-
Le 06 June 2009 à 00:00 | mise à jour le 08 June 2009 à 10:08

Ronde du Haut Var : 25ème année !

Ronde du Haut Var : 25ème année !

Dans notre discipline, peu d'évènements peuvent se targuer d’avoir 25 ans d’existence.
A Saint-Maximin pourtant, le club réussit depuis 1984 à réunir, chaque premier dimanche de mai, une cinquantaine de patineurs régionaux pour une randonnée sportive de 70 Km. A l’occasion du 25ème anniversaire, un nouveau parcours était annoncé et RollerEnLigne était présent.

Mis en ligne par 

Un peu d'histoire...

En 1984, le club est créé par Gérard Amiel. Très vite, il initie le projet d'une grande randonnée sportive annuelle, la « Traversée du Var », de Fréjus à Saint-Maximin, soit 100 Km sur des quads ! Le parcours se réduisit plus tard à Draguignan - Saint-Maximin pour des raisons de sécurité. L'énergie du président fait également naître quelques talents, Marc et Crystel Bassaco obtenant des titres de champions de France sur 100m dès 1991.
Avec l'arrivée des inline, Crystel accélère, devient championne d'Europe, puis du monde. Les deux athlètes sont désormais aux commandes du club et ont pérennisé cette randonnée, désormais sur une boucle de 70 Km : la Ronde du Haut-Var.

Un rendez vous régional

La ronde du Haut Var est l'occasion de retrouver les acteurs du sport dans la région Sud Est. Ainsi, ce dimanche 10 mai, sont présents une cinquantaine de patineurs de Gap, Reillanne, Toulon, Marseille ou Cannes. Parmi eux, quelques pointures avec notamment Van Tri (RTG) au contact de ceux de RPM. Une bonne occasion pour tous de se mesurer amicalement aux autres, ou de jauger sa forme, sur un parcours technique et sécurisé. Dommage que la météo incertaine et les autres courses ai probablement limité la participation cette année.

9h30. Après que chacun ai paraphé l'inscription, nous déposons les sacs dans les voitures balais puis prenons le départ. Trois groupes de niveaux sont formés pour essayer de ne pas étaler les pelotons. Le premier, emmené par les locaux, intègre les intrépides qui tentent de rivaliser. Je me glisse prudemment dans le second, qui ne démérite pas moins. J'y retrouve George Vidon (RTG), Hervé Flaux (Eurocopter) et Cyril Courtot (Lou Roller). Les 15 premiers kilomètres s'effectuent à un bon rythme, le revêtement est agréable, avec une alternance de faux plats peu prononcés. Les difficultés commencent ensuite, avec l'apparition d'un graton particulièrement éprouvant dans des montées qui ne le sont pas moins. Les écarts entre les patineurs chaussé carbone et ceux fitness se resserrent alors ! Un premier rassemblement est organisé, surtout pour prévenir d'une série de 2 descentes techniques à venir.

Malgré l'avertissement, le groupe de tête commet une imprudence et chute collectivement. Deux patineurs sont particulièrement touchés, ce qui nous refroidit tous un peu. La proximité du village de Varages permet à certains de panser leur plaies et à tous de faire un premier ravitaillement.

La randonnée repart, vers la Verdiere et Ginasservis. Petites routes du Haut Var au travers du Lubéron, les paysages bucoliques s'enchainent et on se plait à ralentir un peu le rythme pour profiter de la traversée des vignes. La matinée défile bien vite et nous nous arrêtons pique niquer à Ginasservis.

Une grosse heure de pause, et nous repartons pour les 30kms retours. La météo reste menaçante, et le vent s'est levé. Pour ne rien nous épargner, c'est surtout de la cote qui est au programme. Les relais sont fréquents dans les pelotons, ce qui n'empêche pas certains de décrocher.

Un rassemblement au sommet est organisé, avec un accueil victorieux pour chaque patineur ! Chacun souffle et reprends des forces avant la longue descente qui s'annonce. Échaudés par les évènements de la matinée, nous abordons prudemment cette grande descente (10km). Certains préférant même rejoindre le bus pour ne pas prendre de risque. Finalement, le vent qui continue de souffler fort limitera tout excès et nous franchirons à peine les 50km/h. De quoi cependant rejoindre rapidement l'arrivée à Saint-Maximin !

Là, c'est autour d'un dernier pot que chacun livre ses impressions de la journée, mais s'échange également les dates des prochains rendez vous régionaux.

Un nouveau parcours séduisant

Ce nouveau parcours semble avoir fait l'unanimité parmi les participants. Ceux qui ne connaissaient pas l'ancien ont apprécié la technicité du tracé, très roulant. Les plus anciens salueront cette boucle, plus sympathique qu'un simple aller retour. Certes une grosse zone de gratton est à noter, mais elle intervient en début de rando et reste moins violente que celle du précédent tracé. Les descentes rapides enfin, font toujours partie du décor, mais ce tracé a délaissé les plus dangereuses pour ne garder que les plus agréables. La sécurisation du parcours n'est d'ailleurs jamais laissée au hasard, de par l'escorte des motos et la présence des voitures balais.

A ce rendez vous régional incontournable, le club de Saint-Maximin a réussi à associer un parcours technique et agréable. Une nouvelle jeunesse pour cet évènement qui devrait nous ravir pour quelques belles années encore.

Liens utiles

Article de Var Matin
Texte : 8wd
Mis en ligne  le 06 June 2009 - Lu 2683 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB