-
Le 13 August 2009 à 00:00 | mise à jour le 13 August 2009 à 08:28

Interview : championnats d'Europe de Bart Swings

Interview : championnats d'Europe de Bart Swings

Bart Swings, ceux qui ne connaissent pas encore ce nom vont devoir s'habituer à l'entendre. Le jeune belge gagne tout. Une vitesse impressionnante, de la technique, un bon esprit d'équipe, c'est le Swings que chacun peut avoir à l'esprit en pensant aux derniers championnats d'Europe qui ont eu lieu dans son pays. Lui et l'équipe Belge ont remporté 5 médailles. Rencontre...

Mis en ligne par 

Bonjour Bart, j'imagine que tu achèves les Europe satisfait ?

Oui, ce championnat a été extraordinaire. Je m'attendais évidemment pas à remporter 5 médailles pour mes premiers championnats d'Europe en senior. Je savais cependant que j'avais de bonnes chances d'en décrocher quelques unes. Mais gagner sur la première course sur laquelle je me suis engagé, le 1.000 m a beaucoup signifié pour moi. Cela m'a donné confiance pour gagner les 4 autres.

L'américaine sur piste a été une course dont il faudra se souvenir longtemps...

Oui, l'équipe belge, avec 3 patineurs CadoMotus (Ferre Spruyt, Bart et Maarten Swings), a pris un mauvais départ et a eu presque un demi-tour de retard derrière les français qui ont explosé avant la ligne d'arrivée.
Je dois admettre que j'ai pensé que nous allions perdre cette course. Maarten a pris un mauvais départ, il a été touché par un autre compétiteur sur la ligne, se retrouvant dans l'herbe et luttant pour redémarrer.
Nous savons que le départ serait crucial. Nos craintes ont rejoint la réalité. Nous avons essayé de revenir dans la course aussi vite que possible, mais après mon second relais, nous n'étions plus très loin, tout le monde patinant à pleine vitesse. Nous avons gardé le rythme, même si dans mon esprit nous n'avions plus trop de chance de réussir. A quatre tours de l'arrivée, Maarten et Ferre ont rejoint les italiens et les néerlandais mais il restait encore 20 mètres pour rejoindre les français. Après un énorme relais de Ferre à la cloche, j'ai réussi à rattraper Kévin Gauclin et j'ai su que nous allions gagner.

Et on ressent quoi suite à une telle remontée ?

Les sensations qui sont montées en moi ont été indescriptibles. La grande déception du départ s'est transformé en frisson de la victoire. Cela a été la course la plus excitante de ces championnats pour moi et probablement l'une des plus belles victoires de ma carrière. Remporter l'or avant mon frère et mes coéquipiers a été une chose fantastique.

Remporter le 1.000 m, la course à points et à éliminations, ainsi que l'américaine sur piste, le relais sur route et le marathon. On peut dire que l'équie belge a frappé fort...

Cette année, avec l'équipe CadoMotus World, nous avons appris comment gérer et dominer les courses, à suivre nos plans au lieu de juste démarrer la course et de voir ce qui se passe Nous avons gagné beaucoup d'expérience en roulant avec Shane Dobbin et DJ Nation. Nous avons essayé de retranscrire cette atmosphère lors des championnats d'Europe de vitesse avec l'équipe belge. Je pense que nous avons réussi. Nous nous entendons tous très bien.
Là où nous avons vu le plus cet esprit d'équipe, c'est lors du Marathon durant lequel les 10 patineurs ont fait un excellent travail. Je ne pouvais pas les décevoir. Les trois derniers tours ont été excitants alors que nous étions en tête du peloton avec tout l'équipe. Les spectateurs sont devenus fous, ça m'a rendu nerveux. La pression est montée, mais pendant toute la course, je savais que je pouvais l'emporter. Au final, nous avons réussi.

Avec un championnat comme celui-ci, où tu as battu des champions du monde comme Alexis Contin ou Fabio Francolini, les attends pour le mondial qui approche vont être importantes...

Il y a une différence entre les Europe et les Monde. Beaucoup plus de patineurs d'excellent niveau vont participer à la compétition à Haining. Avec une équipe solide comme la nôtre, atteindre le top 5 et décrocher une médaille me semble réaliste. C'est ce sur quoi nous allons travailler dans les semaines à venir...

Liens utiles

Vidéo de la finale du 1.000 m sur piste (Youtube)
Vidéo de la finale de la course à points et à éliminations (Youtube)
Vidéo du 3.000 m à l'américaine sur piste (Youtube)
Vidéo du 5.000 m à l'américaine sur route (Youtube)
Vidéo du Marathon
Galerie photo Picasa de CadoMotus
Interview originale sur le site de CadoMotusTexte : Cadomotus
Traduit et adapté de l'anglais
par Alfathor
Photos : © TIMS
Mis en ligne  le 13 August 2009 - Lu 3000 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB