-
Le 12 March 2010 à 00:00 | mise à jour le 14 March 2010 à 15:12

Test : USD Pro Modèle Billy O'Neill

Test : USD Pro Modèle Billy O'Neill

En ce moment, USD met sur le marché de plus en plus de patins... et pas n'importe lesquels ! La marque aime mettre en avant ses pros riders. Elle amène toujours des innovations appréciables à ses modèles indémodables. Le Throne UFS Billy O'Neill possède toutes ces caractéristiques et quelques surprises dans ses finitions. Détails...

Mis en ligne par 

USD Billy O'Neill

Design

On en attendait pas moins de ce second Throne UFS Billy O'Neill. Finies les couleurs sombres, le gris et le noir. Le patin est majoritairement blanc, salissant certes mais très joli avec les quelques touches de noir et de rouge.
Le logo affiche l'influence du patin, O'Neill et son fameux « Fish » ainsi que N.Y, la ville de la vidéo "The Truth". On découvre aussi la platine Create Original (OG) ou encore les roues Street Artist, deux marques, dont Billy O'Neill fait partie. Elles défendent les valeurs d'une bonne glisse et de l'art urbain que représente le roller. Le Design est poussé jusqu'au moindre détail puisque la platine OG permet un petit insert graphique signé de la main du pro rider... ou de vous-même !

Solidité

Ce patin possède une solidité à toute épreuve, il n'a subi aucun lifting depuis bien longtemps et garde toute sa résistance face au muret comme l'a déjà démontré plus d'une fois Robert « Hurricane » Lievano. Le patin résiste à tous les coups mais aussi aux shuffles et autres cess-slides.
On ne peut pas dire que le roller en perde sa couleur : un peu d'acétone permet de lui rendre ses teintes d'origine.
Bref, revenons à la solidité du patin qui n'est pas que dans la coque, la platine est elle aussi très solide et épaisse, un peu comme les Fluid de chez Kizer.
Le chausson, quant à lui, ne se déchire pas même si les finitions laissent quelques bouts de mousses à retirer à cause d'une mauvaise découpe.

Serrage

Le serrage reste basique, et pour me répéter une fois de plus, Pourquoi USD s'amuse à serrer à mort les patins quand ils sont dans la boîte ?
Du coup, les premières sessions sont une vraie plaie pour les pieds larges, le chausson a pris de mauvais plis. Petite technique de derrière les fagots : marchez un peu avec les chaussons au pied chez vous pour qu'ils prennent la forme du pied et profitez-en pour mettre une bouteille en plastique bien gonflée dans vos patins pour élargir à la fois un peu la coque et le spoiler.
Une fois tout ça bien fait, il n'y a plus qu'à régler le serrage des lacets, la boucle du patin, et également le serrage du chausson. Ainsi, le talon ne bouge pas et vous verrez combien le patin est agréable à rouler.

Souplesse

La souplesse n'est pas la plus évidente durant les premières sessions, mais là encore avec quelques heures de pratique, on se rend vite compte que ce patin suit de plus en plus les courbures de la cheville.
Très vite, les tops se calent de mieux en mieux, sans pour autant que le patin deviennent trop souple. On profite pleinement de cette souplesse malgré un chausson très épais qui pourrait gêner mais ce n'est pas le cas.
Une fois de plus, ce nouvel USD propose un spoiler découpé qui permet une meilleur flexion avant/arrière de la cheville. Là encore, avec le chausson un peu découpé à l'arrière, on profite pleinement de ce gain de souplesse qui permet de mieux garder l'équilibre en slide. De petites innovations donc, dans la combinaison chausson/spoiler qui ne laisse pas indifférent et qui accentue les sensations de confort et de glisse du patin.

Confort

Le confort tient d'ailleurs essentiellement au nouveau chausson Sifika Oakland. Ce dernier a été bien amélioré depuis le désastre des derniers Dominic Sagona.
Le chausson taille normalement, pas trop petit ni trop grand. Il est très épais au niveau de la cheville pour éviter toutes sensations désagréables avec le spoiler. On sent que le néoprène a été travaillé. Même si ce dernier n'est pas très épais, il maintient très bien la cheville et empêche le talon de bouger dans le chausson.
Pourtant le chausson glisse un peu à l'intérieur du patin et ne reste pas plaqué dans le patin. Un petit désagrément qui empêche de jouir pleinement du confort et de la souplesse qu'offre le Sifika.

Glisse

Des efforts ont été faits pour la glisse de ce patin. Une nouvelle dualplate est sortie depuis les Albert Hooi, et on en profite pleinement. La glisse est meilleure et la dualplate plus légère pour que celle-ci puisse s'adapter au Carbon. Elle reste toujours aussi sympa à rouler. Elle protège moins le patin au talon, mais ça ne gène en rien, ce dernier n'en est qu'un peu plus souple.

Platines

Le groove de la soulplate est toujours très appréciable et permet des torques très précis dès les premières sessions. La nouvelle platine n'est pas une vraie platine flat. Les roues du milieu sont un peu remontées pour permettre de rouler quand même avec 4 roues. Ce qui est à la fois appréciable en courbe et en park mais qui ne gène en rien pour les slides.
La platine Create Original offre un groove très correct, et elle est très solide, vous pouvez aussi la customiser en changeant à votre convenance son design graphique. Bref, la glisse n'est pas la plus extraordinaire qui soit mais la combinaison platine soulplate est très correcte et offre une glisse plutôt bonne en rail mais meilleur en muret.

Roues

Initialement, on devrait trouver des Street Airtist sur ce patin, connues pour être de très bonne roues. Mais pour ne pas augmenter le prix, USD a préféré se tourner vers des valeurs qu'elle possède déjà et d'en faire les moins chères du haut de gamme. C'est donc des roues Undercover, au design USD que l'on a là. Elles tiennent bien la route même s'il faut prendre en compte qu'en hiver les roues s'usent moins (elles deviennent plus dures avec le froid). On profite aussi de roulements Undercover ABEC 7 très solides pour leur finition. Ils sont très appréciables sur des patins de street.

Conclusion

En conclusion, pour un pro modèle, ce USD tient toutes ses promesses, les quelques surprises comme le chausson ou la platine sont des petits plus qui font de ce patin l'un des meilleurs rapport qualité/prix. Pour 250 Euros, on oublie bien vite qu'on aimerait une glisse encore meilleure sur les Dualplate, un chausson qui tient mieux au fond du patin, ou encore que le flat n'était pas obligé sur le patin et que les petits grinds blocks dans la boite auraient été les bienvenus.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Un bon rapport qualité/prix
+ La solidité générale
+ La platine customisable
+ Les roulements ABEC 7

Les moins

- la glisse à optimiser
- le montage en flat pas indispensable
- le chausson qui bouge un peu

Fiche technique

Marque : USD
Coque : Rigide Montante avec cuff articulé
Spoiler : USD V-Cut billy Oneil pro NYC
Chausson : Sifika Oakland néoprène Suede
Serrage : Boucles micrométriques et lacets
Pointures : 38 au 47
Amorti : Sifika
Châssis : Composite - Create Originals
Roues : Undercover Team 57 mm 90A
Diamètre maximum : 60 mm
Roulements : Standard (608) ABEC 5 Chrome Steel
Prix : 249 Euros

Liens utiles

Fiche produit détaillée sur rollerenligne.comTexte : Thomas Bordier alias "Bobor"
Photos : USD et Thomas Bordier
Merci à Hawaii surf
Mis en ligne  le 12 March 2010 - Lu 5261 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB