-
Le 18 May 2009 à 00:00 | mise à jour le 18 May 2009 à 08:08

Test : Rollerblade Solo Estilo

Test : Rollerblade Solo Estilo

Depuis les TRS, Rollerblade n'avait pas innové en matière de moule et de concept de patin. C'est aujourd'hui chose faite avec cette nouvelle gamme : les Solo. Plus proche d'une boot de freeskate, ils allient confort, souplesse, mais glisse avec de nouvelles soulplates, le tout signé par le maître du genre, Tom Hyser. Aurore Costabile nous livre un test détaillé de ce nouveau patin qui doit rendre ses lettres de noblesse à Rollerblade...

Article par 

Passage au banc de test

Le design

L'Estilo est gris translucide, ce qui en fait urbain passe partout. Avec son look profilé et sans over boot, il veut vraiment se détacher de l'apparence des TRS. Quelques pointes de rouge ont été ajoutées pour lui donner un coté plus imposant. L'Estilo n'a plus rien à envier à son ainé. On remarque aussi que la boucle du spoiler a été remplacé par un strap et que le strap du coup de pied a été remplacé par une boucle... bref on inverse tout pour changer vraiment le style du patin.

Le maintien et le serrage

La boucle au coup de pied offre justement un très bon maintien de la cheville au fond du patin. Cela n'est que renforcé par la présence de lacet qui enferme littéralement le pied. Le strap du spoiler, quant à lui, permet d'avoir à la fois de bons mouvements de la cheville tout en étant suffisamment maintenu. Cela apporte de la souplesse pour une marque qui en manquait jusqu'alors.

Le confort

C'est un tout nouveau chausson que nous avons là, plus épais et plus confortable que les anciens modèles, on voit que Rollerblade s'est vraiment inspiré du chausson des Twister. Ce chausson a néanmoins quelques points faibles : il met du temps à se faire, surtout dans les petites tailles, du fait du manque de poids. Il faut quelque session pour que celui-ci s'adapte au pied.
Pour autant le confort reste correct même si il n'est pas exceptionnel. Le shock absorbeur vient renforcer ce confort, il permet une bonne résistance au choc et empêche le trop plein de vibration dans ce patin en coque rigide.

La glisse

La grosse nouveauté de ce patin est la soulplate : On a le même principe au niveau de la negative plate. A elles deux, elles ont une bonne glisse bien homogène, ça glisse partout, et assez bien dans l'ensemble. On remarque que les soulplates et negative plates sont penchées, ce qui est un plus pour tout les rails carrés.
L'encoche est assez bien placé aussi, on s'y fait vite. Elle rappelle celle des widebody (Salomon). La platine a une assez bonne glisse mais son avantage est surtout de pouvoir accueillir des roues de 72 mm à ses extrémités.

La solidité

Malgré un patin très simple en soit, on remarque à quel point il résiste aux chocs. La résistance des RB étant un de leurs points forts, on est content de voir que là encore le patin encaisse sans broncher.
Cela étant dit la boucle du milieu prend un peu trop de chocs. Dommage, puisque malgré le renfort, la boucle se tord un peu. De son côté, le strap tient la route.
Les soulplates ont une usure limitée.
Les roues ne sont pas le point fort du patin mais restent de bonne qualité pour des modèles RB, on a connu bien pire. On regrettera que pour changer les roues de 72 mm, on soit obligé de se tourner vers des roues de freeskate, pas très pratiques pour la discipline.

En conclusion

Le rapport qualité prix de ce patin est attractif pour le premier prix, les Era à 199 Euros, mais moins intéressant pour les Estilo qui ont simplement en plus une platine qui accepte les roues plus grandes, rien de super folichon. On apprécie le fait que le patin existe de 36.5 au 48 ce qui est assez rare voire exceptionnel de nos jours. Les Estilo restent classiques malgré tout. Ils sont plutôt plaisants à rouler. Quelques finitions, comme la boucle au coup de pied, auraient pu être mieux réfléchies.

Fiche produit

Marque : Rollerblade                                       
Nom : Solo Estilo
Année : 2009
Prix : 249 Euros
Coque : Rigide et montante avec cuff articulé
Chausson : Rollerblade Solo
Serrage : Boucles micrométriques, strap et lacets
Pointures : 36.5 au 47
Amorti : Rollerblade
Platine : TRS
Roues : RB 2x72 en 84A et 2x 47
Diamètre max. de roue autorisé : 72 mm
Roulements : SG9
Usage recommandé : plus typer park et rampe mais convient tout a fait au street aussi.

Liens utiles

www.rollerblade.com
Présentation du Rollerblade Estilo avec Warren DigneTexte : Thomas Bordier aka Bobor
Photos : droits réservés
Merci a Aurore Costabile
Mis en ligne  le 18 May 2009 - Lu 8364 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB