-
Le 26 October 2009 à 00:00 | mise à jour le 11 May 2011 à 19:12

Interview : Viktor Meleshkevich (Russie)

Interview : Viktor Meleshkevich (Russie)

Viktor Meleshkevich est russe. Cela fait seulement trois ans qu'il roule, mais c'est un fondu de tricks en wheeling ultra-techniques. On peut le considérer conme l'un des principaux acteurs de cette nouvelle vague de freestylers russes qui repoussent sans cesse plus loin le défi technique. Rencontre...

Mis en ligne par 

Viktor est l'actuel #28 au classement mondial WSSA (août 2009). Il est également Champion de Russie 2008 en Classic Freestyle, et il remet son titre en jeu ce weekend (le 10 octobre) au Sea Battle de Novorossiysk (RUS) – sa ville natale, une petite ville portuaire sur le bord de la Mer Noire... une ville où on peut voir les chats voler quand le vent se lève !

Fiche technique

Nom : Viktor Meleshkevich
Date de naissance : 23/01/1989
Nationalité : Russe
Job : Professeur de roller

Que représente le Freestyle pour toi ?

En premier lieu, le freestyle c'est mon mode de vie. Je pense que le freestyle est un sport tout neuf qui est en train de se développer, et qui d'après moi a un bel avenir devant lui. Aujourd'hui de plus en plus de personnes, ados comme adultes, sont impliqués dans ce mouvement. Le freestyle n'est c'est bien plus qu'un sport pour moi : c'est un moyen de rencontrer des gens nouveaux et intéressants, de se faire de nouveaux amis, et simplement de s'amuser J

Evolution : depuis combien de temps fais-tu du roller ? du Freestyle ?

Ca fait 2 ans ½ (2006) que je fais du freestyle. En fait, je me suis mis au freestyle au même moment où j'ai essayé de faire du patin pour la première fois.
J'ai décidé de commencer le roller après avoir vu Dmitriy Milyohin rouler à Novorossyisk (ma ville natale). J'ai été tellement impressionné que je me suis juré de patiner comme lui un jour.

Tes influences ?

Je m'entraîne seul la plupart du temps. Quand j'ai commencé, il y avait beaucoup de gars qui faisaient du freestyle, et ils m'ont montré et appris les bases ; J'ai aussi vu pas mal de vidéos sur internet avec Igor Cheremetieff et Sébastien Laffargue, ce qui m'a permis de découvrir de nouveaux tricks et combos, et de les apprendre. Maintenant il m'arrive de temps en temps de m'entraîner avec mes amis du club de Novorossyisk.

Quels sont les moment-clés dans ton évolution ?

Eh bien... je me suis mis dans l'idée de faire du slalom après cette démo de Dmitriy. Six mois plus tard, je participais à ma première compétition pour débutants à Rostov on Don (où j'ai fini premier !) . Puis je suis allé à Samara (c'était le premier gros événement de ma carrière sportive), où il y avait une compétition pro. Là j'ai rencontré Rekil, Polina (Semenova), Nadya (Zelenova), Vladimir Tkatchev et plein d'autres gens intéressant, c'était génial ! Je me suis classé 6e, ce qui était vraiment super pour moi ! Ensuite j'ai essayé de participer au plus de compétitions possible. Et le second événement important dans ma vie sportive c'était Moscow 2007 où j'ai rencontré Igor (Cheremetieff) et Chloé (Seyres) et d'autres collègues.
La première fois que j'ai atteint le podium c'était en 2008 pour la finale des championnats de Russie. Après cet événement, je me suis fait sponsoriser par « Sport Collection » (mais notre team a été réduit il y a peu de temps à cause de la crise). Ensuite j'ai fait quelques beaux résultats en Russie et un en Ukraine à Kiev. Mes premiers résultats internationaux je les ai faits en mars pendant les deux battles en Russie (St Petersburg et Moscou).

Compétitions : Y a-t-il des choses que tu es fier d'avoir accomplies en roller ? Des titres et classements ?

Bien sûr, il y a la finale des championnats de Russie 2007 (où j'ai fini 6e), et je suis très fier de ma première première place à la finale des championnats de Russie 2008 (jamais je n'oublierai toutes les émotions par lesquelles je suis passé ce jour-là). Et puis bien sûr je me souviens de toutes mes performances réussies.

En compétition de Freestyle, tu participes aux deux catégories : Individuel et Battle. Que t'apportent ces deux formats de compétition différents ? Des avantages et des inconvénients selon toi ?

Ce sont deux types de compétition complètement différents. En individuel j'essaie de coller au maximum mon programme sur la musique. Je ne tente pas de tricks très durs parce que je les garde pour le battle. Quand je m'entraîne pour le battle, je bosse les tricks techniques les plus durs (retournements de wheelings, sevens, special one foot, etc.) mais ce n'est pas aussi joli que les performances en individuel.
Je préfère les battles parce que ça me permet de montrer des tricks très techniques, et puis en battle il y a cette atmosphère informelle et j'y vois un côté culture urbaine !

Quelles opportunités t'offre le roller ?

Grâce au roller, je communique avec beaucoup de personnes et à présent je peux aller dans plein de villes en Russie et à l'étranger, où j'ai des amis qui sont toujours prêts à m'accueillir et à passer un peu de temps avec moi.

A quoi ressemble une session de slalom typique chez toi ?

D'abord je m'échauffe en faisant des wheelings, et après je commence à m'entraîner sur mes combos et mes nouveaux tricks. Ma session dure entre trois et quatre heures, et je préfère m'entraîner sans musique parce que je roule en bord de mer... (NDLR : au bord de la Mer Noire)

Quels aspects préfères-tu dans le slalom ?

J'aime par-dessus tout le sentiment de liberté : quand je mets mes patins, j'oublie tous mes problèmes et je profite du moment. Et puis bien sûr la difficulté technique m'attire énormément : quand enfin j'arrive à passer un nouveau trick technique j'en ressens une immense satisfaction.

Quels sont tes types de tricks préférés ?

Les wheelings bien sûr ! Particulièrement les retournés sur toute la ligne et les day-nights.

Quels sont tes buts dans ton amélioration personnelle ?

  Il faut que j'améliore mes tricks assis, c'est mon point faible. Je voudrais participer à toutes les compétitions possibles.

As-tu d'autres projets en relation avec le roller ?

Je veux ouvrir une école de roller pour développer ce genre de sports dans ma ville, et puis continuer à progresser.

Tu fais d'autres choses en roller à part le freestyle ?

Ouais ! J'essaie de m'entraîner en speed slalom, et récemment je me suis mis aux slides.

Et dans la vie, à part le roller ?

Quand je ne roule pas, je passe du temps avec mes amis.

Quelque chose à rajouter ? Remerciements ?

Je voudrais souhaiter bonne chance à tous les débutants, et dire qu'une des choses les plus importantes c'est surtout de ne pas se décourager après un échec, parce que ça peut arriver à n'importe qui. Continuez à vous entraîner, mais ne renoncez pas devant une difficulté.
Je voudrais remercier spécialement mon club de roller (Novorossiysk). Merci à Syoma et Goga pour leur cadeau (qui m'est d'un grand secours). Et merci à tous ceux qui croient en moi et qui m'encouragent sur les compétitions !

Liens utiles

Page de Viktor Meleshkevich sur «Vkontakte »
Vidéo : Russian's cup step (9 Mai 2009)
Vidéo : Finale des championnats de Russie 2008
Vidéo : Samara 2007
Toutes les infos sur les compétitions russes

Texte : Close Yr E's
Photos : droits réservés
Mis en ligne  le 26 October 2009 - Lu 5039 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB