-
Le 01 June 2009 à 00:00 | mise à jour le 11 March 2015 à 07:13

World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne)

World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne)

Pampelune, capitale de la Navarre espagnole, organise depuis 1956 le circuit San Antonio. Les premiers français à figurer au palmarès sont le club de Grenade, champion par équipe en 1974, et en individuel Arnaud Gicquel en 1990. Ce week-end, l’événement accueillait 2 formats de compétitions : une Coupe du Monde des Marathon et des épreuves traditionnelles...

Article par 

Bilan

World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne) Ce qui frappe dans cette longue histoire, c’est la capacité des organisateurs à adapter leur compétition au cours du temps, les lieux et les formules changeant fréquemment. Ces dernières années les compétitions se sont tenues essentiellement sur le circuit Antoniutti, circuit routier dans un parc en centre ville, avec parfois - et aussi selon la météo - la piste couverte de Lagunak ou très récemment celle de Chantrea. L'inscription était réservée aux équipes nationales, et depuis deux ans aux équipes de marque et aux équipes de clubs espagnols.

Mais la formule s'essoufflait, et cette année c'est un changement majeur qui était offert aux compétiteurs. Pampelune accueillait le samedi après-midi une étape de la WIC (C1) et le dimanche se disputait le trophée San Antonio sur la piste de Chantrea.

Les concurrents

Avant de passer au détail de chacune de ces compétitions, voyons les forces en présence.
Les 92 participants masculins étaient pour moitié espagnols. Parmi les étrangers, s'étaient engagées les principales équipes de la WIC (Powerslide Matter, Rollerblade World...), des sélections de France, du Vénézuela, de Colombie et de Mongolie, les portugais de Roller Lagos.
Les 58 féminines engagées étaient également pour moitié espagnoles. Les deux grosses équipes WIC, Powerslide Matter et Bont Wheels, étaient présentes ainsi que des sélections de France, du Vénézuela, d'Allemagne, de Mongolie et de Colombie.
Quelques participants des équipes de marque au marathon n'ont pas couru le trophée San Antonio le dimanche, notamment Yann Guyader,

Résultats de la WIC

World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne)

Le circuit de 1,2 km en plein centre ville était roulant, la difficulté étant le virage en épingle à chaque extrémité de l'aller-retour, qui nécessitait une prudence certaine et une grosse relance.

Marathon féminin

La sélection par l'arrière se fait progressivement et assez rapidement. Deux patineuses s'échappent, Kelly Martinez de Bont Wheels et Giovanna Turchiarelli de Powerslide Matter. Ces deux équipes décident de ne pas rouler pour revenir sur elles, et personne d'autre n'en a les moyens.

Giovanna Turchiarelli lance le sprint de loin, Kelly Martinez décale à 100 m et l'emporte.
Pour le sprint du peloton, Nathalie Barbotin emmène Cecilia Baena (Powerslide) jusqu'au virage en épingle, Sabine Berg réussit à passer à l'extérieur dans le virage et surtout relance parfaitement, elle garde la troisième place jusqu'à la ligne. Nathalie Barbotin était la seule française dans le petit peloton qui a terminé la course.

Marathon masculin

World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne)

On a beaucoup vu Yann Guyader à l'avant de la course, contrôlant, relançant, durcissant la course. Contrairement aux filles, il y avait trop d'équipes présentes et compétitives dans le peloton pour espérer un vrai bon de sortie et c'est une vingtaine de coureurs qui disputent le sprint final.

Trois Rollerblade entrent dans l'épingle en tête, Yann Guyader remonte nettement sur eux en fin de sprint mais Diego Rosero garde la tête. Stefano Galliazzo termine troisième devant Francesco Zangarini et Luca Saggiorato. Deux autres français étaient présents dans ce peloton, Ewen Fernandez et Julien Despaux, qui a réussi la performance de revenir après avoir été décroché.

Bilan du marathon

Les spectateurs ont beaucoup apprécié ce petit circuit en plein centre ville qui donnait une excellente visibilité sur la course et sur son déroulement. Lors de la course des hommes, dont l'horaire (départ à 18h00) était parfaitement adapté au rythme de vie local, les spectateurs n'ont cessé de se masser le long du circuit et de s'intéresser à la course, bien animée par le speaker.
C'était un vrai succès populaire, beaucoup mieux que nos souvenirs des courses dans le parc Antoniutti et sans aucun rapport avec ce que nous connaissons en général en France.
Concernant les coureurs, certains auraient apprécié un circuit un peu plus long de quelques centaines de mètres, mais la question reste ouverte.

Résultats des courses sur piste

World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne)

La récente et très rapide piste couverte de Chantrea accueillait les coureurs le dimanche. La première épreuve était un 300 m contre la montre que les organisateurs avaient baptisé « tentative contre le record du monde », et certains patineurs étaient venus pour cela.
La colombienne Jercy Puello s'approchera très près du record de Brittany Bowe (26.653 pour 26.611), mais Andrés Muñóz et Kalon Dobbin restent à bonne distance (23/100 et 32/100) du record du junior Pedro Causil. Le premier français est Gwendal Lepivert (6ème).

Pour en rester aux records mondiaux, ce sont ceux du 15 km qui seront battus sur la course à points et élimination. Chez les féminines la toute jeune colombienne Marta Ramírez réalisera 24 mn 35s 534, battant le record de la coréenne Hyo Sook Woo établi sur le 15 km éliminations du mondial Gijon 2008. Et chez les hommes c'est Ewen Fernandez qui avec 22mn 56s 112 affichera un meilleur temps que le record d'Alexis Contin (23 mn 02 s 778) au mondial de Gijon 2008.
Nous ne savons pas si ces records seront homologués, nous avons reçu des informations pessimistes qui contredisent l'optimisme sur place de la fédération espagnole.
Pour en revenir à la chronologie des courses, le programme comportait ensuite les 500 m. En finale féminine 500 m trois colombiennes pour une allemande, en finale masculine trois colombiens pour un vénézuélien. La course des filles est marquée par l'accrochage entre la colombienne de la sélection Jercy Puello et Cecilia Baena. Cet accrochage ouvrira la porte de la victoire à Sabine Berg. Pour être complet pour les lecteurs qui regarderont la vidéo, les juges qui avaient d'abord vu une faute de Cecilia Baena reviendront sur cette décision et estimeront que le geste de Baena n'était que défensif sur une faute préalable de Jercy Puello.

World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne)

Chez les hommes c'est Andrés Muñóz qui emporte la finale du 500 m.
Les 15 km à points et à élimination des femmes et des hommes seront bien différentes, leur seul point commun étant la rapidité déjà mentionnée.

La course des femmes sera marquée par une très longue échappée en fin de course de la jeune Marta Ramírez. Elle attendra patiemment pour s'échapper que les adversaires qui auraient pu aller la chercher aient répété des efforts pour des points chèrement gagnés, et sera bien soutenue par les autres colombiennes de la sélection qui contrôlent le peloton. Mais ce qui reste remarquable c'est qu'après avoir été rejointe par le peloton elle récupérera très vite, continuant à engranger des points et surtout remportant le sprint final (et le record du monde par la même occasion). Elle gagne avec un total de 32 points devant Alexandra Vivas (13 points) et Mareike thum (10 points).
Laetitia Lebihan réussit une bonne course, elle termine dans le groupe final (les patineuses non éliminées) et se classe 7ème.

Le 15 km points- élimination des hommes verra peu d'échappées, le rythme de la course et surtout la taille du peloton ne s'y prêtant pas. Les deux colombiens de la sélection, Jorge Luis Cifuentes et Carlos Pérez l'emportent avec respectivement 35 et 21 points devant le vénézuélien Daniel Alvarez (17 points).

Bilan global

Cette formule, avec la WIC le samedi et la piste le dimanche, a été très appréciée par la plupart des patineurs. Cela rentabilise à la fois le temps passé dans les transports et le coût du déplacement.
Mais d'autres aspects de cette formule, qui sont la clé de l'intérêt des courses, sont uniques: la capacité à attirer des sélections nationales, la garantie que les courses sur la piste couverte ne sont pas soumises aux conditions météo.
Et c'est bien là la caractéristiques des grands évènements, ils sont différents des autres. World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne)

Principaux résultats

Marathon dames

World Inline Cup 2009 : retour sur l'étape de Pampelune (Espagne)01) Kelly Martínez (COL) Bont Wheels
02) Giovanna Turchiarelli (ITA) Powerslide Matter
03) Sabine Berg (GER) Powerslide Phuzion
04) Cecilia Baena (COL) Powerslide Matter
05) Alexandra Vivas (COL) Bont Wheels
06) Brigyte Méndez (COL) Selección Colombia
07) Jana Gegner (GER) Powerslide Matter
08) Rommy Muñóz (COL) Inlinecenter Matter
09) Tina Struever (GER) Inlinecenter Matter
10) Nathalie Barbotin (FRA) Powerslide Matter
11) Laura Ghezzi (ITA) Bellusco
12) Wildreína Valbuena (VEN) Selección Venezuela
13) Sheila Posada (ESP) Pelayo
14) Lucie Peruzzetto (FRA) France National Team
15) Cinzia Ponzetti (ITA) Alessi World
16) Laetitia Le Bihan (FRA) France National Team
17) Jessica Estévez (VEN) Selección Venezuela
18) Cindy Etonno (FRA) France National Team
19) Ohiane Ziganda (ESP) San Antonio
20) Juliette Pouydebat (FRA) Carving Team

Marathon hommes

1) Diego Rosero (COL) Rollerblade World
2) Yann Guyader (FRA) Powerslide Matter
3) Stefano Galliazzo (ITA) Alesi World
4) Francesco Zangarini (ITA) Rollerblade World
5) Luca Saggiorato (ITA ) Rollerblade World
6) Carlos Pérez (COL) Selección Colombia
7) Daniel Alvarez (VEN) Bont Sudamérica
8) Nico Wieduwilt (GER) Zepto Skate
9) Alexander Bastidas (VEN) Zepto Skate
10) Andrés Muñóz (COL) Powerslide Matter
11) Nicolás Zamudio (COL) Powerslide Phuzion
12) Iñigo Vidondo (ESP) Marianistas Rollerblade
13) Felix Rijhnen (GER) Powerslide Phuzion
14) Elio Cuncu (ITA) Powerslide Matter
15) Kepa Caballero (ESP) Alessi World
16) Eugenio Landete (ESP) Ciudad del Turia/Powerslide
17) Ewen Fernández (FRA) France National Team
18) Diogo Marreiros (POR) Roller Lagos dos Descobrimentos
19) Jorge Fernández (ESP) Astur Patín
20) Cristian Diazgranados (COL) Powerslide Phuzion

Liens utiles

www.mundopatin.com

 

Texte : Michel Terrien
Photos : Michel Terrien
Mis en ligne  le 01 June 2009 - Lu 3052 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB