-
Le 02 March 2010 à 00:00 | mise à jour le 28 February 2010 à 10:22

GoldJM : d'Angles-sur-l'Anglin à Condac (4/7)

GoldJM : d'Angles-sur-l'Anglin à Condac (4/7)

Au petit matin, le mari de la dame anglaise s'est levé pour toquer à ma porte. 6h30 déjà. Aujourd'hui, je vais tenter de relier Angles-sur-l'Anglin (département de la Vienne) à Condac (Charentes)...

Mis en ligne par 

4ème jour : d'Angles-sur-l'Anglin à Condac

Je serai bien resté un peu dans ce lit très confortable, mais bon, comme dit le proverbe, "quand faut y aller, faut y aller !".
Je prends un bon petit déjeuner. Il m'encourage pour le départ, me donne une pomme et une banane que je mets en poche ventrale, pour un (en cas) sur la route. Je pars doucement dans les gravillons, les chiens me font la fête avant que je rejoigne la route. Je ne sais pas ce qui m'attends, je vais souffrir tant la fin de la vienne (département 86) sera escarpée et pas souvent sur un bon revêtement.
La malléole interne droite commence à bien me faire souffrir, mais bon, je dois continuer, je m'étais dit, Mareil-Marly/Saint-Paul-les-Dax en 7 jours. Vais-je tenir avec cette douleur qui s'intensifie ? Des idées d'abandon me frôlent l'esprit, je continue à rouler. La route joue les montagnes russes de plus belle, alors que je pensais que cela allait se calmer. Bref, je dois vraiment aimer le roller et souffrir pour continuer, voire persévérer.

Gamelle

Je traverse un pont en passant sur le trottoir pour éviter la promiscuité des automobiles. En sortant, patatras ! Deuxième pelle ! Je tombe sur le dos. Le sac, qui fait levier, ma blesse le dos et une hanche. C'est le métier qui rentre. Tant bien que mal, je vais arriver à poursuivre.

Sale temps

Quelques kilomètres plus loin, la pluie commence à tomber. Je suis à 25 km de mon point de chute prévisionnel, mais vu la météo et mon état, je m'arrêterai plut tôt. La route rendue très glissante et le relief accidenté me dictent cette prudence. Bon réflex à mon avis.

Un repos bien mérité

Du coup, je hèle une voiture au hasard, enfin la première qui s'arrête, c'est une anglaise, et oui, encore une, qui me réponds, en m'indiquant un gite pour la nuit, une connaissance à elle qui fait boutique d'épices. La dame, qui me reçoit, ne parle pas un mot de français. Je fais alors appel à mes restes pour dealer "the price of the night". Elle est ok à 40 euros.
D'entrée, elle me propose un verre d'un excellent vin rouge. J'essaie de discuter avec elle et apparemment ca marche. Elle me montre le bain, en me disant qu'a 19 heures on mangera.
Pendant que je me détends, elle me concocte un repas super avec soupe et plus, elle est sympa, elle m'offre un pot d'épices pour le couscous : du Raz el Hanout. Le lendemain, j'ai droit à eggs and bacon, des fruits, jus d'ananas et yaourts .En fait, je viens de dormir à Condac, une petite ville à coté de Ruffec.

Liens utiles

Jean-Marc Goldenberg : de Mareil-Marly à Châteaudun (1/7)
Jean-Marc Goldenberg : de Châteaudun à Montrichard (2/7)
Jean-Marc Goldenberg : de Montrichard à Angles sur l'Anglin (3/7)

Jean-Marc Goldenberg est un patineur spécialisé dans les longues distances. En 2007, il a remporté les 24 Heures du Mans roller en solitaire alors qu'il avait 52 ans. Il a débuté le roller à l'âge de 5 ans.Texte : Jean-Marc Goldenberg
Photos : Jean-Marc Goldenberg
Mis en ligne  le 02 March 2010 - Lu 1576 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB