-
Le 01 June 2010 à 00:00 | mise à jour le 31 May 2010 à 16:15

London Inline Marathon 2010

London Inline Marathon 2010

Dimanche 23 mai se déroulait le Marathon de Londres qui accueillait cette année encore les Championnats de Grande-Bretagne sur le circuit routier d'Hillingdon dans l'ouest de la capitale. Plusieurs courses étaient au programme pour les plus jeunes catégories ainsi qu'un semi-marathon et un marathon International...

Mis en ligne par 

Courses Mini et Midi - Infant(6-9 ans), Pupils (10-12 ans)

Ce sont les plus jeunes qui ouvrirent dans une bonne ambiance ces championnats. Bien que peu nombreux les places se disputèrent chèrement pour le titre de champion, peu habitués aux longues distances ces courses furent l'occasion de quelques surprises en comparaison des diverses épreuves disputées cette année sur piste a Londres et Birmingham. Deux courses étaient prévues, un 3 kilomètres pour les plus jeunes et un 5 kilomètres.

Marathon Hommes et Femmes

La course regroupait les catégories Junior, Senior et Vétéran hommes et femmes. Pas de distinction élite au Royaume-Uni. Il n'y a qu'un seul départ les patineurs étant organisés sur la ligne par catégories pour éviter trop de confusion. La course étant avant tout un Marathon ouvert à tous, quelques patineurs internationaux s'étaient invités a la fête, promettant une course compliquée pour les patineurs locaux disputant le titre de Champion des iles britanniques.
Il ne fallut pas attendre longtemps pour voir les premières attaques sur ce circuit très technique favorisant les relances, profitant de la présence internationale Sutton Atkins champion en titre lance des attaques des les premiers tours pour faire le ménage dans le peloton et éliminer les prétendants au titre, il est suivi dans ses attaques par une partie du peloton. La tactique s'avère être payante Sutton Atkins (RAPS RACING UK) s'échappant après seulement 3 kilomètres en compagnie de Daniel RUIZ RIVERA (ESP – Penya Nicky's), Simon STROBEL (GER - Orthomol Sport Team) et du français Tristan Loy (Cpal Locminé).
Le rythme très soutenu permet au groupe de prendre une avance considérable sur le peloton, les attaques sont pour autant toujours à l'ordre du jour et Tristan Loy en fera les frais se retrouvant détaché sur quelques kilomètres, il recollera finalement profitant d'un ralentissement en tète de course. Les échappés voient l'écart grandir au fil des tours et ne seront plus repris. l'espagnol tente sa chance et s'échappe seul avec un peu plus de 30 kilomètres à parcourir, il fera la course en tète pendant prêt de 10 kilomètres dans une chaleur accablante pour être finalement repris par ses trois poursuivants.
Les patineurs souffrent sur un circuit qui ne pardonne pas les baisses de forme, loin de se s'arrêter là, une nouvelle attaque est placée par Tristan Loy avec tout juste 10 kilomètres à parcourir, il creuse un petit écart qu'il réussira à conserver jusqu'à la ligne d'arrivée complétant l'épreuve en 1h14 minutes (3ème meilleur temps du circuit), derrière Sutton Atkins prend la deuxième place conservant son titre de champion de Grande Bretagne, l'allemand Simon STROBEL qui avait tente de suivre Tristan finit troisième tandis que L'espagnol finit 4ème payant cher sa tentative d'échappée en solitaire.
Derrière le peloton a éclaté dans les derniers tours le reste des patineurs anglais à la lutte pour les places restante sur le podium senior et le titre vétéran, Julio MARTINEZ (LondonSkaters Speed Team) prendra la seconde place et Vincent Henri (Birmingham wheels) la troisième.
Chez les Vétérans Errol SPENCE (South Woodham Ferrers RSC) remporte le titre de champion suivi de Markus RAVEN (LondonSkaters Speed Team) et Derrick RITCHIE (Birmingham Wheels RSC). Chez les juniors Robert WHITING et son coéquipier Daniel SMITH prennent les deux premières places le podium étant complété par Max ROTHWELL (RAPS Racing UK).

Dames

La course féminine fut très vite perturbée par la chute de Sol FINDLEY qui repartira finalement après quelques minutes d'arrêt mettant fin a ses chances de remporter la course, La victoire revient à Alex GEEN qui fera une bonne partie de la course dans le peloton masculin. Les poursuivantes Karih Maarse, et Solveig FINDLEY étant moins chanceuses, les positions ne bougeront plus beaucoup les patineuses profitant de l'aspiration des patineurs masculins dans leur peloton respectif. Le classement général restera donc dans cet ordre, le titre de championne de Grande Bretagne senior revient à Alex Geen (Birmingham Wheels RSC) la deuxième place revenant à sa coéquipière Alice DOBELL. Solveig FINDLEY remporte le titre chez les Vétérans. Le titre pour les Juniors Femmes revient à Rachel KNIGHT (Birmingham Wheels RSC) suivi de Jessica HOARE (LondonSkaters Speed Team).

Semi Marathon hommes et femmes

Ouvert à tous le semi marathon était aussi la distance officielle pour le Championnat de Grande-Bretagne pour les catégories Cadet et Cadettes (13 – 15 Ans). Beaucoup moins nombreux que sur le marathon, les participants prennent le départ une minute après le marathon et se retrouvent donc très vite dans les roues de divers peloton.
La course est animée principalement par l'allemand Dirk KUJAT (Orthomol Sport Team). Il est suivi par Harry Hoare (LondonSkaters Speed Team) et Michael Roman (Birmingham Wheels RSC), très influencés par les pelotons courant sur le marathon les trois patineurs profitent de l'aspiration qu'ils procurent. L'allemand se défera de ses jeunes poursuivants à mi-parcours et ne sera pas repris remportant ainsi l'épreuve au général. Derrière, la lutte est intense pour le titre Cadet et il faudra attendre le sprint final pour voir le patineur de la capitale Londonienne s'imposer et remporter le titre de champion de grande Bretagne Cadet.
Chez les femmes le titre revient à Chloe ASTLE, suivie de Lydia BUNN de l'équipe RAPS Racing UK, le podium étant complété par Louise SULLIVAN (South Woodham Ferrers). Peu habituées aux longues distances la course s'avère difficile pour la plupart des patineurs de ces catégories plus habitués à des distances plus courtes sur piste, le circuit s'avérant être un challenge à la hauteur avec ses changements de rythme fréquent.

Bilan

Pour sa huitième édition le club Londonien proposait une nouvelle fois une organisation contrôlée qui a fait de cette épreuve une classique en Grande Bretagne dans un pays proposant très peu d'épreuve de longue distance. L'édition 2010 fut l'une des plus équilibrée en terme de performance attirant des patineurs de tous horizons aussi bien internationaux qu'occasionnel. Au plan national ce fut l'occasion pour les patineurs britanniques de se mesurer a une concurrence à laquelle ils sont trop peu souvent opposés. Reste à espérer que pour 2011 les LondonSkaters nous réserve des courses aussi passionnante.

Liens utiles

London Inline Marathon
Accéder à la galerie photoTexte : Fred (GhostDog)
Photos :
Mis en ligne  le 01 June 2010 - Lu 2444 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB