-
Le 26 January 2009 à 00:00 | mise à jour le 29 January 2012 à 17:44

Test : Trailskates - version "urbaine"

Test : Trailskates - version

Cela fait maintenant plusieurs années que les Trailskates sont arrivés sur le marché de la glisse. Le fabricant a décidé de décliner son produit en différentes version : urbaine et tout-terrain. Grande première sur Rollerenligne.com, nous les avons testés pour vous. Essai de la version urbaine...

Article par 

Attention, ce n'est pas du exactement du roller

Test : Trailskates - version "urbaine" Nous lançons cet avertissement d'entrée de jeu : les Trailskates ne sont pas des rollers. S'il s'y apparentent un peu en terme de design, à l'usage, ils se rapprochent plutôt du ski à roulettes et du ski de fond.

Conception et design

Les Trailskate se composent d'une fixation de type "snowboard" montée sur un châssis en fibre de verre. Aux extrémités du châssis, viennent se fixer de roues de la taille de roues de patinettes.
Le trailskate Urbain, appelé "Street" par son distributeur français possède des caractéristiques assez similaires à la version tout-terrain, hormis le fait que les roues sont en polyuréthane et mesurent 125 mm (12,5 cm).

La fixation

On ne peut pas appeler cela une coque à proprement parler puisqu'il s'agit plutôt d'une fixation. Elle se compose d'une structure plastique assez souple fixée sur le châssis à l'aide de vis à empreinte torx (on peut d'ailleurs affiner les réglages grâce à ce système). Elle est très aérée et légère.
Un chausson en mousse fin vient se fixer sur ses parois par l'intermédiaire de scratchs.
Enfin, Un insert amortissant en mousse a été collé sur le châssis sous l'ensemble du talon.

Confort

Le confort global reste malgré tout assez satisfaisant avec une chaussure. On privilégiera d'ailleurs une chaussure un peu montante pour être bien maintenu.
Nous avons également testé le Trailskate Street avec des chaussons de roller Fila M100 pour améliorer le confort.
Côté pointure, pas de questions existentielles puisque qu'il existe une taille unique du 38 au 46 !

Serrage

Ecartez la structure de la fixation, écartez le chausson et insérez le pied dans le logement. Commencez par envelopper voter pied à l'aide du chausson dont vous fixez les scratchs. Commencez ensuite par serrer la boucle micrométrique du bas, puis celle du milieu et enfin celle du haut. Le serrage se fait à l'aide de trois boucles micrométriques. Il est relativement précis mais prenez bien le temps de bien ajuster les boucles. Le fait d'avoir un produit qui couvre 8 tailles trouve ses limites : on a parfois du mal à bien aligner les boucles avec leur logement.
En revanche, pour desserrer l'ensemble, c'est facile ! Il suffit de désenclecher la boucle et elle se défait instantanément. Très pratique !

Maintien

Le fixation apporte un maintien relatif. Elle tient bien le pied si elle est bien serrée. Pour avoir le pied bien tenu, il faudra privilégier une chaussure montante.

Souplesse

La flexion avant/arrière est excellente, on est bien libre de ses mouvements.

Masse

La paire de Trailskate "Street" pèse environ 3,2 kg soit 1,6 kg l'unité, ce qui est plutôt léger compte tenu de l'épaisseur du châssis. On doit probablement cela à la structure aérée de la fixation et à la faible masse du châssis en fibre.
N'oublions pas cependant que cela n'inclue pas la masse de la paire de chaussure que vous mettrez dedans !

Les roulements

Lors de notre premier essai, nous sommes sortis sous la pluie. Au retour à la maison, les roulements étaient sales mais ne grinçaient pas. Plusieurs jours après, sans entretien, RAS. Pas un bruit. La hauteur des roues peut en partie expliquer cette bonne durée de vie.

Les roues

Comme nous le disions, nous sommes en présence de roues de 125 mm fréquemment utilisées sur les trottinettes. Leur usure semble assez régulière. Leur structure est assez rigide. L'adhérence sur le mouillée est assez bonne également.

En pratique

Première sensation : le sentiment de stabilité grâce à une garde au sol basse, les roues étant aux extrémités, on gagne considérablement en hauteur. D'autre part, la longueur du châssis donne un bon équilibre arrière-avant.
Seconde sensation : la différence de maniabilité avec le roller. On a vraiment le sentiment d'être sur des rails, même en comparaison avec les patins de vitesse les plus longs. Il faut dire qu'avec un entraxe moyen de 48 cm, on a quand même une quinzaine de centimètre de plus à faire tourner par rapport à du 110 mm.
Grosse différence : la technique de propulsion. En roller, la poussée est latérale et le retour du pied se fait naturellement par l'arrière. Sur les Trailskate "Street", oubliez le retour du pied ! La poussée et le retour doivent impérativement être latéraux sous peine de se manger. La poussée se rapproche donc de celle que l'on peut avoir en ski de fond.
Au freinage : Évitez à tout prix les freinages en demi-cercles, sinon la longueur du châssis vous jouera des tours ! Privilégiez un bon vieux chasse-neige (comme en ski là encore).
Passer les obstacles urbains : la longueur du châssis et le diamètre des roues est un avantage car on bute moins facilement sur les bords de trottoirs. Il faudra quand même veiller à mettre le poids du corps sur l'arrière. La différence majeure avec le roller est qu'il n'y a pas de seconde roue directement sous le pied pour répartir la charge, on peut donc buter facilement dans les encoches.

Avec ou sans bâtons ?

S'il est tout à fait possible de patiner sans utiliser de bâtons avec cette version "Street" des trailskates, ils offrent quand même un confort supplémentaire. On se propulse plus facilement et l'on améliore l'équilibre.

Conclusion

Le Trailskate "Street" est une pratique assez différente du roller notamment sur le plan de la technique, assez proche du ski de fond. La prise en main est rapide et facile mais il faut faire attention aux bons vieux réflexes du roller qui peuvent jouer des tours (retour du pied, freinage...). On utilisera plus volontiers ce produit sur de longues lignes droite en piste cyclables.
Nous vous proposerons d'ici peu le test de la version tout-terrain !

Test : Trailskates - version "urbaine"

Les points forts et les points à améliorer

Les plus

+ La relative légèreté
+ La résistance des roulements
+ La garde au sol assez basse (stabilité)


Les moins

- Le manque de maniabilité
- Les boucles pas toujours bien alignées avec leur logement

Caractéristiques techniques

Marque : TrailSkate
Nom : Street
Année : 2008
Prix : 169 Euros (prix public constaté)
Coque : fixation type snowboard en plastique
Chausson : en mousse amovible
Serrage : Boucles micrométriques
Pointures : 38 au 46
Amorti : Mousse amortissante au talon
Platine : fibre de verre avec entraxe de 455 mm en montage haut, 480 mm en montage intermédiaire et
Roues : 125 mm (type trottinette)
Roulements : ABEC 5 standard (608) étanche
Usage recommandé : produit destiné à un usage urbain ou sur route, plutôt en ligne droite et sur pistes cyclables.

Liens utiles

Test : Trailskates - version "Tout-terrain"
www.trailskate.net

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 26 January 2009 - Lu 8835 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB