-
Le 17 August 2009 à 00:00 | mise à jour le 11 May 2011 à 19:56

Interview : Jireyh Goh

Interview : Jireyh Goh

Jireh Goh est singapourien. Et à Singapour la discipline de prédilection, c'est le Slide ! Gireh fait partie de la première vague de sliders, qui a démarré voilà à peine plus de 3 ans. Comme ses sliders de potes, Jireh a connu une progression fulgurante, accélérée par un super esprit d'équipe dans un Team ultra-soudé : le MTS (Micro Team Singapore)...

Mis en ligne par 

Fiche Technique

Nom : Jireh Goh En Ci
Date de Naissance : 18 Août 1989
Nationalité : Singapourienne
Activité : Etudiant / Prof et coach de roller à mi-temps

En Asie, le Slide est une discipline à part entière dans la catégorie des sports de freestyle ; il fait même partie des Classics en compétition, au même titre que l'individuel, le jam et le speed slalom. Et Jireh n'est pas moins que le Champion du Monde WSSA en titre (Singapour, Dec.2008—voir cet article). La première fois que je l'ai remarqué; c'était au Beijing Slalom Open en mai 2008 : qui c'est ce gars qui fait des slides de 3 km trop stables lancés full speed avec les bras en croix ?

 

Depuis combien de temps slides-tu ?

Un peu plus de 3 ans.

Comment as-tu commencé ? Une anecdote ?

J'ai été impressionné par un type, Ken Soo (maintenant il est juge WSSA). Et moi et trois autres gars (dont mon pote Ernest Wong) on a appris pas mal de trucs grâce à lui, et grâce à des vidéos de Seba.

Qu'est-ce qui t'attire dans le slide ?

La vitesse qui s'accélère à fond et l'excitation d'être à la limite de la chute alors que t'es en plein mouvement… je suis devenu complètement accro ! On se lance des défis en permanence mes pote et moi : qui va le plus vite, le plus loin… et ça nous tire toujours plus haut. Et puis le fait qu'on puisse balancer un slide n'importe où et n'importe quand, ça nous aide à en faire en permanence.

Quelles sont tes influences ?

 

Mes amis et mon team, qui me soutiennent constamment, mon sponsor Micro Singapore, tout particulièrement Shirley qui fait toujours en sorte de nous donner le mieux et de nous fournir tous les trucs importants (et chers !) comme des nouveaux patins, des roues, des roulements… quasiment tout en fait. Ils nous ont même donné l'opportunité d'aller faire des compétitions à l'étranger. Et enfin, Ernest.

Avec qui t'entraînes-tu ?

Je m'entraîne surtout avec mon team, MTS – qui consiste en Ziyi, Ernest, Rohi, Ryan, Rebecca, Felicia, Zhi Zong, Andy pour le team slide, et avec le team slalom – c'est-à-dire Terence Cheung et son frère Clarence (voir interview ici), Ping Hwee et Carlson. Et récemment j'ai fait quelques sessions avec le team ZenEarth qui est en quelque sorte le team avec lequel on se serre les coudes.

Comment es-tu entré dans le MTS (Micro Team Singapore) ?

Moi et mon pote Ernest, on a été recruté par Micro pour former un team slide dans le nord de Singapour (Woodlands) il y a trois ans. Ils nous ont proposé un sponsoring pour l'équipement et les déplacements en compétitions (nationales et à l'étranger), et donc on a accepté avec joie.

Quel a été/est le rôle des médias dans ton apprentissage/entraînement ?

Avant on se servait des vidéos sur internet pour apprendre des nouveaux tricks, mais maintenant c'est surtout une question d'entraide (on apprend des uns et des autres) et de mise au point pour faire de chaque slide un slide unique.

Ton évolution personnelle en Slide ?

...Je crois que ça a du donner quelque chose dans le genre :
-Powerslide
- Double powerslide
- Acid
- 3x Powersilde
- 2xpowerslide + acid
- cross acid
- fakie fast wheel
- Fast wheel
- Parallel slide
- Fakie parallel slide
- Wheel barrow
- Cross acid to wheel barrow
- Cross acid toe
- J slide
- Soyale
- Back slide
- Toe toe parallel
- Fast slide
- Unity
- Savannah
- heel heel parallel
- Fakie toe toe parallel
- Fakie heel heel parallel

Quels sont les moments-clé dans ton évolution ?

La première étape, ça a été ma première compétition Slalomania 2006 où je ne suis même pas entré dans le Top 16… mais où j'ai beaucoup appris. Après avoir rejoint le MTS, la compétition suivante c'était le IFS (International Freestyle Challenge) Singapore 2006 – c'était la première fois que je voyais des riders internationaux et ça m'a vraiment ouvert les yeux sur ce qu'on pouvait faire avec des patins. J'ai gagné le slide et ça m'a motivé pour continuer à progresser parce qu'il m'en fallait plus !
En 2007, notre team a fait le déplacement au Shanghai Slalom Open où là encore on s'est mélangé à plein de riders internationaux – ça nous a donné des idées et des nouveaux objectifs pour nos slides.
Les autres moments-clé ce sont toutes les autres compétitions auxquelles j'ai participé, comme le Beijing Slalom Open 2008 et le SNFC (Singapore National Freestyle Challenge) 2008.
Quelque soit l'importance de l'événement, il y a toujours quelque chose à en tirer pour apprendre et s'améliorer.

Compétitions et Entraînements : Les titres dont tu es fier ?

J'ai fini 1e au IFS (International Freestyle Challenge) 2006 en slides – c'était la première compétition internationale à Singapour.
2e au SSO 07 (Shanghai Slalom Open)
2e au BSO 08 (Beijing Slalom Open)

Tu as gagné les Championnats du Monde WSSA en Slide… tes impressions ?

Je suis content d'avoir gagné parce que c'était une belle récompense après tant de travail acharné. J'ai aussi eu de la chance parce que la bataille était rude, il y avait énormément de concurrents très forts des quatre coins du monde. Bien sûr que je voulais gagner mais j'osais pas l'espérer. Mon approche de la compétition a toujours été de faire de mon mieux et je suppose que c'est ce que j'ai fait, et remporter la compétition a été une agréable surprise.

Est-ce que le roller t'offre des opportunités ?

J'ai eu l'opportunité de voyager en Corée, en Chine, en Thaïlande, et dans plein d'autre pays. Mais – plus important encore – j'ai sympathisé avec plein de gens du monde entier et je me suis fait plein d'amis intéressants.

Et tes sessions aujourd'hui ? A quoi ressemble une session typique ? Quelle est la fréquence de tes entraînements ?

En ce moment, on a deux entraînements officiels de slide par semaine, les vendredis et samedis. Les sessions durent normalement trois heures mais en général on continue toute la journée… De temps en temps on va sessionner pour le plaisir – quasiment tous les jours si on a le temps… Et forcément, à l'approche d'une compétition nos entraînements augmentent.
Pendant les sessions, d'abord on s'entraine sur les slides basiques et sur de la technique de patinage, comme l'accélération. Puis on passe aux slides de niveau supérieur. Souvent on fait des petits challenges internes pour nous motiver et repousser nos limites.

Tes buts ? Qu'est-ce que tu veux améliorer dans tes slides ?

Je voudrais arriver à passer le quasi-impossible heel fast slide, et puis à maîtriser tout ce que j'ai déjà appris, être moins rigide et assouplir mes mouvements.

A part le slide, tu fais d'autres choses en roller ?

Récemment je me suis essayé au speed slalom et au freestyle.

Quelque chose à ajouter ? Remerciements  ?

Merci une fois encore à Shirley, mon sponsor et team manager pour tout le boulot qu'elle fait, toute l'attention et tout le soutien qu'elle dont elle a fait preuve pour le team et moi-même ; à Zi Yi, ma copine ; à mon pote Ernest, mon 'rival' et à Rohi, mon frère ; à Terence, notre vice-capitaine et au reste du micro team Singapour pour leur soutien. 

Liens utiles

Vidéo Micro Team Singapore 2008
Vidéo Micro Team Singapore 2007
Vidéo Démo MTS à Chuncheon (KOR) pour les World Leisure Games 2008
Finale des World Slalom Championship 2008 à Singapour
Site Micro
Forum Micro

Texte : Close Yr E's
Photos : 66 Club, Rollerboy, droits réservés
Mis en ligne  le 17 August 2009 - Lu 8413 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB