-
Le 03 October 2008 à 00:00 | mise à jour le 05 October 2008 à 08:17

Retour sur la FIC de Lyon (Lugdunum Contest)

Retour sur la FIC de Lyon (Lugdunum Contest)

Le team Alessi Powerslide était à l'honneur ce week-end sur le circuit de la French Inline Cup de Lyon. Yann Guyader et Nathalie Barbotin se sont respectivement imposés chez les hommes et les femmes sur le Marathon du Lugdunum Contest. Retour sur un week-end de course dans la capitale des Gaules...

Mis en ligne par 

Le roller s'invite au centre-ville

La magnifique place Bellecour a accueilli l'avant dernière étape de la French Inline Cup pour la seconde année consécutive en plein coeur de Lyon. Le parcours n'a pas évolué par rapport à la précédente édition.
On remarque surtout quelques petites améliorations qui ont été apportées par l'organisation : des planches de bois sur les plaques d'égoûts pour réduire les risques de chute, des angles en bois adoucissant les rebords piégeux.
Il n'en reste pas moins que le circuit reste très technique avec de nombreux virages à 90°, des passages étroits, des bordures séparant la chaussée en deux.
Faîtes passer des centaines de patineurs et des motos au même moment dans ces endroits et vous comprendrez que la moindre faute d'attention peut se payer comptant.

Seniors hommes : Guyader termine en fanfare

De nombreuses personnes pariaient sur Yann Guyader (Alessi Powerslide) avant le départ du marathon masculin de la capitale des Gaules. Pourtant, la tâche n'était pas si simple qu'il y paraissait pour le nantais : Face à lui, on trouvait 6 patineurs de l'équipe RPM Poli.
Le champion du Monde arrivait tout juste de la finale de la World Inline Cup disputée à Berlin la veille.
La course a débuté sur les chapeaux de roues avec une attaque d'Elton de Souza dès le premier tour. Il est repris rapidement. Durant le 3ème tour, Yann Guyader s'échappe avec Adrien Despaux et Matthieu Boher. Le groupe creuse l'écart mais pas grand monde ne relaie.
Quand le groupe de poursuivants revient, Yann décide de prolonger son effort pour faire éclater le peloton.
Yann se retrouve alors seul et fait 5 tours devant avec une marge de 20 à 25 secondes. Voyant que RPM Poli a perdu des équipiers, il décide de se relever pour ne pas trop brûler ses cartouches.
Quand il se fait reprendre, les Poli attaquent immédiatement. Il revient sur eux. Les Poli attaquent alors deux par deux, il revient à chaque fois.
Dans le dernier tour, Julien Sourisseau s'échappe seul et prend une légère avance. Yann revient progressivement sur lui pour éviter un contre.
A un kilomètre de l'arrivée, avant le tunnel, Fabien Hascoet attaque sèchement. Yann ne s'affole pas et revient progressivement sur lui.
Dans le dernier virage, à 300 m de l'arrivée, Yann Guyader lance le sprint et l'emporte face à Kevin Gauclin (RPM Poli), second, et Julien Despaux (Rollerblade France) troisième.

Seniors dames : Nathalie Barbotin sur le fil

Les filles sont assez peu nombreuses sur la ligne de départ. Nathalie Barbotin et Jessica Gaudesaboos arrivent tout juste de Berlin. Nathalie attaque pour animer la course à partir du 4ème tour. Les choses se décantent rapidement.
A 5 tours de l'arrivée, il ne reste plus que 3 patineuses : Nathalie Barbotin, Jessica Gaudesaboos et Anne-Sophie Petitprez.
Les deux derniers tours sont assez lent. Anne-Sophie se retrouve face à deux patineuses redoutables en sprint et doit les laisser se disputer la victoire.
A l'arrivée, Nathalie Barbotin est en 3ème position. Jessica passe devant à 300 m de la ligne. Nathalie déboite, les deux filles sont au coude à coude dans les derniers mètres. Nathalie Barbotin (Alessi Powerslide) et la jeune Belge Jessica Gaudesaboos (Cado Motus) passent la ligne dans la même fraction de seconde.
Il faut attendre quelques minutes après le sprint final pour déterminer la gagnante : Nathalie Barbotin l'emporte de roue quelques centimètres !

Open hommes : Samir Hali au physique

Décidément, le monde de la descente nous amène de nombreux talents ! Après sa victoire la semaine précédente à la TransRoller, on aurait pu parier sur le lyonnais Samir Hali. Le champion de descente monte en puissance depuis le début de saison où il a fait ses premiers pas dans le monde de la vitesse. Il faut dire qu'avec les frères Gamba comme partenaires d'entraînement, le lyonnais part avec de bonnes bases !
La course est partie sur les chapeaux de roues. Philippe Poirier a bien tenté de s'échapper, faisant 3 ou 4 tours en tête. Derrière lui, Nicolas Jaffrain a également mis de belles mines pour écrémer le peloton qui s'est rapidement étiré.
Le parcours très roulant laissait peu de liberté pour se faire la belle. A la cloche, dans le dernier tour, Samir Hali appuie sur l'accélérateur et part au physique. Les vétérans renoncent devant ses 26 ans et le laisse s'échapper. Il franchira la ligne avec 15 secondes d'avance sur le second senior, Sébastien Odiot, qui règle le sprint devant Philippe Poirier (premier vétéran au scratch) et Philippe Cabarry(second au sprint des vétérans).

Open dames : les adieux de Linda Schellekens

Le "cas Schellekens" a beaucoup fait jaser avant la course. Personne ne comprenait vraiment pourquoi une patineuse évoluant habituellement en élite "descendait" sur une course open. La raison est simple, il est impossible de courir sur marathon sans avoir une licence en cours de validité. Linda n'étant pas licenciée, elle s'est rabattue sur l'open.
Elle nous a d'ailleurs appris durant la course qu'elle faisait ici sa dernière course. (voir les liens ci-dessous).
Le départ des dames se fait une minute après celui des hommes. Les patineuses s'alignent. Linda est déjà aux avant-postes, à regarder régulièrement derrière elle. On dirait qu'elle attend les autres patineuses pour rouler avec elles.
Au bout d'un moment, elle décide de partir seule. La détentrice du record de l'heure prendra finalement 4 minutes aux autres concurrentes.
Derrière elle, le sprint du peloton est remporté par Floriane Imbert devant Sylvie Ménard et Nadia Driouiche.

Principaux résultats

Marathon féminin

1) BARBOTIN Nathalie - 01:15:38
2) GAUDESABOOS Jessica - 01:15:38
3) PETITPREZ Anne-Sophie - 01:15:39
4) CHABENET Christine - 01:17:29
5) LEBOEUF Cécilia - 01:17:30
6) BOUCHET Chrystelle - 01:17:30
7) ROUGER Emilie - 01:19:08
8) GAUDESABOOS Sabrina - 01:17:38
9) SANGIORGIO Léa - 01:26:15
10) JEAN Caroline - 00:54:25

Marathon masculin

1) GUYADER Yann - 01:05:43
2) GAUCLIN Kévin - 01:05:44
3) DESPAUX Julien - 01:05:44
4) BOHER Matthieu - 01:05:44
5) DOUCHIN Benjamin - 01:05:45
6) HASCOET Fabien - 01:05:46
7) PROVOST Maxime - 01:05:46
8) SOURISSEAU Julien - 01:05:47
9) BABAULT Sébastien - 01:07:35
10) SIERRA Jean Stephane - 01:07:35

Open féminin

1) SCHELLEKENS Linda - 00:56:05
2) IMBERT Floriane - 01:00:40
3) MENARD Sylvie - 01:00:42
4) DRIOUICHE Nadia - 01:00:42
5) GAILLARD Elodie - 01:00:42
6) DUVAL Claudie - 01:00:42
7) LADURELLE Laetitia - 01:00:42
8) PERHIRIN Brigitte - 01:00:43
9) GRENOUILLAT Pauline - 01:00:43
10) DEMEESTERE Anne-Marie - 01:00:45

Open masculin

1) HALI Samir - 00:49:17
2) ODIOT Sebastien - 00:49:32
3) POIRIER Philippe - 00:49:32
4) CABARRY Philippe - 00:49:33
5) JAFFRAIN Nicolas - 00:49:34
6) TAMASI Nicolas - 00:49:35
7) BACHMAN Jean-Nicolas - 00:49:35
8) BERNARDIN David - 00:49:35
9) GARDEZ Patrick - 00:49:39
10) THIEBAULT Benoit - 00:49:47

Liens utiles

Galerie photo de Sylvain Rouillard pour Rollerenligne.com
Vidéo : ITW Samir Hali - 1er Open FIC de Lyon
Vidéo : Interview de Nathalie Barbotin (1ère du Marathon)
Vidéo : interview de Yann Guyader - bilan de saison
TV : Le Lugdunum contest sur France 3 Rhônes-Alpes
Les adieux de Linda Schellekens à la compétition
Le site du Lugdunum Contest Texte : Alfathor
Photos : Sylvain Rouillard
Mis en ligne  le 03 October 2008 - Lu 2168 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB