque). Le plastique du spoiler s'est ramolli et déformé. Du coup, il n'offre plus aucun maintien latéral. La rigidité en prend un sacré coup (attention aux chevilles) !

Cela n'empêche pas de rouler mais ça reste toujours désagréable de sentir la faiblesse de maintien en plein effort. Autre chose, nous avons arraché l'un des chausson de la boot au talon lors des essais.

Confort

Le confort est sans nul doute le plus gros points positif du patin. Dès que l'ont met son pied dedans, ont est bien ! Aucune sensation désagréable à noter. On dirait vraiment des chaussons. Là ou il faudrait du temps pour se faire au patin, comme dans les Twister par exemple, là; il ne vous faut que 5 minutes. Cela vient sûrement du fait que le chausson du Capo est très épais, avec une grosse languette, et une grosse semelle.
Au niveau de la cheville le chausson est un peu plus épais. Du coup il offre un peu de maintien supplémentaire.
Bref, le chausson offre un très grand confort, ce qui n'est pas le cas de tout les patins de freeride. Cependant, il s'agit d'un chausson fixe qui ne peut pas s'enlever. C'est dommage car même si celui-ci est de bonne qualité, il a quand même tendance à se tasser à l'usage... donc aucune possibilité de le changer.

Serrage

Le Capo bénéficie d'un serrage alliant des lacets d'un bout à l'autre du patin. Il est particulièrement efficace sur la partie basse du pied.

Ensuite nous avons une sangle de serrage à "scratch" au niveau du coup de pied qui est bien maintenu au fond du chausson.

Enfin, nous avons encore une fois une boucle "scratch" en haut du spoiler qui termine le serrage du patin.
On notera toutefois quelques problèmes avec la boucle en acier qui sert a passer la boucle "scratch" en haut du spoiler. Elle à tendance à dévier et donc nous sommes obligés de la remettre droite de temps en temps.
L'autre inconvénient du "scratch", comparé à une boucle plastique : ça se desserre légèrement, surtout lorsque qu'on roule fort et vite. Du coup là encore, obligation de resserrer pendant la session.

Test du roller freeride K2 Il Capo

La platine

La platine en aluminium n'a quasiment pas changé au dil des années, seuls les dessins/inscriptions ont évolué depuis le Fatty Paris.
On retrouve donc une platine épurée au maximum : pas de pont à l'intérieur, juste le strict minimum pour l'alléger et pour garder un bon rendement.
Au niveau du serrage des roues, on retrouve également le même système que sur l'ancien modèle, à savoir un axe mâle et une vis femelle comportant un ergot qui va s'inserer dans la platine. Même si l'on aurait préféré des axes de 8 mm de type vitesse d'un seul tenant, ce procédé améliore quand même grandement la vitesse de serrage par rapport à des axes en 2 parties classiques : plus besoin de deux clés, une seule suffit.
Autre point agréable à noter : la platine est UFS avec un entraxe de 165 mm. Elle donc adaptable sur d'autre patins. Du coup, d'autre platines peuvent être adaptées sur le Capo.

Test du roller freeride K2 Il Capo

Les roulements

Du coté des roulements pas grands chose à dire, si ce n'est que ce sont des ABEC 7, et qu'ils offrent une très bonne qualité de roulage.

Les roues : une valeur sûre


Rares sont les marques qui prennent la peine de bien équiper leurs patins avec des bonnes roues de série. Et là, K2 a opté pour un modèle bien connu des freeriders, les Hyper Concrete + Grip en 80 mm, probablement l'un des meilleurs modèles du marché.
Elles offrent un très bon roulage, un bon rebond et une sensation de fluidité vraiment impressionnante, même des les premiers tours de roues. Les aspérités du sols et les chocs sont absorbés. Le grip est vraiment génial.
Une fois que le vernis des roues est partie ce n'est que du bonheur ! Le grip est très bon et régulier. Même si vous voulez tenter des cess-slides vous pouvez, on arrive à faire partir les roues sans trop de problème.
L'usure est très régulière et plutôt lente. Du coup, la durée de vie de la roue est assez impressionnante. Alliées aux roulements ABEC 7, cela offre une qualité de roulage vraiment agréable.

Visserie

Côté visserie, vraiment pas grand chose à dire. Une fois serrée, rien ne bouge. Aucune déformation.

Finition

Pas grand chose à dire non plus, K2 a déja largement fait ses preuves. Nous retrouvons une qualité de finition plutôt réussie hormis pour les soucis de souplesse du spoiler que nous avons souligné. La fabrication du patin est propre. On ne trouve pas de résidus de plastique ou de colle.

Test du roller freeride K2 Il Capo

Conclusion

Nous sommes vraiment mitigés quant au Il Capo. K2 a réussi à faire un patins de freeride de bonne qualité mais qui souffre cependant quelques défauts qui le pénalise vraiment : la souplesse trop importante de l'un des spoilers, l'arrachage du chausson... Le Capo reste un très bon patin de freeride, assez réactif et surtout très confortable. Il conviendra tout à fait aux patineurs débutants/confirmés. Cependant les riders les plus agressifs seront peut-être un peu déçus et se tourneront peut être vers des produits plus solides comme le Rollerblade Fusion 5. K2 IL Capo

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Un patin polyvalent
+ D'excellentes roues de série
+ Un grand confort



Les moins

- Le manque de maintien des spoilers
- Usure général du patin

Fiche technique

Marque : K2
Modèle : Il Capo
Année : 2010
Coque : Softboot Urban
Serrage : Boucles micrométriques, lacets et scratches
Pointures : 39 au 47
Platine / châssis : Aluminium Urban 247mm UFS
Frein : Pas de frein
Diamètre maximum (mm) : 80 mm
Roues : Hyper Concrete 80 mm 84A
Roulements ABEC 7 Twincam ILQ Special Nordic
Entretoises : Métal
Usage recommandé : freeride
Masse : 1735 gr en taille 43,5
Prix : 229 Euros

Notes

Souplesse07/10
Maintien06/10
Serrage07/10
Confort09/10
Châssis / Platine07/10
Roulements08/10
Roues10/10
Axes et visserie07/10
Finition06/10
Rapport qualité/prix 07/10
 

NOTE FINALE :

74%

Galerie photos

Liens utiles

Test : Rollerblade Fusion X5 (2010)
Test : Powerslide Metro (2010)
Test du patin freeride Seba FR1 (2008)
Test du patin freeride Seba FR1 (2006)
Test du K2 Fatty Paris (2006)
Test du Tecnica Freeride (2001)
Site officiel de K2

Texte : Delvar
Photos : K2 et Alfathor
Mis en ligne  le 02 August 2010 - Lu 13010 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB