-
Le 15 June 2009 à 00:00 | mise à jour le 25 June 2009 à 07:43

Raid : 250 km de Besançon à Fribourg

Raid : 250 km de Besançon à Fribourg

Les 13 et 14 juin dernier, une vingtaine de patineurs français et allemands ont relié les villes jumelées de Besançon (France) et Fribourg (Allemagne) sur deux jours. Au programme : 2 étapes et 250 km de routes ou de voies vertes...

Mis en ligne par 

Première étape : mise en jambe entre Besançon et Montbéliard

Les villes de Besançon (France) à Fribourg (Allemagne) sont jumelées depuis 50 ans, de nombreux échanges depuis janvier, ont aujourd'hui permis de rendre le projet viable.

88 km au programme

Au menu de cette première journée pour les patineurs : les rives du Doubs qui accueillent pour la première fois le raid Besançon-Fribourg.
Le départ est donné à 9h30, en plein coeur de la cité bisontine, place de la Révolution. Vingt patineurs , 4 staffeurs et co-pilotes quittent la boucle de la citadelle pour arpenter les méandres pittoresques du Doubs et sauter une à une les écluses pour arriver à Montbéliard.
Durant la journée, quelques pauses sont organisées par l'Alliance Glisse de Franche Comté. Elles sont agrémentées de casse-croûtes et autres repas qui permettent aux coureurs de fournir l'énergie pour parcourir les 88 premiers kilomètres jusqu'à Froidefontaire en limite du département du Doubs.
Les participants qui souhaitent faire quelques foulées plus rapides dépassent les groupes qui vont à leur rythme.
Ainsi, au gré des différentes voies vertes qui arborent le canal Rhin-Rhône et le Doubs, la tentation de la vitesse est grande et on relève de belles pointes sur le GPS.
La journée s'achève autour de 18h00 par une bonne douche à l'hôtel, un repas en commun, pour certains une balade digestive... et déjà quelques crampes ! Pour quelques patineurs, cela a été le baptême du feu. Pour d'autres routards chevronnés, le trajet de demain sera un excellent entraînement pour des courses mythiques comme la One Eleven ou encore les 24 heures du Mans.

Deuxième étape : 136 km ou comment éviter les ampoules ?

Un départ matinal est programmé. La chaleur a gagné du terrain tout le week-end et des températures estivales sont annoncées (30°C).
Les gourdes sont pleines pour cette longue journée. Avant le départ, quelques consignes ont été données sur ces portions toutes droites : "Speed as you want!" / "défoule-toi comme tu veux !"

9h00 : Départ de Froidefontaine

L'arrivée sur les écluses au niveau de Dannemarie (dans le territoire de Belfort) offre de belles perspectives avec des descentes techniques à près de 30 km/h.
L'arrivée sur Mulhouse permet de faire un "break" puis un transfert en voiture afin d'éviter l'agglomération.
Le groupe reprend le parcours au pied de l'île Napoléon aux environ de 30 km/h, en peloton (digne d'une FIC Open). La descente le long du canal Rhin-Rhône prend fin au niveau de l'écluse de Niffer avec un pique-nique réparateur à l'ombre et une séance de relaxation.
Les voies vertes jalonnent les routes de campagne alsacienne. La remontée jusqu'à écluse de Fessenheim permet de passer la frontière et ainsi de retrouver les vignobles allemands.
Quelque panneaux indiquent déjà le point d'arrivée mais il reste à traverser quelques zones industrielles et des villages bien accueillants.
La fatigue s'installe pour la plupart des skaters et skateuses. La chaleur et la réverbération du bitume n'arrangent rien.
Le vent favorable entraîne le peloton et procure un sentiment de sécurité.
Une dernière pause à Kirchhofen (cerises à volonté) les bananes achetées la veille sont dilapidées à vitesse grand "V" et les "camelbacks" remplis.
La traversée de quelques villages puis des coteaux accidentés clôture le voyage.
L'entrée dans la ville se fera le long de la rivière par une autoroute - voie verte très fréquentée par les joggers, les cyclos et quelques rollers.
Un repas convivial et un discours d'un conseiller municipal Fribourgeois clôturent le raid. On parle déjà de refaire le trajet dans l'autre sens.

Remerciements

Merci au département du Doubs, aux villes de Besançon et Fribourg ainsi qu'au magasin Slide Box Besançon d'avoir fait confiance à la ligue de Franche Comté de Roller Skating et à l'Alliance Glisse de Franche Comté pour l'organisation du Raid.

Liens utiles

Le site allemand du raid
rando-roller.over-blog.fr
L'article en allemandTexte : Vincent Buin et Pierre Serafini
Photos : Vincent Buin et Pierre Serafini
Mis en ligne  le 15 June 2009 - Lu 6775 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB