-
Le 11 June 2008 à 00:00 | mise à jour le 11 June 2008 à 18:54

Beijing Slalom open 2008

Beijing Slalom open 2008

La 3ème édition du Beijing slalom open avait lieu du 30 mai au 1er juin au parc international des expositions de Pékin, pendant le China Sport Show, le salon international du sport qui a lieu une fois par an en Chine. Cette épreuve "Main" (2 cones) des World Slalom Series est une étape importante pour la course au classement mondial WSSA...

Article par 

Direction : la Chine

Les riders

Les meilleurs riders du continent asiatique se sont donnés rendez-vous à Pékin, ainsi que quelques têtes de séries européennes. En tout, on a compté environ 70 riders repartis sur les différentes épreuves.
Parmi les forces en présence, l'armada chinoise, avec à sa tête Lan Wang Heng et Guo Fang, n°1 et 2 mondiaux WSSA en speed-slalom et n°3 et 4 mondiaux WSSA en freestyle, Bao Hui n°5 mondial WSSA et Gong Xiang Liang, n°10 WSSA.
Il sont suivis par de nombreux talents que l'on découvre au fil des compétitions, et capables de sortir du lot.
Les coréens Yu Jin Sung (n°14 WSSA) et Kim Tae Bin aussi sont venus pour défendre le titre acquis l'an passé en freestyle par Kim Sung Jin, ce dernier ne pouvant pas être de la partie. On note aussi la présence de Shin Eun-Young (n°19 WSSA).
Singapour, pays en plein essor au niveau du slalom, était représenté notamment par les frères Cheung, Clarence et Terence, n°16 et 19 mondiaux WSSA en freestyle.
Du cote européen, une équipe française a fait le déplacement. Elle est composée de Chloé Seyres et Igor Cheremetieff, les leaders mondiaux en freestyle actuellement, de Sébastien Laffargue (n°3 mondial WSSA en speed slalom et tenant du titre), de Olivier Herrero, n°8 mondial WSSA et de Xuan Le, n°12 WSSA.

Speed slalom féminin

On débute donc les hostilités avec les qualifications de speed-slalom, le vendredi. Chez les femmes, la chinoise Ye Run Shi réalise le meilleur temps, juste devant Chloé Seyres et Chen Chen.
Les finales du lendemain s'annoncent très serrées tant le niveau est élevé et la moindre erreur risquera d'être fatale.
Après un premier tour sans encombre pour les favorites de la compétition, on retrouve en demi finale Chloé Seyres contre Chen Chen, et Ye Run Shi contre la toute jeune Meng Yun. Cette dernière, qui manque de puissance ne fera pas le poids face à l'efficacité de Ye Run Shi, qui se qualifie donc en deux manches sèches.
Dans l'autre demi-finale, les deux rideuses sont très proches, et remportent chacune une manche, la troisième manche est donc déterminante. Chloé Seyres fait la différence pour avoir la chance de défendre son titre WSSA en finale. Le duel tant attendu a donc lieu : Chloé Seyres se détache en remportant la première manche, puis ne laisse aucune chance à Ye Run Shi lors de la deuxième, finissant devant sur un perfect.
C'est donc un deuxième titre consécutif pour Chloé Seyres à Pékin. Elle confirme sa suprématie mondiale dans le classement WSSA sur cette discipline.
Chen Chen remporte la 3eme place sans difficulté face à la petite mais néanmoins rapide Meng Yun.

Speed slalom masculin

Chez les hommes, Guo Fang prend la tête des qualifications, devant Sébastien Laffargue et Lan Wang Heng.
La compétition masculine réserve plus de surprises. On remarque l'élimination prématurée du chinois Zhu Qiang, au premier tour.
Au deuxième tour, le duel entre les deux francais Sébastien Laffargue et Igor Cheremetieff est remporté par le vainqueur de l'édition 2007.
On retrouve ainsi en demi-finale, Guo Fang, contre Fu Chao (CHN) et Sébastien Laffargue contre Lan Wang Heng.
Dans la première demi-finale, Guo Fang fait beaucoup d'erreurs et se fait éliminer par Fu Chao, qui réalise donc sa meilleure performance en compétition internationale en atteignant la finale.
Dans la deuxième demi-finale, la revanche de la finale de l'an passé, Wang Heng et Sébastien Laffargue remportent chacun une manche, mais Wang Heng, l'actuel n°1 mondial WSSA remporte la troisième manche, puis s'adjuge la finale face à Fu Chao, confirmant ainsi son statut de favori.
Guo Fang remporte quant à lui la 3ème place en réalisant deux manches parfaites, ne laissant aucune chance au français qui termine donc 4ème.

Freestyle slalom par équipe : le jam

Le Jam, l'épreuve de slalom par équipe, est le premier contest freestyle de la journée. Peu d'équipes ont participé à cette épreuve (6), qui demande une synchronisation parfaite et donc une grosse préparation.
A ce jeu là, les coréens Yu Jin Sung et Kim Tae Bin ont été les meilleurs, devançant l'équipe chinoise composée de Wang Heng et Guo fang, ainsi que l'équipe de Singapour.

freestyle slalom individuel

Chez les femmes, le niveau est déjà très élevé, la surprise de cette compétition, est sans doute la chinoise Meng Yun, une des plus jeunes compétitrices, capable de réaliser des figures comme des retournements en wheeling, et le fameux butterfly (une figure qui devient à la mode un peu partout en Asie et en Europe). Elle prend la troisième place de cette épreuve.
La française Chloé Seyres est classée 2ème, avec un run moyennement réussi, mais propre cependant dans son ensemble.
C'est la chinoise Chen Chen, qui, à la faveur des juges, et remporte la victoire, avec un gros niveau technique.
Chez les hommes, beaucoup d'erreurs de la part des riders, avec des chutes, et des plots renversés. Guo Fang obtient la meilleure note devant ses compatriotes Wang Heng et Bao Hui. Igor Cheremetieff prend, quant à lui, la 4ème place devant le Coréen Yu Jin Sung et le francais Xuan Le.

Battle féminin

La dernière épreuve à avoir lieu pour clôturer cette belle compétition est le Battle. Toutes les têtes de séries WSSA sont présentes pour se battre à coup de gros tricks.
Dès le premier tour, la chinoise Chen Chen envoie du très gros : retournement de wheeling, seven et butterfly lui permettent de battre Chloé Seyres, qui se retrouve donc basculée dans le deuxième tableau. On la retrouve en demi-finale dans un groupe assez difficile, avec Meng Yun, et la coréenne Shin Eun-Young. Cette dernière, qui privilégie le style, sans passer de très grosses figures, se voit éliminée.
La finale se compose donc de Chloé Seyres, Meng Yun, Chen Chen et Wen Xin; comme aux tours précédents. Les grosses figures s'enchainent, Chloé Seyres passe ses figures assises, dans un style à base de kicks, after eights, wheelings et seven externes.
Chen Chen, envoie du gros, et fait la différence comme au premier tour, avec un beau retournement en heel wheeling, un butterfly impressionnant, et un panel de figures variées et efficaces.
Meng Yun, refait aussi les figures qui lui ont permis d'atteindre la finale, un répertoire équivalent à Chen Chen mais un ton en dessous.
Wen Xin est clairement dépassée par ces trois rideuses et se classe donc 4ème. Chen Chen remporte une belle victoire devant Chloé Seyres, et Meng Yun, ce qui va lui permettre d'atteindre la deuxième place mondiale WSSA. On la retrouvera sans doute assez vite dans les compétitions internationales des World Series.

Battle masculin

Le premier tour se réalise en 2 runs. Les riders n'ont donc pas le droit à l'erreur pour passer au tour suivant, surtout avec un niveau aussi élevé. A ce jeu-là, le coréen Kim Tae Bin, le russe Pavel Belenets et le Singapourien Clarence Cheung se font malheureusement sortir.
Le n°4 mondial WSSA, Lan Wang Heng, est lui aussi passe très près de l'élimination.
On retrouve donc en quart de finale des groupes très difficiles. Igor Cheremetieff passe sans problème alors que les deux autres français, Xuan Le et Olivier Herrero se font malheureusement sortir à ce stade de la compétition.
Olivier Herrero se retrouvant dans le groupe le plus relevé avec Guo Fang et Lan Wang Heng, n'a pas pu rivaliser contre les heel sevens et les toe sevens bien posés.
Xuan Le a manqué de peu une qualification en demi-finale laissant la place à Liao Jie, qui passe des figures impressionnantes et des toupies sur la pointe bien maitrisées.
On retrouve en demi-finale, un premier groupe composé du francais Igor Cheremetieff, du coréen Yu Jin Sung et des chinois Lan Wang Heng et Bao Hui.
Igor, qui a encore progressé sur ses wheelings, sort des runs énormes, avec par exemple, un toe seven sur 10 plots, une ligne de figure assises en perfect avec un footgun spin et un kazatchok spin.
Wang Heng s'assure aussi une place en finale avec des heel et toe special one foot et des sevens à mach 2.
Dans le deuxième groupe, Guo Fang fait la différence en lançant aussi du spécial one foot et des sevens (les deux figures les plus tentées lors de cette compétition), Liao Jie se qualifie aussi en finale, en faisant le show et en passant ses grosses figures.
Gong Xian Liang, qui avait pourtant le potentiel pour atteindre la finale, a commis plusieurs erreurs et se retrouve éliminé en compagnie de Terence Cheung.
Yu Jin Sung remporte la petite finale, avec son style très rapide et fluide et des toe sevens et retournements en wheelings, devant Bao Hui, Gong Xian Liang et Terence Cheung.

La finale

Moment le plus attendu du contest, on assiste à une finale magnifique qui tient toutes ses promesses, des le premier passage, après sa ligne de figures assises sur le 120, Igor envoie un heel wheeling sur 40 plots qu'il termine sur un triple seven.
Wang Heng tente de répondre avec un wheeling sur 20 plots les mains dans le dos, qu'il tente de finir par un seven mais celui-ci n'est pas posé. Puis, il tente un 10-10 en back heel wheeling sur le 50 sans succès. Guo Fang tente un seven sur 20 plots mais chute. La suite est un festival de grosses figures. Wang Heng impressionne avec un triple blindside heel seven et un blindside heel chicken leg. Guo Fang lance des Toe Sevens, un 360 Toe Wheeling sur la ligne de 10 et un magnifique Toe Wiper sur le 50.
Liao Jie réalise aussi des gros tricks, mais pas aussi percutants que ses 3 concurrents. Il s'octroie de ce fait la 4ème place de cette compétition, malgré de gros sevens, un original "jump wheeling" et un bon rythme.
Igor pose quant à lui un triple backside heel Seven. Guo Fang, malgré un last trick composé d'un toe seven enchainé par un toe seven switch, prend la troisième place, peut être pour avoir un peu abusé de cette figure tout au long de la finale.
Wang Heng prend la seconde place, et c'est c'est donc Igor Cheremetieff qui confirme son invincibilité en battle sur 2008 en remportant une nouvelle victoire.

Bilan

On a vraiment assisté à une belle compétition de bout en bout, dans une bonne ambiance, et avec l'apparition de nouvelles figures, ce qui montre qu'il y a toujours des choses à inventer en slalom et que le niveau ne cesse d'augmenter.
Le World Ranking WSSA de mai sera en ligne très prochainement sur le site des World Slalom Series.
La prochaine compétition Main (2 cones) des World Series aura lieu du 1er au 3 août, à Hanovre, en Allemagne, lors des Inline Games.

Galerie photos

Liens utiles

Résultats complets
Video finale hommes
Run de Guo Fang
Run de Xuan Le
Run de Wang Heng
Run d'Igor Cheremetieff
Run de Chloe Seyres
Calendrier complet des World Slalom SeriesTexte : Seba
Photos : Dalang
Mis en ligne  le 11 June 2008 - Lu 2546 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB