-
Le 03 March 2010 à 00:00 | mise à jour le 08 March 2010 à 10:27

GoldJM : de Condac à Montmoreau (5/7)

GoldJM : de Condac à Montmoreau (5/7)

Je repars, après avoir quitté cette anglaise sympa, qui me dit que si je repasse par là avec ma femme, je revienne chez elle. Aujourd'hui, 5ème jour de mon périple vers Saint-Paul-les-Dax, je pars de Condac (16) pour rejoindre la ville de Montmoreau (16)...

Mis en ligne par 

Geste commercial ou amitié naissante ? Je le saurais jamais. D'autres pensées interlopes me taquine l'esprit. Je me dit, que je dois rouler un peu plus, car j'ai déjà 25 km à rattraper par rapport à mes prévisions, mais 120 km/jour, après 4 jours, ce sera difficile de faire mieux.

Montagnes russes

Moi, qui crois que le relief va s'améliorer, je me fourre le doigt dans l'œil jusqu'au coude. C'est sans connaitre les contreforts de la Dordogne. Mais bon finalement, je préfère monter que descendre, je me sens plus en sécurité.
Musculairement, à part cette sacrée malléole droite qui me taquine toujours, je ne me trouve pas si décati que cela.
Cette journée sera fatigante, mais sans grands événements météo. Je fais le maxi du maxi. Malgré tout, même avec de la bonne volonté, j'ai toujours du retard.

Gite anglais... once again

Un monsieur qui sort d'un chemin de terre en voiture m'indique un gite anglais, et oui, encore un ! Il me suit, et la nuit va bientôt tomber quand il me montre le fameux manoir.
Les propriétaires sont en Angleterre, mais une dame est là pour garder leurs deux chiens. Je lui compte mon odyssée, et émue, cette ex-hôtesse de l'air en retraite, me lance : "Allez entrez, je vais me débrouiller".
En effet, sympa qu'elle est, elle m'offre de prendre un bain dans sa chambre personnelle. Pendant ce temps, elle s'affaire à préparer ma chambre, la numéro 4, à l'étage. Je suis le seul occupant et c'est comme cela depuis le début du parcours.
Elle se sert une bière, et m'en propose une. Sentant que cela vient du coeur, j'accepte, et on discute de tout et de rien. J'apprends qu'elle parle cinq langues et qu'elle est d'origine autrichienne. En discutant, elle commence à préparer un succulent repas, des épinards en branches, avec pommes rissolées, le tout servi avec un steak, je suis ravi. Elle m'offre un jus de fruit, et à 21 heures, direct au lit, demain sera une grande journée.

Liens utiles

Jean-Marc Goldenberg : de Mareil-Marly à Châteaudun (1/7)
Jean-Marc Goldenberg : de Châteaudun à Montrichard (2/7)
Jean-Marc Goldenberg : de Montrichard à Angles sur l'Anglin (3/7)
Jean-Marc Goldenberg : d'Angles-sur-l'Anglin à Condac (4/7)
Jean-Marc Goldenberg : de Condac à Montmoreau (5/7)
Jean-Marc Goldenberg : de Montmoreau à Cabanac-Et-Villagrains (6/7)
Jean-Marc Goldenberg : entre Cabanac et Saint-Paul-Les-Dax (7/7)

Jean-Marc Goldenberg est un patineur spécialisé dans les longues distances. En 2007, il a remporté les 24 Heures du Mans roller en solitaire alors qu'il avait 52 ans. Il a débuté le roller à l'âge de 5 ans.Texte : Jean-Marc Goldenberg
Photos : Jean-Marc Goldenberg
Mis en ligne  le 03 March 2010 - Lu 1623 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB