-
Le 22 March 2009 à 00:00 | mise à jour le 05 December 2011 à 09:07

Test : K2 Radical Flex (2009)

Test : K2 Radical Flex (2009)

Peu de patins du marché utilisent un système où le talon se "détache" de la platine. Il faut dire que le système clap n'avait pas fait long feu au début des années 2000. K2 propose un concept alternatif où le talon se décolle de la platine mais y reste fixé à l'aide d'une articulation. Ce principe est présent sur le Radical Flex, un patin vitness haut de gamme...

Article par 

Un patin longue distance avant tout

Test : K2 Radical Flex 2009 Au plan esthétique, les Radical Flex dévoilent des lignes à la fois élégantes et agressives, mêlant la classe du noir à la fougue du orange. Ils sont clairement typés vitesse. La tige a des airs de chaussure de sport mode.
La finition carbone et le chausson avec cache-lacet, façon "course" ajoutent cette touche technique qui devrait séduire un bon nombre de patineurs.
La platine en aluminium longue et discrètement décorée aux même couleurs que la platine inspire confiance et robustesse.
Bref, c'est un patin de belle facture.

La chaussure

K2 propose une coque souple/dure qui se différencie des autres modèles de la marque par sa structure en matériaux composites : la semelle ainsi que le cuff (spoiler) sont en carbone, pour procurer un maximum de rigidité. L'ensemble est à la fois léger et assez rigide.
La fixation à la platine se fait en 3 points (2 à l'avant et un à l'arrière). Cette conception a pour but de rigidifier la structure de la chaussure et de supporter les contraintes engendrées par le système clap.
Les inserts de fixation de la platine à la coque ne sont pas fondus dans la coque mais mobiles.
Le chaussant du Radical Flex est plutôt long. Nous étions parfaitement bien en terme de pointure dans le 41 du Etu K2, ici, la chaussure semble tailler plus grand.

Souplesse

La flexion avant/arrière se fait sans difficulté ; l'articulation du cuff travaille bien sur son axe. On peut se mettre en position de patinage ou de sprint sans difficulté.

Maintien

Le maintien des Radical Flex est nettement meilleur que sur les Radical 100 que nous avions testés voilà quelques années. Il faut dire que le cuff en carbone est bien plus efficace que sa version plastique.
Dans l'ensemble, le patin offre une bonne tenue de pied, il trouve ses limites sur les changements de carres un peu brusques ou les virages secs, mais ce n'est pas son usage initial. On aurait apprécié une structure un peu plus enveloppante pour améliorer encore la précision et le rendement à vitesse importante.

Serrage

K2 combine un chausson avec cache-lacet sur le pied, une boucle micrométrique avec strap en simili-cuir sur le coup de pied et un strap sur le tibia. L'ensemble s'avère plutôt efficace, alliant bonne tenue et liberté.
Quand vous chaussez, prenez le temps de bien serrer le lacet en premier, positionnez-le sous le cache-lacet (bien pratique pour bloquer lacets), serrez ensuite la boucle micrométrique et terminez par le strap du tibia.

Confort

Le confort général est satisfaisant. Nous n'avons pas eu de point de pression ou de gêne lors du patinage. Ne serrez pas trop les lacets.

Anatomie de la platine


Attardons-nous un peu sur ce châssis si particulier : Il s'agit d'une platine 3x100 mm et 1x90 mm "classique" inspirée de la fameuse "Mod" de K2. Ce modèle en aluminium extrudé a une longueur de 324 mm. Elle possède une structure en X pour augmenter sa rigidité.
A l'avant, elle est fixée à la chaussure par 2 vis pour mieux supporter les torsions supplémentaires qui peuvent être causée par l'articulation présente au talon. K2 donc a donc misé sur la sécurité.
Au talon, l'articulation se compose de 3 pièces en métal qui forment un bras. Un insert amortissant est collé sur le plateau arrière pour réduire les bruits et les vibrations lors du patinage.
On note la présence de nombreux ponts de renfort : pas moins de 6 !
Côté masse, la platine affiche 248 grammes à la balance : près de 50 grammes de plus que la plupart des platines 4x100 course du marché. Cela s'explique en partie par le système d'articulation et les nombreux renforts.
On reste quand même en dessous de quelques platines telles que les Mogema des Lightning 10 qui flirtaient avec les 270 grammes.

Forces et faiblesses de la platine

La demoiselle est bien rigide en son centre et un poil plus souple à ses extrémités, elle offre un bon rendement.
Après un temps court d'adaptation, on oublie le clap pour patiner normalement. A l'usage, la platine est d'une rigidité exemplaire. La chaussure travaille d'ailleurs beaucoup plus latéralement que le châssis. Le 3x100 mm et 1x90 mm est un bon compromis en terme de réactivité et de relance. En revanche, le roulage est un peu moins bon que sur du 4x100.
Si les performances du train roulant sont très satisfaisantes, on regrettera le bruit permanent engendré par les vibrations du bras : nous ne parlons pas du joli bruit mat du "clap" en tant que tel mais bien des vibrations incessantes du bras dès que le sol est un peu irrégulier.

Livré avec frein

Le K2 radical Flex est livré avec un tampon de frein de série, déjà monté. Il s'enlève facilement en retirant l'axe et en le déclipsant de la platine. Il suffit d'enlever l'axe de roue pour l'extraire.
Un axe supplémentaire plus court est fourni pour remplacer celui du tampon, plus long.

Roues

Les Star Grip 100 mm 85A sont des modèles fréquemment utilisés en vitness. On les trouve depuis plusieurs années sur les K2 Radical.
Elles pèsent à peine 105 grammes. Pas mal ! Le profil de la bande de roulement est fin, bien elliptique.
Le test de rebond est concluant, la roue revient à bonne hauteur. En revanche, on constate que la structure générale est assez souple, la roue se déforme facilement en torsion. Elle n'a pas un rendement exceptionnel.
Côté usure, on constate aussi de nets progrès par rapport aux premières générations de Radical. Elle est désormais régulière et propre.

Roulements

K2 a opté pour des ILQ 9 Pro SCRS, le haut de gamme de Twincam. Leur glisse est fluide. Il s'agit de roulements semi-ouverts comportant des flasques élastomères sur les faces externes. Ils sont restés bien silencieux à l'usage.

Axes et visserie

On retrouve logiquement des axes de vitesse simple type "course" de 8 mm, incontournables sur les produits de ce segment de marché.
Les vis de fixation de platines ont une tête quasiment plate mais arrondie, bien pratique pour laisser passer les roues. On est en présence d'empreinte 6 pans.

Finition

L'usinage du châssis est très propre, hormis un défaut mineur sur l'un des oblongs. Les peintures sont propres sans être clinquantes. La finition du carbone est bien réussie également. La liaison entre la semelle est la tige est également bien réussie : pas de coulure de colle. Bref, là encore, c'est propre.

Conclusion

Cela faisait un bon moment que nous voulions tester ce principe de "clap". Nos impressions sont partagées : tout d'abord, le gain de performance n'est pas flagrant et difficilement quantifiable. Ce principe s'avère plus efficace sur glace. En revanche, on ressent une meilleure adhérence en fin de poussée qui permet d'appuyer un peu plus longtemps.
Ensuite, le bruit liés aux vibrations du bras est vraiment incessants. Il faudrait intégrer un système d'inserts amortissants dans les articulations pour réduire cela.
Enfin, il nous a semblé que ce système clap apportait un mieux au niveau confort, comme s'il absorbait les irrégularités du gratton.
Le Flex est proposé à 500 Euros. Dans l'ensemble, le Radical Flex offre de bonnes performances : un bon maintien, un train roulant efficace et un bon confort. Il conviendra bien pour une pratique en longue distance.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Le maintien
+ L'esthétique
+ La facilité en relance


Les moins

- Le bruit du système clap
- Le prix un peu élevé

Notes

Souplesse09/10
Maintien08/10
Serrage07/10
Confort07/10
Châssis / Platine08/10
Roulements08/10
Roues08/10
Axes et visserie09/10
Finition08/10
Rapport qualité/prix 06/10
 

NOTE FINALE :

 78%

Caractéristiques techniques

Marque : K2                                                                                    
Modèle : Radical Flex
Année : 2009
Coque : Souple/dur (Softboot) en carbone
Chausson : Mousse
Serrage : Boucles micrométriques, lacets (sous cache-lacet) et scratches
Pointures : 38 au 48
Châssis : aluminium extrudé avec système clap 324 mm
Entraxe : 165 mm
Roues : Star Grip 90 mm et 100 mm 85A
Diamètre maximum : 100 mm
Roulements : Standard (608) - ILQ 9 Pro SCRS Twincam
Entretoises : Aluminium
Frein : Tampon
Masse : 1385 grammes en 41
Prix : 499 Euros
Usage conseillé : pratique intensive de la randonnée sur longue distance

Galerie photos

Liens utiles

Test Rollerblade SpeedMachine 100 RX (2010)
Test du patin vitness Fila M100 (2008)
Test : Powerslide Phuzion 5 (2008)
Test du Fila M100 (2008)
Test du Rollerblade Lightning 10 (2006)
Test du K2 Radical 100 (2005)
Test du Salomon Pilot V Pro 2 (2005)
Test de la coque Mogema Cross Trainer (2004)
Test du K2 Marathon 8.0 (2004)
Test du Fila M100 (2004)
Test du Fila FT95 (2003)
Test du Salomon TR Vitesse 3 (2003)
Site de K2

Texte : Alfathor
Photos : K2 et Alfathor
Mis en ligne  le 22 March 2009 - Lu 9469 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB