-
Le 17 July 2008 à 00:00 | mise à jour le 19 July 2008 à 07:47

Championnat du Monde RILH : Le bilan des bleus

Championnat du Monde RILH : Le bilan des bleus

Le championnat du mondial de roller inline hockey vient de se clôturer avec un bilan positif pour les équipes de France : une seconde place pour les hommes et une quatrième pour les dames. Retour sur une semaine de compétition très mouvementée...

Mis en ligne par 

Bilan du mondial

L'Allemagne et la ville de Düsseldorf ont accueilli l'édition 2008 des mondiaux de RILH. Si les hommes réalisent un magnifique parcours, les dames repartent malheureusement sans médaille.

Les Hommes au complet, les femmes amoindries

Dans la préparation des mondiaux, Bernard Séguy et Eric Perraudin avaient fait chacun des choix différents pour leur sélection.
Pour le premier, on a noté le rappel chez les hommes de 2 cadres en défense (Orlando Cudicio et Vincent Charbonneau) afin de renforcer l'équipe et d'amener plus d'expérience au tricolores. Avec un savant mélange de génération, cette équipe a prouvé durant la semaine qu'elle était l'une des plus compétitives sur le papier.
Chez les filles, Eric perraudin devait se passer avant même le déplacement en Allemagne de Sophie Serre, blessée. Son choix s'est porté alors sur un départ à 10 joueuses et 2 gardiennes, un choix que le sélectionneur a dû affronter durant la compétition suite aux blessures successives de Marie-laure-Saint-Pau puis Marina Drici.

Un début mitigé

Malgré un score honorable de 6 à 4 contre les USA, les hommes ne paraissent pas encore complètement dans la compétition, manquant d'automatisme face à des américains pourtant à la peine.
Chez les filles, c'est encore plus laborieux, elles se sauvent face à la République Tchèque dans les dernières minutes et obtiennent un match nul. Mais on ne retrouve pas leur jeu sur le terrain, elles manquent de rythme, ne donnant aucun signe positif sur la suite de la compétition.

Historique

C'est au moment où on les sent au plus mal que les internationaux font parler le terrain, jouant leur meilleur hockey face à des nations qu'elles n'avaient jamais battues jusque là. La République Tchèque, pourtant favorite dans la course au titre, se fait surprendre par les hommes du capitaine Goeffroy Tijou, exeptionnels toute la semaine dans le jeu.
Le Canada, la plus grande nation du hockey, se fait redescendre sur terre par des françaises survoltées et la jeune gardienne Caroline Baldin impériale sur sa ligne.

Place au phases finale

Après avoir passé chacun de leur côté les derniers matchs de poules sans problème, les phases finales approchent.
Alors que les filles profitent de leur victoire canadienne pour être au repos, étant directement qualifiées en demi-finale, les hommes affrontent les italiens.
Dans un match sérieux, Benoit Ladonne, Julien Thomas et Paul Fayault viennent trouver le fond du filet alors que Terry Lefranc dégoûte ses adversaires, une fâcheuse habitude prise depuis le début du mondial.
Les bleus s'envolent en demi-finale où ils rencontrent à nouveau les Tchèques.
S'imposant 2-0 en match de poule, les hommes de Bernard Séguy réédite le même coup fermant la boite défensive gérée par Goeffroy Tijou et Terry Lefranc.
Frustré, les Tchèques en perdent leur jeu alors que la France est à son apogée, jouant son meilleur jeu depuis de nombreuses années. Avec une victoire 3 à 1, la France se qualifie en finale, obtenant sa seconde finale en 13 participations, une nouvelle fois contre les USA, qui montent en puissance depuis le début de la compétition.
Chez les filles, le manque de joueuses se fait sentir, avec 2 lignes, les tricolores ne tiennent pas le rythme face à la République Tchèque, craquant en seconde mi-temps.

Une marche trop haute


Finale France-USA
envoyé par FFRoller
Opposée aux USA dans les 2 catégories, la France doit une nouvelle fois se surpasser pour obtenir une médaille.
Ce sont les féminines qui ouvrent le bal. Manquant de rythme leur adversaire peinant à trouver la faille adverse. Un peu justes en terme de puissance physique et malgré les encouragements d'un public français venu en nombre, les bleues s'inclinent sur le plus petit des écart, 2-1. Elles réalisent un parcours honorable au vue de l'effectif.
Pour la première fois depuis 2005, elles reviennent sans médaille chez elles.
Il ne restait dès lors que les hommes à jouer. Dans une partie très équilibrée en première période, 4 des 5 buts se font en supériorité. Alors qu'on pense que la clef du match est ici, la star américaine CJ Yoder accélère le rythme et en 7 minutes amène son équipe à 7 à 2.
Débordée, la France ne peut pas suivre le rythme imposé et s'inclinent sur un score sévère au vu du parcours des bleus. Mais le bilan est positif, la médaille d'argent est de nouveau autour du cou de Bernard Seguy, il faut remonter en 1996 pour revoir la France à la même place.
Les USA finissent donc champion du Monde chez les hommes suivis de la France et de la République Tchèque.
Chez les Femmes, la République Tchèque réalise le coup parfait dans une finale exceptionnelle face au Canada, ou elle l'emporte en prolongation. Les USA complètent le podium.

C'est l'Italie qui devrait accueillir le mondial l'an prochain, alors que les 5 meilleures équipes hommes s'envoleront pour Taïwan afin de participer au World Games (l'antichambre des JO) fin Juillet 2009. Une compétition à laquelle les bleus participeront pour la première fois.

Liens utiles

Mondial 2008 : 1ère journée - résultats français
Double victoire française aux Mondiaux RILH
3ème journée du championnat du Monde de RILH
Bilan du 4e jour de compétition - mondial RILH 2008
Mondial RILH 2008 : les Français passent les quarts
Mondial de RILH : les bleus en finaleTexte : Obi/SPR
Photos : Obi/SPR
Mis en ligne  le 17 July 2008 - Lu 2770 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB