-
Le 26 May 2010 à 00:00 | mise à jour le 14 May 2015 à 19:03

Retour sur le Montpellier FISE 2010

Retour sur le Montpellier FISE 2010

Festival International des Sports Extrêmes 2010, 14ème édition. L'événement a bel et bien pris sa place au coeur de Montpellier après une passage à Palavas-les-Flots, puis à Grammont. Avec 350.000 spectateurs, 1.500 riders de 57 pays, le FISE s'est installé comme référence européenne. Place à la compétition de roller...

Mis en ligne par 

FISE 2010 : le bilan

Retour sur le Montpellier FISE 2010 C'est dans la joie et la bonne humeur que s'ouvre ce quatorzième FISE. Les berges du Lez sont envahies par des nuées de riders de toutes les disciplines. Pas de places pour les retardataires, le public est bien présent et attend de voir de gros tricks. Mais que serait un festival sans pluie, ni retard ? Rien mais laissez moi vous raconter ce qu'il en est pour le roller...

Mercredi

Le mercredi, le FISE ne présente qu'un intérêt limité pour les journalistes que nous sommes. Toujours accompagné de mon fidèle Delvar, compagnon de galère et cameraman trop chargé, nous décidons de prendre cette journée comme elle vient.

Dire bonjour aux shops présents comme nos amis de Clic-n-Roll, qui font fureur avec leurs nombreux modèles de patins, et autres t-shirts. Le shop est harcelé tout le weekend par une seule phrase :

« vous avez des stickers ? ».

Le reste de la journée, on regarde le park, avec un beau rail, un peu haut mais bien long, des quarters et des walls dans tous les sens ! Mais surtout un magnifique rail rainbow ( rail en demi cercle ou en arc en ciel ). C'est le spot à la mode tellement original. Les transferts ont l'air aussi très nombreux et on attend simplement le lendemain pour voir ce qu'il en est durant les qualifications amateurs.

Retour sur le Montpellier FISE 2010

Jeudi : qualifs'

Le jeudi : phase de qualification pour les amateurs. Vers 9h30, on assiste à la finale des moins de 16 ans, où l'on note surtout que la relève est belle et bien présente. Le roller n'est pas perdu !
Les jeunes gens aiment le roller et se donnent durant leurs runs de qualifications. Malheureusement, ce n'est pas toujours évident dans un park aux modules si hauts de faire tout ce que l'on a l'habitude de faire dans son petit park à soi. Mais dans l'ensemble, ces jeunes amateurs s'en sortent bien et les qualifications se passent sans incidents.

Retour sur le Montpellier FISE 2010

Pour les plus de 16 ans, c'est une autre histoire. Tous le monde roule, impossible de les arrêter surtout avec cette phrase : « don't stop skating ! ». C'est long, très long, mais le public ne se lasse pas grâce à quelques runs impressionnants. Avec Jon Matter, Taylor Latouche, Denis Gul ou encore un certain Greg Iglesias ! Ces runs sont tous fluides, impressionnants, avec des 720, des back royales sur le rainbow, On note aussi le retour d'Aktarus qui prend toujours autant de hauteur, malgré les quelques douleurs au dos. Et bien d'autres encore qui envoient tout ce qu'ils ont pour se voir qualifier. Sans oublier Nicolas Schopfer qui nous offre un magnifique run de qualification, avec un top soul sur le trapèze !

Vendredi

Le vendredi, la pluie va faire son apparition, ce qui va empêcher les runs de qualification des pros, mais pas la finale amateur. Certains vont avoir du mal à suivre le mouvement tellement les rides se lâchent.
Premier des qualifications, Denis Gul est à côté de ses pompes. Il ne roule pas aussi fluide que la veille et a beaucoup de mal à enchaîner ses figures. A l'inverse de Nicolas Schopfer et de Jon Matter qui profitent de ces finales pour parfaire leurs runs. De belles rotations des deux côtés.

Nicolas cherche plus les lignes de slides tandis que Jon va chercher des sauts de plus en plus désaxés. C'est un véritable bonheur de les voir rouler. Taylor Latouche revient en force aussi dans cette finale où il part très haut sur la table centrale. Tous cherchent la meilleure ligne ou la meilleure figure. C'est pourtant Jon Matter qui s'impose face à tous les autres avec un run très aérien. Il finit par un last trick rentré "first try" : disaster 360 wall ride entre une courbe et un plan incliné ! Le vainqueur est donné. Les points sont comptés, Taylor Latouche deuxième et troisième le suisse Nicolas Schopfer. La journée se finit alors sur le Roll's Rail Contest, mais là c'est tout un autre article.

Samedi

Le samedi commence par les filles, puis l'ESA dont on va parler dans un autre article et en début de soirée les best tricks en mini rampe à spine. Dix jeunes femmes participent à cette finale ce qui annonce une jolie bagarre.
Pas d'Américaines présentes. Aurore Costabile toujours blessée est absente tandis que Mathilde Monneron, troisième au Winterclash, est absente car elle travaille.

Retour sur le Montpellier FISE 2010

Trois jeunes femmes sortent du lot notamment l'allemande Friederike Reisch. Très fluide, elle envoie un beau transfert sur le coping arrondi et se place en troisième position. Quant à Amandine, sa glisse est puissante et malgré quelques chutes, elle rentre un beau 720 qui lui permet de décrocher la seconde place. On se régale à voir Manon Derrien exploser le park, à base de lignes très fluides et souples dont un joli 360 sweatstance sur le quarter Oakley, quelques slides sur le rainbow, quelques rotations sur la table, de quoi mettre tout le monde d'accord sur le dénouement de cette finale.

On notera tout de même la belle prestation de Precilia Verdier qui, malgré ses trois jours de tafs dans une boutique du FISE, prend le temps de rouler. Elle obtient une quatrième place bien méritée.

Soirée sous les feux de la rampe

Le soir, le best trick sur la mini à spine se passe dans une fraicheur très agréable. Les pros voient incontestablement Anthony Avella prendre la tête du classement, même Romain Godenaire ne peut rien faire face aux multitudes de rotation d'Antho. On note aussi quelques runs constants de la part des américains, comme Aragon avec ses 270 front full torque, ou Soichiro Kanashima avec ses true sun, ou encore ces Fish super longs. Jeff Stockwell prend la troisième place avec des runs très fluides à la manière de son fackie back sav sur le spine. Mais rien de notable pour faire un véritable best trick.

Antony met alors tout le monde d'accord, un best trick, c'est un seul trick qui fait la différence et le voilà qui s'envole en back flip, un peu désaxé pour permettre un 180 en plus, et ainsi retomber sur le coping en back royal. Voilà tout est dit, c'est tellement énorme, tellement fou, même si c'est glissé rapidement c'est mis. Le public n'en peut plus, les autres riders sont d'accord, ça c'est un best trick. Pour le reste il faudra attendre le lendemain matin sur le park pour voir les pros prendre leur revanche ou pas.

Dimanche matin

Le dimanche matin, les pros ont fait l'effort de se lever tôt. Francky Morales, Brian Aragon ou encore Stefan Horngacher sont présents dès l'ouverture du park. Francky est blessé au genou et se demande s'il va pouvoir rouler. Heureusement pour le public il fait ses deux runs, à base de 720 totalement désaxé dont il a le secret ou encore avec un transfert plan incliné courbe.
Brian quand à lui met le tarif sur le rainbow, avec un jolie true top soul.

Pour Horn c'est son best trick qui impressionne le plus. Transfert du quarter Oakley to soul sur un autre quarter, on attend les finales pour le voir le rentrer. Nicolas Schopfer se fait une entorse en sortie du slide sur le trapèze.

Coté Français, Warren Digne nous offre un magnifique sweastance sur le quarter des juges. Romain Godenaire envoie tout ce qu'il a avec des 900 en switch s'il vous plait.

Roman Abrate quant à lui met le tarif aussi sur tout le park et finit le rail à coup de 450 royales. Pour la team Valo, seul Soichiro Kanashima s'est qualifié. Eric Bailey ne veut pas rouler, et Brandon Smith ainsi qu'Alex Broskow se mangent au point d'abandonner. Julien Cudot nous offre des runs propres ce qu'il lui vaut sa qualification comme Mathias Silhan qui nous fait de bon gros transferts. Billy O'Neill, fera simplement le show, avec des royales et des backslides sur le trapèze, mais cela lui vaut une place en finale. On doit attendre l'après midi pour y assister.

Finales

Retour sur le Montpellier FISE 2010Les finales se déroulent dans une ambiance très étrange, certains journalistes, dont je fais partie, sont envoyés dans la fosse car ils n'ont pas de brassard. Cependant d'autres restent en toute impunité sur le park, il faut croire que nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Le pire dans tout cela, c'est que Stephen Horngacher se fait refouler à l'entrée du park alors que son nom était donné au micro durant l'annonce des qualifiés. Il ne participe donc pas à la finale à cause de l'organisation qui prend un coup de pression avant son déroulement.
De ma fosse donc je ne verrai pas grand-chose, si ce n'est que Dominic Wagner va chercher en fish le quarter des juges, que les rotations de Roman et de Romain sont exécutés à la perfection, et que CJ Wellsmore s'envole à trois ou deux mètres au dessus du coping du quarter Oakley.

Jam

C'est une très belle finale, Stockwell et Soichiro font deux beaux runs mais pas assez pour passer à la dernière Jam. Cette dernière a failli être annulée mais par miracle grâce à la pression du public et des riders, elle a bien eu lieu. Romain Godenaire, Roman Abrate, Dominic Wagner, Brian Aragon et CJ Wellsmore sont de la partie. CJ d'ailleurs va faire un très bon run, avec un 540 sur la table du rainbow, des petites figures un peu partout,  mais il roule très propre et obtient la deuxième place. Roman Abrate envoie tout, pour faire un podium, il laisse sur la touche Brian Aragon et Dominic Wagner, grâce à ses multiples 720 et autres transferts. Le 450 back sav' sur le rail aide beaucoup à sa troisième place. Romain Godenaire continue dans ses rotations en switch, avec des fronts torques sur le rainbow, tout cela est très impressionnant assez pour qu'il obtienne la première place.

Bilan

Le Fise s'achève pourtant sur un petit goût d'inachevé, peut être parce que le park offrait beaucoup aux pros et qu'on n'a pas vu de réelles batailles pour les premières places. Même si le spectacle était au rendez-vous, il manquait un peu de magie, et on aurait aimer que le roller soit plus mis en avant durant le FISE. Un weekend très chargé s'achève donc. Et d'autres surprises sont à venir sur Rollerenligne.com...

Résultats

Féminines

Retour sur le Montpellier FISE 2010

1) Manon DERRIEN - ? points
2) Amandine CONDROYER - ? points
3) Friederike REISCH - ? points
4) Precilia VERDIER - 38 points
5) Aurianne DARIES - 22 points
6) Céline ROZAND - 19 points
7) Arielle VINCENT - 18 points
8) Charline MARILLIER - 17 points
9) Lise-Mary AUTHIE - 16 points
10) Johanna CANDAR - 15 points

Moins de 16 ans

1) Nicolas SERVY - 313 points
2) Rémi SANTOS - 291,5 points
3) Bastien BAELDE - 207 points
4) Valentin LHOSTE - 171,5 points
5) Corentin CATALDI - 153 points
6) Axel MAGRINA - 137 points
7) Arthur GARANDEL - 132 points
8) Tristan KLAFTENBERGER - 128 points
9) Etienne JALLOT - 124,5 points
10) Guillaume LAURENT - 118,5 points

Amateurs

1) Jon Matter - 288 points
2) Taylor Latouche - 277 points
3) Nico Schopfer - 250 points
4) Jeremy Melique - 243 points
5) Denis Gul - 234 points
6) Stéphane Torres - 233 points
6) Zahir Hanaizi - 233 points
8) Daniel Molinari - 221,5 points
9) Nicolas Francon - 218 points
10) Alex Francon - 210 points

Pros

1) Romain GODENAIRE - 301 points
2) CJ WELLSMORE - 288 points
3) Roman ABRATE - 283 points
4) Dominik WAGNER - 282 points
5) Brian ARAGON - 266 points
6) Julien CUDOT - 256 points
7) Mathias SILHAN - 253 points
8) Jeff STOCKWELL - 248 points
9) Franky MORALES - 245 points
10) Stephane ALFANO - 231 points

Finale de la rampe à spine

1) Anthony Avella
2) Romain Godenaire
3) Jeff Stockwell

Liens utiles

Site officiel du FISE
FISE.tv
Galerie photos de l'organisation
Galerie photos de Bobor

Texte : Thomas Bordier aka "Bobor"
Photos : Thomas Bordier aka "Bobor"
Mis en ligne  le 26 May 2010 - Lu 4740 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB