-
Le 14 May 2009 à 00:00 | mise à jour le 15 May 2009 à 13:41

Nîmes/Lyon : finale aller championnat N2

Nîmes/Lyon : finale aller championnat N2

Les Krokos de Nîmes ont affronté les Road Runners de Lyon voilà maintenant 10 jours dans le cadre de la finale aller du championnat de France de Nationale 2. Si les nîmois ont dominé la première période 4 à 1 et mené jusqu'à 6 - 1, les lyonnais ont su renverser la vapeur en seconde période pour arracher le match nul. Retour sur un match à rebondissements...

Article par 

"Ennemis" de toujours ?

Les Krokos de Nîmes ont reçu les Road Runners de Lyon pour la finale aller du championnat de France N2. C'est la cinquième fois de l’année que les deux équipes se rencontrent. Une fois encore le un match a été très engagé physiquement.
La salle Condorcet n'a pas pour autant laissée aux mains des nîmois, Lyon s'est déplacé avec une troupe de supporters qui a donné de la voix durant tout le match.

Première période : Nîmes irrésistible

L'entâme du match sourit aux visiteurs. Dès les 40 premières secondes, les Road Runners ouvrent le score par Flavien Mercier sur une belle passe de son capitaine Josselyn Marie en supériorité numérique. La réponse nimoise ne se fera pas trop attendre, le capitaine des Krokos, Olivier Oriol, ramène le score à 1 - 1.
S'ensuit alors une période d'une vingtaine de minutes où les deux équipes se rendent coup pour coup. On assiste à beaucoup de tirs cadrés des deux côtés mais les gardiens rendent leurs cages imperméables.
C'est finalement l'équipe de Nîmes qui trouve à nouveau le chemin des filets par Anthony Morice (à 19'25) assisté de Juraj Ozorak. Les Krokos accroissent encore l'écart par l'intermédiaire de Benoît Parmentier (à 22'05) assisté de Nicolas Leroy, puis par Nicolas Leroy (à la 22'28) assisté d'Olivier Oriol.
En rentrant au vestiaires, les Krokos tiennent une bonne option pour décrocher le titre de champion de France N2. Reste à tenir le choc en seconde mi-temps...

Seconde période : rêve et cauchemard nîmois

Les lyonnais voit un début de seconde mi-temps difficile se profiler et l'ombre de la défaite est déjà bien étendu. Au retour sur le terrain, les Krokos de Nîmes augmentent leur avance par Benoît Parmentier et Nicolas Leroy à 29"55 et 33'40. Score : 6 - 1.
A ce moment là, on peut croire que le match est plié et le championnat aussi. Hors, il n'en est rien. Les lyonnais parviennent à reprendre pied par l'intermédiaire d'un but de Josselyn Marie, servi par une passe du défenseur Julien Leconte. Les pénalités laissent un peu plus d'espace dans la défense nîmoise qui commence à douter, la machîne se grippe. On dirait que l'entraîneur lyonnais, Quentin Crousle a su trouver les mots pour relancer ses joueurs durant la pause.
Quelquesm minutes plus tard, le lyonnais Maxime André profite d'un retour laissé libre par le gardien Nîmois pour inscrire le 3ème but des Road Runners dans la lucarne adverse.
C'est ensuite au tour de Josselyn Marie et Julien Leconte de réduire l'écart 4 minutes plus tard.
Le capitaine lyonnais Josselyn Marie ramène la marque à 6 - 5 aidé par Simon Saint-Jacques. Dans les dernières minutes de jeu, le jeune Simon Saint-Jacques libère son équipe en inscrivant le but de l'égalisation. Score final 6-6.

Bilan mitigé

Au final, Nîmes va devoir jouer le match retour en terre lyonnaise devant un public qui ne lui sera pas favorable. Les lyonnais ont effectué la bonne opération lors de ce déplacement en terres nîmoises. Si le suspense du match a été particulièrement haletant, on regrettera les mauvais gestes qui ont émaillé la partie dans les deux camps...

Liens utiles

Blog des Krokos de Nîmes
Site des Roads Runners de Lyon
Télécharger la vidéo des sprints au format flv (140 Mo)Texte : Alfathor
(basé sur les communiqués de presse des équipes)
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 14 May 2009 - Lu 2577 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB