-
Le 23 April 2009 à 00:00 | mise à jour le 05 December 2011 à 09:06

Test : Powerslide Phuzion 5 (2008)

Test : Powerslide Phuzion 5 (2008)

La gamme Phuzion existe maintenant depuis quelques années chez Powerslide. Elle se compose de patins plutôt dédiés à la randonnée en moyenne et longue distance. Nous avons eu l'opportunité de test l'un des modèle phares, le Phuzion 5 2008. Impressions...

Mis en ligne par 

Un bon compromis entre maniabilité et roulage

Test : Powerslide Phuzion 5 - 2008 Les Phuzion ont un style bien à part sur le marché, on les distingue facilement de leurs concurrents avec des choix de couleurs et de design tranchés. Tout d'abord, ils allient les contrastes du noir et du blanc, avec une touche argentée pour le logo de la gamme et la platine.
On les reconnait aussi à leur structure aérée, un peu arachnéenne, surmontée d'un cuff articulé et rigidifié par une barre en aluminium.

La chaussure

Elle est plutôt légère, bien aérée et confortable. Le chausson, d'une épaisseur moyenne, est plutôt dense. Il offre un bon confort global. Le chaussant est plutôt long, nous avions environ une demi-pointure en trop. Aucun problème en largeur, on est bien à l'aise.

Souplesse

La flexion arrière avant se fait sans problème. On est légèrement limité sur l'arrière par le chausson qui monte assez haut. Le chausson aurait pu être évasé un peu plus sur l'arrière. De plus, il ne suit pas parfaitement la flexion vers l'avant. Ok, on chipotte un peu là... Pour gagner en souplesse, il est possible de rabaisser le cuff qui peut coulisser sur environ 1,5 cm.

Maintien

La chaussure a beau être en matière plastique, la rigidité générale est bonne, sans sacrifier la flexion. Le pied est bien tenu, on ne sent pas de défaillance latérale quand on patine. Le cuff fait bien son office et la coque offre un bon maintien malgré sa discrétion.

Serrage

Les Phuzion 5 combinent un laçage rapide sur le bas du pied, une boucle micrométrique sur le coup de pied et une boucle à cran sur le tibia.
Le serrage du lacet se fait facilement, il glisse bien. Le laçage rapide se montre assez utile.
Notre principal reproche sur ce patin revient à la boucle utilisée sur le coup de pied. Si elle est efficace une fois serrée, elle n'est pas pratique à mettre en place. Il faut passer la sangle crantée dans un logement avant de la passer à l'intérieur d'un autre logement pour la bloquer et ce n'est pas facile !
Sinon, il est possible de la raccourcir un peu. Powerslide a prévu 3 crans de réglages sur la boucle.
Rien à dire sur la boucle à cran sur le tibia, elle remplit son office.
Astuce : il vaudra mieux passer le laçet dans les boucles car il est plutôt long. Test : Powerslide Phuzion 5 - 2008

Confort

Le patin est assez confortable. On a ressenti un léger échauffement probablement lié au fait que le patin était un poil grand pour nous, mais nous n'avons eu aucune ampoule ni point de pression.

La platine

Nous sommes en présence d'un modèle en aluminium extrudé de 295 mm acceptant 3 roues de 100 mm et 1 roue de 90 mm. La platine, légère, ne comporte quasiment pas de ponts et les parois sont plutôt fines. La rigidité est correcte sans être exceptionnelle. Elle convient tout à fait pour un usage en randonnée mais trouvera ses limites pour la vitesse pure.

Les 3 oblongs positionnés sur l'ensemble de la platine permettent d'utiliser cette platine en 165 ou en 195 mm.

Livré avec frein

Le Powerslide Phuzion 5 est livré avec un tampon de frein de série déjà monté. Il est fixé grâce à l'axe de la roue arrière, mais aussi grâce à deux vis supplémentaires que l'on peut démonter à l'aide de la clé allen n°4. Le concept HABS permet de le repositionner au fur et à mesure de l'usure du tampon pour conserver un bon potentiel de freinage.
Le tampon est assez tendre, il s'use donc assez rapidement, mais il est très efficace.

Roues

Le patin est équipé de 3 roues de 100 mm et 1 roue de 90 mm données pour une dureté de 83A. Elles nous ont semblé un peu plus dures. Les roues de 100 mm avoisinent les 134 gr. Le sur-noyau blanc offre un beau profil, légèrement plat au niveau du joint de plan et bien elliptique sur les flancs. Le noyau noir se compose de 2x3 branches. Il est plutôt rigide.
Les roues des Phuzion 5 offrent un très bon rebond. Elles reviennent rapidement à bonne hauteur. En revanche, nous avons constaté que le vernis mettait pas mal de temps à partir de la surface. Il en résulte une adhérence plutôt moyenne en virage avec quelques sensations de décrochage par moments.
Côté usure : lent et régulière.



 

 

Roulements

Powerslide a monté sur les Phuzion 5 des roulements ABEC 7 estampillés à sa marque, la mention "We own the road" (la route nous appartient) en bonus.
Il s'agit de roulements 608Z (flasque métallique et semi-ouvert).
Si leur roulage est resté bon durant notre tests, ils se sont avérés assez perméables aux saletés, ça croustille un peu quand on les fait tourner librement entre les doigts après démontage...

Axes et visserie

Les axes utilisés sont doubles (axe à proprement parler + vis). Sur ce type de produit, on aurait apprécié des axes simples de type vitesse, plus pratiques à monter et démonter.
Côté visserie, on peut quasiment tout démonter grâce à une clé allen n°4. Pour enlever la platine, par contre, il faudra une clé torx fournie par Powerslide.

Finition

Powerslide livre un patin avec une très bonne finition. Nous n'avons relevé aucune trace de colle ou de couture mal réalisée.

Conclusion

A 199 Euros, le Phuzion 5 édition 2008 propose un bon rapport qualité/prix. Ce patin s'avère particulièrement adapté pour la randonnée moyenne à longue distance. Il offre un roulage tout à fait satisfaisant et une très bonne maniabilité en milieu urbain malgré un diamètre relativement important. Les relances sont faciles, le patin est assez léger et se fait facilement oublier en patinage. Pour nous, la seule petite ombre au tableau a été cette boucle de serrage sur le coup de pied pas vraiment pratique à serrer. Une chance, l'édition 2009 a changé ce système...

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Le maintien
+ La maniabilité
+ La facilité en relance

Les moins

- Le serrage de la boucle de coup de pied assez fastidieux
- Le lacet un peu long qu'il faut loger où on peut

Notes

Souplesse08/10
Maintien09/10
Serrage06/10
Confort07/10
Châssis / Platine08/10
Roulements07/10
Roues08/10
Axes et visserie08/10
Finition09/10
Rapport qualité/prix 08/10
 

NOTE FINALE :

 78%

Caractéristiques techniques

Marque : Powerslide
Modèle : Phuzion 5
Année : 2008
Coque : Souple/dur
Cuff : Coque et cuff composite à hauteur ajustable - Flex Cut
Chausson : Mousse / Coolmax - Microfibre - Micromesh et SBR
Serrage : Boucles micrométriques et laçage rapide
Pointures : 36 au 42 pour les dames et 40 au 47 pour les hommes
Châssis : aluminium Powerslide Hawk CNC 277 mm
Entraxe : 165 mm
Roues : Powerslide Infinity 90 mm et 100 mm 83A
Diamètre maximum : 3x100 mm et 1x90 mm
Roulements : Standard (608) - ABEC 7 Powerslide German
Entretoises : Aluminium
Frein : Tampon HABS
Masse : 1720 grammes en 41
Prix : 199 Euros
Usage conseillé : pratique intensive de la randonnée sur longue distance

Galerie photos

Liens utiles

Test Rollerblade SpeedMachine 100 RX (2010)
Test : K2 Radical Flex (2009)
Test du patin vitness Fila M100 (2008)
Test : Powerslide Phuzion 5 (2008)
Test du Fila M100 (2008)
Test du Rollerblade Lightning 10 (2006)
Test du K2 Radical 100 (2005)
Test du Salomon Pilot V Pro 2 (2005)
Test de la coque Mogema Cross Trainer (2004)
Test du K2 Marathon 8.0 (2004)
Test du Fila M100 (2004)
Test du Fila FT95 (2003)
Test du Salomon TR Vitesse 3 (2003)
Site de Powerslide
Site du shop Moana

Texte : Alfathor
Photos : Powerslide et Alfathor
Merci à Moana
Mis en ligne  le 23 April 2009 - Lu 10590 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB