-
Le 16 February 2010 à 00:00 | mise à jour le 22 July 2011 à 23:36

2 points ou 3 points ? avantages et inconvénients

2 points ou 3 points ? avantages et inconvénients

Deux conceptions de platines/chaussures s'affrontent sur le marché, les 2 points et les 3 points. La firme australienne Bont a imposé sa griffe en brevetant les 3 points voilà quelques années. Mais quels sont les principales différences entre les 2 points et les 3 points ? Mise en balance...

Mis en ligne par 

  La conception en trois points aurait été développé en 2005 par Inze Bont en réponse à l'augmentation du diamètre des roues lors de la dernière décennie.
Les roues de 100 mm ont constitué un défi pour les fabricants de rollers. Ils ont dû trouver des solutions pour construire des platines plus grandes et plus solides sans pour autant trop alourdir et trop rehausser l'ensemble.
Les premiers temps quelques modèles de 4x100 ont plié ou cassé sous les nouvelles contraintes physiques. Puis, la seconde roue frottait contre le dessous de la chaussure, provoquant de graves échauffements du pied du patineur.
L'ajout d'un 3ème point de fixation/support central a permis de résoudre ces problèmes. Cela s'est avéré particulièrement utile pour les patineurs puissants et sur les pistes inclinées où les platines travaillent davantage en torsion. Si l'on doit la version industrielle des 3 points à la firme australienne Bont, plusieurs fabricants avaient réfléchi à ce concept au même moment. On se souvient notamment de Diabolik et Renard qui ont brièvement proposé ces produits avant d'être contraint à l'arrêt par le brevet Bont. 

Y a t-il un gain de hauteur général du patin ?

On ne note pas de grande différence puisque quoiqu'il arrive, on doit caser les roues sous la chaussure... et leur taille n'est pas extensible.
Leur faible hauteur : 33,5 mm du haut de la platine au centre des axes est liée au fait que c'est la hauteur de la coque qui augmente pour compenser l'abaissement de la platine.

La masse

Selon les modèles présents sur le marché, la masse varie entre 90 et 125 grammes (pour des dimensions de roues variant de 90 à 110 mm). Elles sont réalisées en aluminium 7075 T6 ou en magnésium selon les versions.
Si on se limite purement aux chiffres, on se dit que le gain est considérable... et pourtant, au final, c'est certainement bonnet blanc et blanc bonnet. Si vous surbaissez les platines comme le fais Bont, vous gagnez effectivement en masse sur les platines puisqu'elles se compose de moins de matière. En revanche, la chaussure doit être plus haute pour compenser, elle comporte donc plus de matière et sa masse augmente.

La réduction des coûts de production

En simplifiant le design des platines, Bont peut d'autant plus réduire ses coûts de production. Les platines ont des ponts au même hauteurs, des lignes épurées qui nécessitent moins de temps de production et de matière. On trouve donc sur le marché des produits vraiment compétitifs.

Et côté compatibilité ?

Si la plupart des platines 2 points s'adaptent sur tous les types de patin, en faisant toutefois attention à l'entraxe (165 mm ou 195 mm), il faut reconnaître que pour les 3 points, vous ne pourrez le monter que sur des Bont 3 points ! 

Qu'en est-il de la réactivité ?

Nous aurions tendance à donner la victoire aux 3 points. La chaussure et la platines sont unies par davantage de points d'attaches, du coup, la chaussure et la platine se déforment moins. Cela apporte davantage de précision également.

Une ancienne platine Diabolik en 3 points >

Un confort différent

On remarque rapidement que l'ajout d'un 3ème point d'attache augmente la transmission des vibrations. Sur sol abimé, on ressent davantage la moindre rugosité !

Le montage

Les platines 3 points permettent un démontage rapide sans même avoir à démonter les roues. Ce qui est beaucoup plus rare sur une platine à 2 points de fixation.

La sécurité

Avec une platine 2 points, vous avez... 2 points de fixation (ça c'est de la Lapalissade !) contre 3 sur une platine 3 points. Du coup, le risque de perte de platine est réduit par le point supplémentaire. Si une vis se fait la belle, il en reste toujours 2 en place.

Et niveau performance ?

Les 3 points ne semblent pas avoir apporté d'amélioration significative des performances.
Bont propose aux fabricants de payer une licence pour l'utilisation de la technologie 3 points. Pour l'instant, seule la marque Solvein l'a acquise... 

Questions à Alexander Bont

Comment expliquer que les 3 points soient finalement peu répandus ?

Nous avons un brevet qui couvre les territoires américains, l'Union Européenne, la Chine, la Corée du Sud et Taïwan. Nous avons proposé des licences aux fabricants mais nous avons rencontré des soucis. Nous avons donc décidé de n'utiliser cette innovation qu'au sein de Bont. Une nouvelle variation des 3 points devraient voir le jour dans le courant 2010.

Est-ce plus adapté pour le sprint ? La longue distance ?

Le principal avantage reste la solidité. Ces platines sont beaucoup plus résistantes, nous n'avons quasiment pas eu de retours. La flexion de la chaussure et de la platine sont réduites, ainsi toute l'énergie est transmise à la route. Cela profite à tous les types de patinage. Enfin, les points de fixation sont espacés de façon égale entre les roues. Vous pouvez donc enlever la platine sans avoir à démonter les roues.

Liens utiles

Are 3-point Skates Better? (Bill Begg sur Inline-Planet)
www.bont.com

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 16 February 2010 - Lu 15004 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB