-
Le 07 July 2010 à 00:00 | mise à jour le 09 May 2015 à 16:58

Test Xsjado Stockwell Blue

Test Xsjado Stockwell Blue

C'est par un jour pluvieux que notre patin de test arrive par colis : le nouveau modèle de chez Xsjado, le Stockwell, troisième du nom pour la marque. Il se décline en deux coloris : rouge et noir. Pour ce test, ils sont bleus, noirs et blancs...

Mis en ligne par 

Essai

Test Xsjado Stockwell Blue ...A première vue, c'est un Xsjado comme les autres. On constate cependant beaucoup de nouveaux détails de finition et de petites améliorations qui font la singularité de ce pro modèle. Le temps de chausser les nouvelles chaussures montantes du patin, de monter la platine et les roues du pack Hawaii Surf et c'est parti pour un curb d'essai...

Design

Test Xsjado Stockwell Blue Le Xsjado a toujours eu un design particulier, notamment du fait que c'est le seul patin qui propose d'utiliser ses propres chaussures dans son patin.
Pour cette nouvelle mouture du Stockwell, la marque n'a pas modifié la boot. C'est surtout au niveau des coloris que le patin change une fois de plus. Le bleu et le noir sont très présents. Un petit dessin de diable à l'arrière du spoiler, et quelques touches de blanc font les grandes lignes de ce patin.

Dans le pack Hawaii Surf, on nous propose des platines Ground Control featherlight bleue qui renforcent la couleur et donnent un peu d'originalité. La chaussure a un tout nouveau design, plus haut et plus travaillé. Elle rappelle le look des premières Sifika montantes. The Conference est toujours bien présent.

Le design de la chaussure reprend toutes les couleurs du patin et propose un petit logo à tête d'ange pour aller avec la tête de diable. Pas très nouveau donc, mais bien travaillé.

Solidité

La solidité du Xsjado n'est pas connue pour être des meilleures. Les différentes parties du patin sont avant tout étudiées pour que le patin ne soit pas trop lourd. Du coup le patin s'use un peu plus vite qu'une hard boot, mais son usure reste honorable. Les boucles et les lanières sont plus solides que sur les modèles de l'année précédente. Elles tiennent mieux les chutes. Tout comme le spoiler qui ne casse pas dès les premiers tops.

Ce montage avec la GC se veut plus allégé mais perd donc en solidité. Je rassure quand même les internautes le patin reste solide et il vous faudra quelques sessions avant de commencer à abimer le patin. Ce dernier garde une bonne durée de vie, et surtout toutes les pièces du patin peuvent être changées.

Serrage

On note 4 points sur ce Xsjado : la chaussure étant montante, il faut la serrer pour qu'elle prenne bien sa place sous le chausson. Il a été raccourci pour accueillir ces nouvelles chaussures.
Le strap du bout du pied plaque bien le chausson dans le patin. Il répond alors mieux au mouvement du pied.

La boucle est toujours réglable en taille, puisque ce patin n'a réellement que deux tailles, du 38 au 42 et du 42.2/3 au 48.

C'est simplement le spoiler qui change de place, et la chaussure qui correspond qu'à une seule taille. Ainsi, la boucle est réglable : cela permet aux pieds forts comme au pieds fins d'être toujours bien plaqués sur le choc absorber.
Enfin, le strap du haut du patin permet d'avoir le pied bien placé dans le chausson. Ce dernier strap est un peu plus long au niveau de l'arrière de patin pour offrir plus de souplesse. Test Xsjado Stockwell Blue

Souplesse

Elle est justement mieux étudiée que sur les modèles précédents. Xsjado n'hésite pas à affiner le haut du spoiler pour plus de souplesse. Fini le V-cut, le Xsjado peut gagner de la souplesse juste avec un strap un peu plus large et un spoiler plus fin.

Il n'en reste pas moins solide mais on profite dès les premières sessions d'une souplesse très agréable. Le chausson moins épais, au niveau de la chaussure, permet aussi une meilleure flexion de la cheville. Elle est d'ailleurs plus précise puisqu'elle ne dépend plus de la rigidité du chausson, mais bien de la chaussure.

Le fait que le chausson laisse la place pour la chaussure permet un mouvement plus précis. La juxtaposition des deux, chausson/chaussure, ne fait que donner plus de flexibilité au patin. On n'est pas encore là au niveau d'un Rem'z mais le Xsjado reste plus agréable à rouler.

Confort

La présence de la chaussure change beaucoup de choses. Cette dernière est d'ailleurs plus agréable que sur les anciens modèles. Il y a plus de mousse et on se rapproche plus d'une basket que d'une chaussure d'escalade. On profite vraiment de cet apport< de confort.

Cependant, et même si la chaussure est montante, on a une sensation de contact entre la malléole et la coque. Dans ce cas, il suffit juste de baisser le chausson, qui est toujours réglable en deux hauteurs. Cela permettra de tasser un peu la mousse des chaussures et surtout de mieux les tenir. La douleur ne sera plus là et, même si il n'y avait pas de mal, cela permet de régler le chausson pour gagner encore en souplesse au niveau de la cheville.

L'un des grands avantages du Xsjado c'est que l'on peut vraiment faire des réglages à son pied. On ne peut que faire du sur mesure, et trouver la façon donc le patin répondra le mieux aux mouvements du pied.
Un gros choc absorbeur que l'on peut retirer est présent au talon du patin. Il amortit vraiment tout les chocs que l'on peut subir. Ce dernier n'a pas changé depuis les premiers modèles de Xsjado mais il reste parfaitement adapté à la pratique. Test Xsjado Stockwell Blue

Glisse

La glisse des Xsjado est assez bonne. Le pack Hawaii surf permet en plus d'avoir une GC, ce qui donne une glisse très agréable au patin. Les soulplates glisses assez facilement sur rail, et sur coping, un peu moins en curb mais cela reste correcte.
Avec l'usure le patin ne perd pas du tout de glisse, ce qui est une bonne chose, on profite du patin pleinement dans la durée. Pour les Grinds, la soulframe offre deux gros grooves qui permettent de bien se caler. Avec l'usure, ces derniers seront mieux prononcés et les calages bougeront moins que sur les premières sessions. Le patin ne gagne pas en glisse avec le temps mais belle et bien en précision. Ce qui est donc fort agréable.

Le Xsjado a pourtant la réputation d'un patin de park. Il reste pourtant vraiment très agréable à rouler en street, voire plus. La largeur de la soulplate y est aussi pour beaucoup. On peut se caler partout assez facilement. Le Xsjado n'est pourtant pas un patin pour débutant. Rien que pour les réglages, il faut avoir l'habitude de rouler pour régler le patin à son style.

Platines

Le pack Hawaii surf permet d'avoir une platine originale sur le patin. Dans ce sens où pour chacun des deux modèles de Stockwell, le site propose une platine assortie aux couleurs du patin. Une platine GC Featherlight bleue était donc dans mon carton avec les patins. C'est une featherlight 2 avec les axes en 8 mm, les plus solides du marché.

La platine n'a pas de spacer, cela rend le montage des roues plus facile. Elle se veut légère, mais aussi solide. Et c'est le cas, en pratique la GC a une bonne glisse, elle s'accorde très bien avec le Xsjado. Elle est belle et bien légère malgré la présence d'anti rocker. On apprécie le groove du H block. En grind, il permet des calages précis qui rattrapent en partie ceux du large groove du patin.

L'usure est correcte même si l'on arrive assez vite aux axes. Mais la platine ne joue pas sur sa solidité, surtout sur le poids. Elle est aussi un peu molle et on perd en appui lorsque l'on s'affaisse trop comme en top. Il y a juste un coup à prendre, et l'on profite du pack pleinement. Avec la platine, on reçoit aussi des lacets, ce qui permet de customiser sa chaussure, un petit plus bien sympathique donc.

Roues

Sur le site d'Hawaii Surf, différentes roues sont proposées pour compléter le pack. Le tout monté sur des roulements ABEC 7. J'ai choisi des roues Denial, par curiosité, car je n'en avais jamais roulé en 59 mm 92 A. J'aurai pensé que la dureté permettrait à la roue de tenir plus longtemps mais ce n'est pas le cas, la gomme reste tendre et les roues ont une usure lente mais présente.

La taille de la roue est appréciable aussi puisque l'on peut mettre jusqu'à du 60 mm sur les platines. Des roues de bonnes qualités donc mais mon choix n'est peut être pas le meilleur, à vous internautes de choisir ce qui vous convient le mieux.

Conclusion

Le pack Hawaii Surf permet d'avoir un patin complet, avec une platine originale, mais aussi des roues aux choix. Le patin en lui-même est très correct même si il ne s'adresse pas au premier abord aux débutants. On aime sa souplesse et son groove, son mariage avec la platine GC, et ses deux coloris au choix, mais l'usure un peu rapide du patin gène un peu. De même que les gènes au niveau du calage de la chaussure avec le chausson. Ce patin reste cependant réglable en tous points, et l'on peut facilement arranger tous les problèmes de confort. Pour finir, les packs Hawaii surf ne se limite pas aux Xsjado et d'autres patins sont au choix. Une initiative intéressante donc, qui permet de choisir un patin différent des modèles de série.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Patin original
+ Roues au choix
+ Spoiler plus souple
+ Chaussure montante et confortable

Les moins

- Chausson fragile
- Usure général du patin rapide
- Peu de choix pour les platines

Fiche technique

Marque : XSJADO
Coque : souple avec chaussure détachable
Spoiler : Xsjado Stockwell
Chaussure : Xsjado Stockwell
Serrage : Boucles micrométriques et strap
Pointures : 38 au 48
Amorti : Sifika
Châssis : Composite - Ground control
Roues : Denial team 59 mm 92 A
Diamètre maximum : 60 mm
Roulements : Standard (608) ABEC 7 Chrome Steel
Prix : 249 Euros

Liens utiles

www.hawaiisurf.com

Texte : Thomas Bordier aka "Bobor"
Photos : Bobor
Merci à Hawaii Surf
Mis en ligne  le 07 July 2010 - Lu 6405 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB