-
Le 24 July 2009 à 00:00 | mise à jour le 25 July 2009 à 15:22

Battle Warsaw '09

Battle Warsaw '09

Une nouvelle édition du Battle Warsaw s'est déroulée en Pologne dans la ville de Varsovie. Organisée par Janarolki avec l'aide de la municipalité, La compétition se déroulait comme pour l'édition 2008 sur le spot de slalom principal de Varsovie, à l'entrée du Park Szczesliwicki, dans le district d'Ochota...

Article par 

11 et 12 juillet 2009 - Park Szczesliwicki, Varsovie, Pologne

Le parc qui accueille la compétition est équipé d'installations sportives variées (tables de ping-pong, terrains de basket, piste de ski avec télésiège - véridique, je ne blague pas), et facile d'accès.
C'était une compétition Basic One Cone. Il y avait presqu'une cinquantaine de compétiteurs inscrits, répartis dans les catégories amateur, femmes pros et hommes pros. Pour une fois la quasi-totalité des riders participaient à la fois au speed et au battle. La grosse majorité était polonaise, il y avait aussi quelques italiens (Daniele Lenzi et Sara Masi), des français (du SebaTEAM), des Allemands (Miriam Kwasni, Mischa Gurevich), et des russes (Dmitry Milyokhin et Nadezhda Zelenova).
L'événement commençait dès le vendredi soir avec une session générale sur le spot - des workshops étaient initialement prévus, mais l'appel du ventre était plus fort et les riders ont opté pour un All-You-Can-Eat ! Le speed slalom a eu lieu le samedi, suivi du battle amateur ; les battles pro (hommes et femmes) étaient le lendemain.
On a eu la chance de passer entre les gouttes qui ont tenté un forcing le samedi pendant les KOs de speed hommes, et qui ont récidivé entre deux groupes de battle le dimanche - mais elles se sont faites refoulées à l'entrée par les vigiles « T'as pas d'roulettes, tu rentres pas », si bien qu'elles n'ont pas trop perturbé les festivités.
La télévision s'est invitée aussi - elle, elle était plutôt bienvenue - et on a eu droit à des directs à la télévision polonaise !

Speed Slalom

Speed Slalom Femmes - Time-Trials

Les filles étaient 16 à participer à l'épreuve de speed slalom, dont la moitié encore non-classée au world ranking. Les huit premières étaient qualifiées pour les KO systems - dans l'ordre des time trials : les deux premiers temps, par Chloé Seyrès (FRA, #1) et Lidia Wardzinska (POL, #23) sont en-deçà des 7 secondes (6.09 et 6.62), les cinq qualifiées suivantes se tirent la bourre entre 7.29 et 7.57 : Weronika Konczakowska (POL, #NC), Renata Bulgaska (POL, #11), Miriam Kwasny (GER, #5), Klaudia Hartmanis (POL, #NC), et Sara Masi (ITA, #15) ; la huitième qualifiée est Sylwia Urbaniak (POL, #NC).
Demi-finale : Weronica Konczakowska Vs. Lidia Wardzinska

KO Systems

Les quarts sont expédiés par les quatre favorites en deux manches gagnantes.
Elles se retrouvent pour les demi-finales, dont le premier groupe est tout aussi vite expédié par Chloé Seyrès ; le deuxième groupe, plus brouillon en trois manches et beaucoup de plots chutés, est finalement remporté par Lidia Wardzinska.
Les deux sortantes des demi-finales, Miriam Kwasny et Weronica Konczakowska, se retrouvent en finale de consolation - des temps équivalents aux alentours des 7 secondes, un nombre de pénalités également équivalent pour les deux concurrentes… mais Miriam Kwasny est à peine plus rapide et propre et gagne la co-finale en deux manches.
La finale est remportée par Chloé Seyrès, qui s'impose en deux manches devant Lidia Wardzinska.

Résultats du Speed Slalom Féminin

1) Chloé Seyrès (FRA)
2) Lidia Wardzinska (POL)
3) Miriam Kwasny (GER)
4) Weronica Konczakowska (POL)

Speed Slalom Hommes - Time-Trials

Les hommes étaient 27 inscrits dont beaucoup de polonais non-classés. Igor Cheremetieff et Sébastien Laffargue (FRA, #4 et #5), Daniele Lenzi (ITA, #22), Jacek Parulski (POL, #196), Xuan Le (FRA, #8), Mischa Gurevich (GER, #12), Tomasz Ślusarski et Karol Jędrzej Koronowicz (POL, #178 et #221) sont les huit premiers temps de ces time-trials.

Quarts de Finale : Daniele Lenzi Vs. Mischa Gurevich >

KO Systems

Les KOs débutent avec des huitièmes de finale, tous (à part celui opposant Tomasz Ślusarski à Grzegorz) remportés en deux manches gagnantes par les favoris (i.e. les huit riders cités au-dessus). En quarts, la qualification n'est qu'une formalité pour Igor Cheremetieff. Xuan Le, pourtant plus rapide que son adversaire Jacez Parulski, se fait sortir à cause de trop de pénalités. Même cas de figure pour les groupes trois et quatre, remportés par Mischa Gurevich et Sébastien Laffargue qui se ressaisissent après un strike sur leur deuxième run, éliminant ainsi Daniele Lenzi et Tomasz Ślusarski.
En demi-finale, Igor Cheremetieff a une demi-seconde d’avance sur Jacek Parulski ; le deuxième groupe est un peu plus serré mais Sébastien Laffargue s’en tire en deux manches gagnantes face à Mischa Gurevich. Ce dernier se rattrape en remportant la finale de consolation.
Igor Cheremetieff, plus rapide que Sébastien Laffargue, s'empare de la première place de cette épreuve de speed slalom.

Résultats du Speed Slalom Masculin

1) Igor Cheremetieff (FRA)
2) Sébastien Laffargue (FRA)
3) Mischa Gurevich (GER)
4) Jacek Parulski (POL)

Battle Freestyle

Battle Freestyle Amateur

Il y avait deux catégories, avec neuf inscrites chez les femmes et huit chez les hommes. Le battle amateur était exclusivement polonais. C'est Weronika Konczakowska qui remporte le battle amateur féminin, pour continuer sur la lancée de sa jolie quatrième place en speed slalom. Chez les hommes c'est Tomasz Suwaj qui gagne la finale.
Les finalistes des deux catégories se voient qualifiés pour la compétition pro du lendemain.

Résultats du Battle Freestyle Amateur Féminin

1) Weronika Konczakowska (POL)
2) Klaudia Hartmanis (POL)
3) Ewelina Czapla (POL)
4) Iwona Fleszar (POL)

Résultats du Battle Freestyle Amateur Masculin

1) Tomasz Suwaj (POL)
2) Karol Jedrzej Koronowicz (POL)
3) Miko Kunc (POL)
4) Jaroslaw Czaporowski (POL)

Battle Freestyle Pro Womens

Quarts de Finale

Les filles étaient douze, réparties en quatre groupes de trois - deux polonaises et une étrangère par groupe (les étrangères étant mieux classées au world-ranking, elles se retrouvent favorites de leur groupe).

Nadezhda Zelenova >

Demi-Finales

Huit sur les douze montent en demi-finale. Les groupes de demis sont les suivants : le premier groupe est composé des gagnantes des groupes de quarts 1 et 2, Chloé Seyrès (FRA, #1) et Sara Masi (ITA, #15), et des deuxièmes des groupes de quarts 3 et 4, Lidia Wardzinska (POL, #37) et Weronica Konczakowska (POL, #NC) - la gagnante de la catégorie amateur qui est passée entre les mailles des éliminations des quarts de finales ; dans le deuxième groupe on retrouve (à l'inverse) les gagnantes des groupes 3 et 4, Nadezhda Zelenova (RUS, #9) et Miriam Kwasny (GER, #8), et les deuxièmes des groupes 1 et 2, Sylwia Urbaniak (POL, #99) et Renata Bugalska (POL, #27).
Chloé Seyrès et Nadezhda Zelenova dominent leurs groupes respectifs, la première dans un registre plutôt stylé (trop tentant sur des mix funky-soul d'un DJ qui masterise ses platines) la deuxième dans un registre quasi-exclusivement technique (on retrouve les mêmes combos que pour les deux compétitions précédentes, la PSWC et le battle de Kiev). En deuxième position suivent Lidia Wardzinska et Miriam Kwasny.

Co-Finale

Les 3 et 4 des deux groupes se retrouvent pour la finale de consolation, remportée par Weronica Konczakowska, suivie de Sara Masi, Renata Bulgaska et Sylwia Urbaniak.

Finale

En finale, les quatre finalistes ont un taux de réussite plus faible que pendant les rounds précédents. Le classement est pourtant facile à deviner, notamment avec le last trick de Nadezhda Zelenova qui a enrhumé tout le monde (son wheeling to seven). Elle finit bonne première, talonnée de (pas très) près par Chloé Seyrès. Lidia Wardzinska et Miriam Kwasni se classent troisième et quatrième de cette finale.

Résultats du Battle : Miriam Kwasny, Lidia Wardzinska, Chloé Seyrès, Nadezhda Zelenova >

Résultats du Battle Freestyle Féminin Pro

1) Nadezhda Zelenova (RUS)
2) Chloé Seyrès (FRA)
3) Lidia Wardzinska (POL)
4) Miriam Kwasny (GER)

Battle Freestyle Masculin Pro - les quarts de finale

En catégorie Pro, les hommes étaient 16. Le battle a commencé (comme pour les femmes) par des quarts de finales. Les quatre premiers des groupes de quarts se retrouveront en finale deux rounds plus tard. Daniele Lenzi (ITA, #46) se fait éliminer dès les quarts à cause d'une crampe au mollet qui l'a empêché de rider sur son troisième run, la vilaine - il laisse ainsi la seconde place qualificative derrière Dmitry Milyokhin (RUS, #40) à Tomasz Suwaj (POL, #NC) le gagnant de la catégorie amateur.

Demi-Finales

Les riders qui passent les éliminations des quarts se voient partagés en deux groupes de demi-finales : Igor Cheremetieff (FRA, #5), Dmitry Milyokhin (RUS, #40), Rafal Rackmann (POL, #303) et Krysztof Kudyk (POL, #68) pour le premier groupe ; et Adam Lawrynowicz (POL, #136), Tomasz Suwaj (POL, #NC) - le gagnant de la catégorie amateur, Mischa Gurevich (GER, #15) et Xuan Le (FRA, #9) pour le deuxième groupe.
Les polonais restent sur le carreau pour ce tour, laissant la finale aux étrangers surmotivés… entre Igor Cheremetieff qui s'énerve sur ses sevens (gros seven de 7 plots), Dmitry Milyokhin qui passe ses combos qui tournent dans tous les sens en vitesse accélérée, Xuan Le qui enclenche le mode show off - tout en assurant un joli retourné 4x16, Mischa Gurevich qui malgré une épaule démise pendant la session du vendredi soir tricote sévèrement ses lignes.

Co-Finale

La finale de consolation regroupe les polonais Rafal Rackman, Adam Lawrynowicz, Krysztof Kudyk et Tomasz Suwaj.
Rafal Rackman, bien qu'un peu desservi par sa fonction de MC - pas facile de rouler et de commenter au micro en même temps, par contre c'est fun à voir « Attention, là je vais faire un brush arrière » - s'en tire avec une deuxième place (donc sixième place au classement général).
Le premier n'est autre que Tomasz Suwaj, le vainqueur des amateurs qui tire bien son épingle du jeu pour un premier battle : il présente des runs variés et réfléchis, et ça paye !
Krysztof Kudyk prend la troisième place, non pas grâce à sa variété (plutôt pauvre) mais pour ses wheelings à profusion, domaine dans lequel il a une bonne avance sur ses concurrents.
Enfin la quatrième place revient à Adam Lawrynowicz, smooth mais d'un niveau technique un peu en-dessous des autres riders du groupe.

Résultats Battle Men : Mischa Gurevich, Xuan Le, Dmitry Milyokhin, Igor Cheremetieff

Finale

Quant à la finale, on y retrouve les têtes de série, dans l'ordre de passage suivant : Igor Cheremetieff (FRA), Dmitry Milyokhin (RUS), Xuan Le (FRA), et Mischa Gurevich (GER).
Les dés sont à moitié jetés avant même que la finale ne commence, étant donné les compétences de chacun. On devine un combat sans mercie entre Igor Cheremetieff et Dmitry Milyokhin pour la première place. On devine Xuan Le qui les talonne et qui profitera de la moindre erreur de l'un ou de l'autre pour s'immiscer dans ce duo de tête. Mischa Gurevish est un cran en dessous en wheeling et ses figures assises lui font défaut - sans oublier son épaule qui l'handicape quelque peu.
La finale se déroule à peu près comme prédit, mis à part le fait qu'Igor Cheremetieff était en forme et que Dmitry Milyokhin l'était moins. Du coup il a été finalement pas trop dur de les départager : un retourné 10x8 pour Igor contre un 5x5 pour Dmitry ; deux specials one foot (heel et toe) de cinq plots pour Igor contre un de trois pour Dmitry… après il y a des combos très forts des deux côtés : un mario-slide to toe seven de 5 plots pour Igor contre un seven de quatre to kasakspin pour Dmitry, par exemple. Mais Igor assure un joli tour de force sur son last trick qui finit de régler la question du classement : un aller-retour 4x4 front to back, retourné to front pendant le transfert de ligne et wheeling avant sur le petit 80s. Dmitry fait la ligne entière de 80s en toupie toe-toe - qui donne la tête qui tourne rien qu'à regarder.
Xuan Le n'est pas de reste avec de jolis wheelings arrières et retournés, mais sa cafetière en fin de ligne ne suffit pas pour rivaliser avec les kasakspins de Dmitry Milyokhin ni avec le combo ultra-efficace d'Igor Cheremetieff. Il finit troisième, avec une bonne avance sur Mischa Gurevich qui malgré son speed freestyle et ses tricks originaux (vrai brush avant, balade arrière customisée) pêche en technique pure.

Résultats du Battle Freestyle Masculin Pro

1) Igor Cheremetieff (FRA)
2) Dmitry Milyokhin (RUS)
3) Xuan Le (FRA)
4) Mischa Gurevich (RUS)

Igor Cheremetieff fait carton plein en remportant à la fois le speed et le freestyle. Nadezhda Zelenova confirme pour la troisième fois consécutive sa suprématie dans la catégorie battle freestyle féminin. Dmitry Milyokhin is back après une baisse de régime ces dernières années, fidèle à son style particulier et reconnaissable.
Chez les Amateurs, notons les performances de Tomasz Suwaj (POL) vainqueur du Battle Freestyle Amateur, qui termine sixième chez les pros en remportant la finale de consolation ; et les performances de Weronika Konczakowska qui réalise les mêmes résultats du côté des femmes, avec en plus une jolie quatrième place en speed !

Prochain rendez-vous le weekend des 18 et 19 juillet à Hasselt en Belgique pour Battle Belgium '09 !

Liens utiles

Site des World Slalom Series
Résultats complets
Site de l'événement
Site Web de Janarolki
Vidéo reportage
Vidéo Best of
Vidéo finale battle hommes
Photos de Sitas1972
Photos de Miriam KwasnyTexte : Close Yr E's
Photos : droits réservés
Mis en ligne  le 24 July 2009 - Lu 3196 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB