-
Le 03 June 2010 à 00:00 | mise à jour le 04 June 2010 à 07:51

ESA 2010

ESA 2010

Samedi 15 Mai. La JFC Family organisait la 6ème édition de l'ESA, un contest street à Montpellier. Le rendez-vous était fixé à 13h30 pour une après-midi de ride sur des spots encore inconnus jusqu'à notre arrivée. Les riders se sont déplacés en masse pour participer ou voir ce contest prometteur...

Mis en ligne par 

Box à Malbosc

Tout le monde se retrouve à la box, un curb de 14m de long, placée en descente en face des rails du tram. Ce spot de rêve est une création de la JFC Family. Accessible à tous, de nombreux riders s'élancent en même temps. Les organisateurs essaient tant bien que mal de coordonner les passages mais le cafouillage est omniprésent. Cependant, la réception du spot étant très graveleuse, une sélection naturelle se fait. Les blessures sont légères, égratignures et coupures principalement. Plusieurs riders déclarent forfait ce qui harmonisent les passages.
Retour au contest, les figures s'enchaînent : Romain Godenaire nous livre un top soul tandis que Thomas Riffaud, de la très classieuse JFC Family, lance un joli sunnyday. Nous avons la chance d'accueillir pour cet événement le 912 crew. Très inspirés, Victor, Patrick et Sébastien nous vendent du rêve. Ce dernier lance un sweatstance majestueux. Après tant d'émotions, il est difficile de trouver des riders aussi talentueux. Mais c'est sans compter sur la star de la veille, Chino, qui nous propose un true mizu musclé et un true kind grind. Même lui, ne revient pas de l'omniprésence du 912 et ne peut que s'incliner devant le soul de Victor fluide et visiblement plus... lent.
Le niveau est monté d'un cran. On assiste au backside backslide d'Adrien Anne ainsi qu' au fishbrain grabbé d'Anthony Pottier. Kuto le brésilien n'hésite pas à payer son téton à cause d'un switch up raté. Guillaume Legentil nous propose un alley oop top soul remarquable. Seulement une question nous taraude ! Où se trouve Greg Iglesias ? La star de la compétition amateur ne participe pas au contest et c'est une grande perte. On se console grâce à Victor Legrand qui met un true mizu et au makio to fishbrain de Jon Matter. Guillaume Legentil s'illustre encore avec un alley oop sunnyday. Le spot est littéralement dessoudé par Kuto avec un true spin fish to true spin fish. Mais Nicolas Auroux n'est pas en reste car il met un true mizu 360 true mizu. Chino, que l'on ne présente plus, enchaîne un top soul 450 top soul qui enchante les spectateurs. C'est un vrai plaisir de contempler ce spectacle. Après avoir saigné la box, les riders se dirigent vers le spot final direction la place Albert 1er.

Kink de la place Albert 1er

Devant le kink en descente, beaucoup ont peur d'y laisser leurs vies. Néanmoins, les plus téméraires s'y frottent. Au début, les riders testent le kink. Guillaume Legentil livre un back royal après le kink. Pour s'échauffer, Petit Louis se lance et met un back royal qu'il tient tout le long du rail. Puis, il pose un top soul propre après quelques tentatives. Daniel Chino Gomez, quant à lui, rentre son top soul sans difficulté mais il est obligé de s'arrêter à cause de son ampoule au pied. Kuto est très motivé et jette un top soul. Le spectacle est inouï.
Certains riders peu expérimentés tentent des tricks mais l'assemblée ne cache pas ses frayeurs : le « Russe » manque de se tuer à chaque tentative de pornstar et Hugo paye de sa vie un top soul qu'il n'arrivera pas à plaquer. Suite à sa chute impressionnante, tout le monde est d'accord pour stopper la finale. Malgré cela, Kuto tente un dernier trick. Il rentre un top soul to top soul incroyable.
Le contest touche à sa fin. Pendant qu la JFC family se concerte pour désigner le trio gagnant, Nicolas Auroux et Guillaume Legentil se lancent dans un out. Guillaume Legentil pose un fishbrain puis un alley oop mizu 360 out de suite copier par Nicolas Auroux. Les réceptions sont difficiles mais les riders sont acclamés.
Sur le podium, nous retrouvons donc en troisième place Guillaume Legentil qui a essayé de faire les deux spots. C'est l'espagnol Chino qui atteint la seconde place et sans surprise, c'est le brésilien Kuto qui s'approprie la 1er place. Ces deux derniers ont maîtrisé les deux spots du contest devant des spectateurs éblouis. Ils gagnent chacun une nouvelle garde robe, de quoi s'habiller pour tout l'été.
Ce fut une après-midi ensoleillée et haute en couleurs. Cette 6ème édition de l'ESA fut une réussite. Les riders se sont donnés à fond et l'assemblée a été conquise par leurs prestations. Malgré les chutes, la bonne ambiance est de mise. On a plus qu'à ranger nos patins et prendre rendez-vous pour la prochaine édition en 2011. A voir la galerie de photos et la vidéo bien sûr.

Liens utiles

Texte : Marie-Dominique Beau aka Lapichu
Photos : Thomas Bordier
Mis en ligne  le 03 June 2010 - Lu 2297 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB