-
Le 05 July 2009 à 00:00 | mise à jour le 06 July 2009 à 21:42

24 Heures du Mans Roller, bilan général

24 Heures du Mans Roller, bilan général

10 ans. 10 ans déjà que des milliers de patineurs se retrouvent chaque année sur le circuit Bugatti pour en découdre durant 24 Heures ou faire la fête. D'une centaine d'équipe au commencement à près de 600 formations ces dernières années, les 24 Heures du Mans roller restent un événement incontournable du calendrier. Retour sur l'édition 2009...

Mis en ligne par 

Un feu d'artifice pour 10 bougies

Télécharger le fichier au format flv (clic droit et "enregistrer sous")Voilà donc une décennie que Tony Mogis et son équipe font déplacer chaque année des milliers de patineurs sur le mythique circuit Bugatti. Quand on fait le bilan, l'aventure d'une telle organisation n'a jamais été de tout repos. La première année, un peu moins de 100 équipes et de 600 patineurs ont osé venir gravir la côte du Dunlop... et dans quelles conditions ! Des heures et des heures de pluie à n'en plus finir. La première édition aurait pu tourner au flop. Et pourtant, l'année suivante, ils étaient là encore plus nombreux.
La Tribu Roller a mis quelques années à éponger le déficit de la première édition mais l'épreuve tient le coup. Elle dépassera même les 6.000 participants en 2007 avec plus de 600 équipes.
Cette 10ème édition est une preuve que le concept fonctionne et trouve chaque année des émules. Mais rien n'est jamais acquis. Pour preuve, les 24 Heures Rollers 2009 ont perdu 3 gros sponsors, les privant ainsi de 100.000 Euros, soit plus de 15% du budget nécessaire à la mise en place d'un tel événement. Il ne faudrait pas que les partenaires et les institutionnels se désengagent trop ou la pérennité de la manifestation pourrait être compromise.
Chaque année, l'événement a su évoluer, s'ouvrant aux patineurs solitaires, puis aux duos. On a même vu un longboard en solo en 2007.

La lutte pour la première place aura duré 11 heures

En 2009, la première place du classement général s'est jouée d'abord au bluff les semaines précédent l'événement.
Les deux équipes que l'on attend à la lutte se sont dévoilées en décalé. On a d'abord appris la volonté de Bont de revenir sur le Bugatti 2 ans après avoir essuyé une défaite sur réclamation. Bill begg, le manager de l'équipe est resté sur un goût amer suite à cette affaire. Il est revenu en 2009 avec la volonté de nettoyer l'affront.
Du côté de Bont Enduro, on trouve donc :
Wayne Begg (Nouvelle-Zélande), Ben Alchin (Nouvelle-Zélande), Willem Hut (Pays-Bas), Ard Veneman (Pays-Bas), Kert Keskpaik (Estonie), Philippe Matter (France), Guillermo Trinaroli (Argentine), Ruben Martinez (Argentine), Alfredo Moreno (Vénézuela), Livio Wenger (Suisse).

Face à eux, la formation RPM Poli a tardé un peu plus à dévoiler sa composition. Et ce n'est pas sans surprises que l'on a appris le retour de quelques anciens ! RPM a recruté :
Anthony Averty (France), Sébastien Babault (France), Pascal Briand (France), Matthieu Boher (France), Frank Cardin (France), Fabien Hascoet (France), Benoit Perthuis (France), Mark Horsten (Pays-Bas), Hermen van der Wal (Pays-Bas).
Pascal Briand, ancien de la formation Salomon, roule toujours très régulièrement, même s'il évolue beaucoup sur glace. En revanche, Franck Cardin, également habitué de la combinaison noir et jaune, n'a pas vraiment chaussé depuis plus de 3 ans. Il s'est tout juste remis à l'entraînement quelques semaines avant le Mans.
Parmi les anciens du team Salomon, on trouve également Benoît Perthuis. Il nous a confié que c'était certainement sa dernière édition.
Sur la piste, RPM prend l'avantage dès le départ avec un départ canon de Mathieu Boher. Il sera le premier patineur en haut de la bosse suivi à une trentaine de secondes par Bont.
Ensuite, les deux équipes vont jouer au chat et à la souris pendant près de 11h00, se passant devant, se doublant, creusant des écarts aux alentours de 20 secondes à 2 minutes.
Puis au cours de la nuit, RPM parvient enfin à prendre un tour à ses adversaires. Les deux équipes ont beaucoup fait tourner leurs patineurs les plus compétitifs dans un premier temps. Puis par la suite, ceux qui étaient les moins affutés.
Si Bont ne remporte pas l'épreuve cette année, la formation australienne a quand même décroché le record du tour de l'épreuve avec un chrono à 6'14. Bill Begg nous a confié que Ben ne souhaitait qu'une chose, revenir en 2010 pour enfin remporter l'épreuve...
A la 3ème place, on retrouve les solides patineurs de Coulaines Sarthe Ekoi, talonnés à la 4ème place par une autre formation habituée des 24 Heures du Mans : le CDRS 37. La 5ème place est prise par les lyonnais de Générations Roller Sport. Télécharger le fichier au format flv (clic droit et "enregistrer sous")

Féminines : les favorites s'imposent

Chez les dames, on a pronostiqué la victoire de l'équipe Sarthe.VSF Loops Racing sans trop prendre de risque. Les filles prennent la première place devant leurs principales concurrentes de Fila Black Ice et décrochent la 15ème place au scratch.
La formation emmenée par Maryline Jeannerod a déjà remporté l'épreuve en 2008. Cette année, les "loopsiennes" sont revenues avec des filles encore plus affutées que les années précédentes. On comptait notamment dans leurs rangs les soeurs Gaudesaboos, capables de flirter avec des chronos de 7'15 au tour. Les autres patineurs sont aussi bien titrées au niveau national avec Camille Alvarez, Célia Commereuc, Fanny Delpy (le clown de la bande :-)), la discrète et explosive Marta Nunes (championne du Portugal), Mélissa Chouleysko ou encore Jennifer Solito.
Durant toute l'épreuve, les filles de Loops, bien coachées par Philippe Delavenne et formidablement encadrées par un staff dévoué, ont su accroître et gérer leur avance sur leurs poursuivantes. Il faut voir la logistique derrières elle, c'est une référence ! Télécharger le fichier au format flv (clic droit et "enregistrer sous")

Vétérans : les anciens vainqueurs remettent le couvert

En Vétéran, les "anciens" de GRS Solutions Resto terminent premier devant Chartres Roller One et Fila Black Ice Masters. Les hommes de Pascal Fernandez prennent la 7ème place au scratch : le même classement général que l'année précédente. Ils réalisent 185 tours contre 195 en 2008. Dans leur rang, on a notamment trouvé Jean-Stéphane Sierra, patineur élite et fabricant de chaussure sur mesure.
La seconde place revient à Chartres Roller One, 9 tours derrière. Les Fila Black Ice Masters complètent le podium avec 173 tours.

Solo : une course plus ouverte

En solo, l'absence sur la piste de Philippe Coussy devenu coach pour l'occasion permet à de nombreux outsiders de pouvoir prétendre au podium. C'est un habitué du forum qui l'emporte : 84Only Loury avec 123 tours. Pour une fois, 84Only a misé sur du 110 mm !
Il termine juste devant Thomas Lang Schoenaich qui réalise le même nombre de révolutions. Il a fallu porter ce dernier sur le podium tant ses pieds étaient douloureux au terme de l'épreuve. Petit Breton prend la 3ème place.

Duo : la consécration de Rolling Alliance

Ce sont deux "anciens" habitués des 24 Heures du Mans en solitaire qui ont remporté cette 10ème édition. Le duo Rolling Alliance, formé par Sylvoutch (Sylvain Niay) et Hornet (Quentin Sagnol), l'emportent devant les duos de Mérignac. Les deux hommes ont eu une sérieuse concurrence avec deux duos girondins qui s'entraidaient en permanence.
Ils battent le record de l'épreuve avec 162 tours au compteur, ce qui les place en 34ème position au classement général. Chapeau bas messieurs !

Entreprise : les hélicos plus rapides que les "wouatures"

Le classement "Entreprise" revient aux Tigres d'Eurocopter avec 177 tours et une 12ème place au scratch. Ils l'emportent avec 6 tours d'avance sur l'ASCAP Peugeot et les pompier du 91 SP91 Speed. Les écartes entre les 5 premières équipes d'entreprise sont assez larges.

Etudiant

La formation Evil Steam réalise 164 tours, s'octroie ainsi la première place du classement étudiant et prend la 31ème place du classement général.
Derrière, la bataille a été rude pour la seconde et la 3ème place entre IIT Roller Chrono et Les Carabins à Roulettes de Paris Descartes qui réalisent chacun 155 tours.

Principaux résultats

Classement général

1) RPM Poli - 203 tours
2) BONT ENDURO - 202 tours
3) COULAINES SARTHE ROLLER EKOI - 196 tours
4) C.D.R.S. 37 - 195 tours
5) GENERATIONS ROLLER SPORT 1 - 192 tours
6) PARIS HOCKEY CLUB - 186 tours
7) GRS SOLUTIONS RESTO 1 - VETERAN - 185 tours
8) RPM 2 - 183 tours
9) ROAZHON ROLLER TEAM - 181 tours
10) MISS ILS - 178 tours

Classement féminin

1) SARTHE.VSF LOOPS RACING TEAM - 174 tours
2) FILA BLACK ICE - 168 tours
3) GENERATION LYONNES - 162 tours
4) TNS QUICK CHIXX - 155 tours
5) MISS ILE - 144 tours
6) TNS FUN CHIXX - 136 tours
7) LSST LADIES - 134 tours
8) LES PEPEES JUPETTES DE ROULIROULA - tours
9) EUROCOPTER GAZELLE - 120 tours
10) PATINAR-ZARAGOZA ROLLERGEISHAS - 115 tours

Classement vétéran

1) GRS SOLUTIONS RESTO 1 - 185 tours
2) CHARTRES ROLLER ONE - 176 tours
3) FILA BLACK ICE MASTERS - 173 tours
4) TNS OLD BOYS - 163 tours
5) HANNOVER 1 - 154 tours
6) CZECH IN-LINE ACES - 149 tours
7) TNS OLD STARS - 142 tours
8) RSSO ROUES SAUVAGES DU SUD OUEST - 124 tours
9) POM ROLL - 121 tours
10) COPAINS PUR BREIZH AG - 111 tours

Classement entreprise

1) LES TIGRES D'EUROCOPTER - 177 tours
2) ASCAP PEUGEOT 1 - 171 tours
3) SP 91 SPEED - 160 tours
4) AIR FRANCE ROLLAIR - 150 tours
5) ROLL AIRFRANCE - 147 tours
6) IDEM ROLL IDAIRE - 139 tours
7) ST-ERICSSON LE MANS - 137 tours
8) HILTI TEAM - 136 tours
9) EUROCOPTER COLIBRI - 136 tours
10) LES VAILLANTS DU 8 - 134 tours

Classement solo

1) 84ONLY LOURY - 123 tours
2) THOMAS LANG SCHOENAICH - 123 tours
3) PETIT BRETON - 122 tours
4) LORENG - 121 tours
5) FREE SKATER - 116 tours
6) FOLIE D UN NOUNOURS - 113 tours
7) INLAJN.CZ PETR SOLO - 113 tours
8) GROGNOUFF CDRS37 ROCS - 106 tours
9) YOUB SOLO RTG - 105 tours
10) SEUL-LE-MANS LAURENT 104 tours

Classement duo

1) ROLLING ALLIANCE - 162 tours
2) MERIGNAC DUO - 160 tours
3) MERIGNAC 16 ROUES - 160 tours
4) TWO FAST FOR YOU - 159 tours
5) BONTLAND CZECH - 148 tours
6) AVIGNON SABLE DUO - 144 tours
7) ROULEZ ROSE DUO - 138 tours
8) ROULIROULA PHILOU-ROTA - 135 tours
9) WOLFS-LINER DUO - 134 tours
10) CHRISTOLIV - 128 tours

Classement étudiant

1) EVIL STEAM - 164 tours
2) IIT ROLLER CHRONO - 155 tours
3) LES CARABINS A ROULETTES DE PARIS DESCARTES - 155 tours
4) VITREENNE PATINS ETUDIANT - 147 tours
5) ICAM LILLE JADIS LES CHTIMIS - 142 tours
6) RSCGQ - 141 tours
7) FREEDOM FOR ELEPHANT - 140 tours
8) CNAMIKAZE - 140 tours
9) RICOCHETS 1 - 123 tours
10) PACNAM - 118 tours

Liens utiles

www.24rollers.com
Galeries photos de Fred Davi
Vidéo : reportage de France 3 région

Résultats en pdf
classement général avec nombre de passage
classement général avec catégorie
classement par catégorie
Le site de l'organisation a également mis en ligne les résultats iciTexte : Alfathor
Photos : Simon Lagoarde (waap.fr)
Fred Davi (roller91.fr)
Mis en ligne  le 05 July 2009 - Lu 6017 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB