-
Le 04 July 2010 à 00:00 | mise à jour le 29 December 2010 à 18:13

Test : K2 Mach 100 (édition 2010)

Test : K2 Mach 100 (édition 2010)

Après l'essai du Mach 90 de K2, Rollerenligne.com vous propose l'essai de son grand frère monté en hilow (100 mm à l'arrière, 90 mm à l'avant), le Mach 100. Ce modèle possède une structure assez similaire. Voyons quelles peuvent être les différences hormis le diamètre des roues...

Article par 

Passage au banc d'essai

Design

Le Mach 100 offre un design assez similaire à celui du Mach 90. La principal différence réside dans le remplacement du vert par le rouge, plus agressif et sportif. La structure de l'ensemble du patin semble identique.

Souplesse/rigidité

Comme pour le Mach 90, la coque semi/souple suit bien le pied en flexion arrière/avant. Le Mach 100 semble pourtant avoir un maintien meilleur que sur le Mach 90 alors que sa structure est assez similaire. Le pied est mieux tenu, un peu comme dans le Moto 84. Le maintien reste toutefois correct sans plus.

Confort

Le Mach 100 reste aussi confortable que son petit frère, avec même un peu plus de précision. Dans la durée, on ne ressent aucun frottement ou aucun échauffement.

Serrage et maintien

Comme pour le M90, le serrage allie lacet sur l'avant du pied, scratch sur le coup de pied et boucle micrométrique sur le tibia.
Les lacets coulissent très bien, le serrage est donc vraiment homogène. Le scratch cale bien le pied dans la chaussure sans créer de gêne. Ce procédé offre toutefois un peu moins de réactivité et de maintien qu'une boucle micrométrique. La boucle rigide micrométrique achève le serrage sur le tibia.
Le support du pied nous a semblé un peu meilleur que sur le Mach 90 alors que la structure est quasi identique.

La platine

K2 mise là encore sur un concept à 2 lames embouties rivetées à la coque. Sur un modèle en 100 mm, un système de réglage latéral et une platine extrudée auraient été les bienvenus. Avec un système HiLow, une platine extrudée aurait procuré un meilleur rendement (mais c'est plus cher à produire !). La transmission d'énergie est donc correcte sans être exceptionnelle. Sinon, le design de la platine est bien travaillé.

Les roulements

Comme sur le Mach 90, on trouve avec des Twincam ILQ9, une référence réputée et éprouvée sur le marché. Nous n'avons constaté aucune dégradation du roulement pendant les semaines où nous avons testé le produit.

Les roues

Le modèle de série de K2 est équipé de roues de 100 mm et 90 mm de diamètre pour 83A de dureté. Les noyaux en étoile à 7 branches sont plutôt rigides et surmontés d'un polyuréthane transparent au profil elliptique avec une sérigraphie soignée.
L'usure des roues est bien régulière, nous n'avons noté aucune perte de matière et la dégradation est homogène.
Sur un patin plus sportif que le Mach 90, K2 aurait peut-être dû choisir des roues un peu plus dures en 84A pour donner une dimension plus nerveuse et racée au Mach 100.

La visserie

K2 a monté des axes de 6 mm sur ses patins comme sur le Mach 90, suffisant pour un usage en randonnée. Il s'agit d'un axe sur lequel vient s'insérer une vis, pas d'axes simple de type vitesse. K2 a eu la bonne idée de leur faire une empreinte carrée à l'opposé du filetage, cela permet d'éviter que l'axe tourne sur lui-même quand on le dévisse et du coup, on a besoin, que d'une seule clé !

Finition

Très belle finition, comme sur le Mach 90 avec des coutures à l'intérieur du chausson impeccables, de belles liaisons collées entre la chaussure et la structure en polyuréthane.

Conclusion

Le Mach 100 se différencie finalement assez peu de son petit frère Mach 90. L'essentiel de sa structure en est inspiré. On le différencie donc essentiellement grâce à ses roues de 100 à l'arrière. Il nous a semblé avoir un meilleur maintien. Les roues de 100 procurent une meilleure inertie. Le 90 mm à l'avant place un peu en bascule. On a ainsi un tempérament plus sportif et plus de nervosité. Ce patin se destine aux randonnée moyenne distance sur piste cyclable pour les personnes recherchant davantage le confort dans la durée que la performance. Pour plus de nervosité et de répondant, on se tournera plutôt vers des patins comme les SpeedMachine 90 de Rollerblade au même prix.

Caractéristiques techniques

Usage : Randonnée moyenne distance sur pistes cyclables
Utilisateurs : Hommes
Coque : Souple/dur Softboot
Serrage : Boucles micrométriques, lacets et scratches
Pointures : 36,5 au 49
Châssis : Aluminium à 2 lames embouties - concept V02
Frein : Tampon
Diamètre maximum : 100 mm à l'arrière 90 mm à l'avant
Roues : K2 100 mm/90 mm 83A
Entretoises : Métal
Roulements : Twincam ILQ 9
Masse : 1530 gr en taille 40,5
Prix : 249 Euros

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Un excellent confort
+ Une très belle finition
+ Une esthétique travaillée

Les moins

- la platine à deux lames embouties manque un peu de rigidité et de répondant
- pas de possibilité de réglage latéral de la platine

Notes

Souplesse 10/10
Maintien 07/10
Serrage 08/10
Confort 09/10
Châssis / Platine 07/10
Roulements 10/10
Roues 08/10
Axes et visserie 08/10
Finition 09/10
Rapport qualité/prix 08/10
 

NOTE FINALE :

83%

Galerie photos

Liens utiles

Site de K2Texte : Alfathor
Photos : K2 et Alfathor
Mis en ligne  le 04 July 2010 - Lu 9978 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB