-
Le 13 December 2009 à 00:00 | mise à jour le 08 December 2011 à 15:35

Palais de la Glisse à Marseille (13)

Palais de la Glisse à Marseille (13)

Le plus grand complexe sportif de France (20.700 m²) vient d'ouvrir à Marseille (13). Entièrement consacré à la glisse, on y trouve deux patinoires et un skatepark. L'équipement sera ouvert aux rollers, skateboards et BMX. Il pourra accueillir des compétitions internationales sur glace. Première visite et impressions...

Mis en ligne par 

Ça glisse pour la glace !

En arrivant devant le (grand) bâtiment de 5 étages, on aperçoit le skatepark derrière les vitres de la façade. Mais une fois à l'intérieur, un couloir circulaire nous permet de surplomber la patinoire ludique. Pour le visiteur c'est malheureusement l'unique zone visible gratuitement. Mais passé la billetterie, vous accédez à tout l'espace glace, notamment l'immense patinoire olympique (1800m²).
Là, avouons-le, c'est époustouflant. La scène centrale est aussi grande que celle de Bercy (3.000 m²). Les gradins peuvent accueillir 4.500 personnes, voire jusqu'à 5.600 grâce à un système modulaire. La mairie a d'ailleurs voulu que cet espace puisse accueillir d'autres disciplines (équitation, moto-cross) en recouvrant la glace par un plancher temporaire.
Un spectacle sur glace à lieu pendant l'inauguration, et la foule est au rendez vous. Les spécialistes semblent être unanimes pour saluer cette nouvelle structure. De nombreuses salles backstage ne nous ont pas été montrées, mais tout a été prévu pour recevoir de grands évènements sportifs.

...mais ça glace pour la glisse

Au 2ème étage se trouve l'espace glisse, 3.000m² dédiés au skate, roller et BMX. On y trouve une zone type streetpark, un bowl, puis une big rampe.
L'espace peut accueillir 300 pratiquants et 1500 spectateurs. Mais le jour de l'inauguration, c'est le double qui se présente. C'est la cohue pour rentrer, et pire encore pour skater. Pour ne rien arranger, seul le streetpark est terminé. Pour le bowl et la big, il faudra attendre début 2010 (ce qui ne change rien à la billetterie, ndlr).

L'état d'avancement nous permet tout de même de nous faire une idée de l'ensemble :

Le streetpark est très orienté skate, avec presque uniquement des plan inclinés, dont certaines arêtes sont laissées en bois brut. Le reste se compose de curb avec des cornières métalliques. Le tout est vaste mais reste bien bas et peu nerveux, d'où quelques regrets sur l'utilisation de la surface.
Le bowl est plutôt sympathique, avec une première zone peu profonde (typée skate là encore) qui débouche sur une zone plus profonde se terminant par un cradle. On est (très) loin des possibilités du voisin (gratuit) au Prado, mais ici c'est du bois et c'est indoor, ne boudons pas notre plaisir.
Reste la big, qui s'annonce très prometteuse. D'une hauteur de 4 m, c'est plus encore sa largeur qui impressionne (20 m). Bonne nouvelle, elle se finit par un demi bowl et comporte les inévitables extensions. Cette rampe est alléchante et constitue la seule vraie structure manquante à Marseille. On s'étonne alors de la voir placée aussi loin des gradins...

L'aménagement de cet espace glisse laisse donc perplexe. Les gradins prévus pour le public sont agréables, mais on voit mal un évènement roller comme le FISE se tenir sur des modules aussi plats. Seule la rampe est spectaculaire, mais elle est bien trop loin du public. Pour finir, difficile d'ignorer que Marseille ne compte aucun lieu pour les patineurs de vitesse, ni les hockeyeurs, ni pour le roller soccer (malgré une équipe championne du monde). Pourquoi ne pas s'être inspiré du Taz de Montréal, où cohabitent ces disciplines dans un même lieu ? Les dirigeants du site marseillais m'ont répondu (un peu agacés) que ces gens là n'avaient qu'à se mettre à la glace (un club de short track côtoiera celui de hockey) !

Marseille, ou la glace écologique

Certains critiquaient la folie des grandeurs marseillaise, et toute cette glace implantée dans une ville méditerranéenne. D'autres soulignaient le paradoxe d'un lieu indoor pour vélos, skate et roller, dans une ville où les rues ensoleillées leurs sont impraticables.

A tout cela la mairie oppose une grande prise en compte énergétique du projet. Les patinoires semi enterrées, la faible épaisseur de glace, le choix des matériaux, et l'orientation des bâtiments, doivent limiter la consommation du bâtiment. De plus, des panneaux photovoltaïques, et des systèmes de récupérations d'énergie allègent encore plus le bilan. Au total, le fonctionnement nécessitera annuellement 8.600MWh, il aurait pu en consommer le double sans ces mesures.

La ville a entièrement financé le projet, à hauteur de 45 millions d'Euros.

Horaires et tarifs

glace Incontestablement, Marseille a voulu que cet équipement soit accessible et populaire. Café et restaurant sont là pour rendre le lieu convivial, et la location de matériel ouvre l'accès à tous. Les horaires d'ouvertures sont larges et les tarifs abordables :

Tarifs : 3,50 Euros l'entrée (2,90 Euros pour les étudiants) patinoire ou skatepark
3 Euros pour les moins de 16 ans (32 Euros les 10)
9 Euros pour un pass famille (2 adultes + 1 enfant, et l'inverse)

Le lieu est géré par l'UCPA. Attention, pour les BMX, des plages horaires sont imposées.
Locations : Patins (glaces ou street) 3,50 Euros ; Casque (obligatoire) 1 Euro ; protecs 2 Euros.
Seule l'aire de street est ouverte pour l'instant, rampe, bowl & bac à mousse sont en cours de construction.
Attention toute sortie est définitive même pour aller fumer. Certains créneaux sont réservés pour les bmx.

glace

Accès

12 boulevard Fernand Bonnefoy
13010 Marseille
Tel : 04 91 16 52 70
Métro 2, Rond point du Prado, puis Bus 72

Liens utiles

Site officiel
L'article de le-site-du-skateboard.com
Vos réactions sur le forum...

Texte : 8WD
Photos : 8WD et droits réservés
Mis en ligne  le 13 December 2009 - Lu 20794 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB