-
Le 05 June 2008 à 00:00 | mise à jour le 15 April 2011 à 17:42

Tournoi International de Roller-Soccer à Marseille

Tournoi International de Roller-Soccer à Marseille

Ce dernier week-end de mai, l'association AMSCAS organisait le 1er tournoi international de Roller-Soccer à Marseille. Dernier gros rendez-vous avant la Coupe du Monde, cette rencontre permettait de juger des forces en présences et de l'évolution de la discipline...

Mis en ligne par 

Un évènement réussi

3 équipes championnes du monde !

Cinq équipes ont répondu présentes au rendez-vous, mais pas des moindres, puisque trois d'entre elles portent un titre de champion du monde ! La Hollande en 2003, Paris en 2006 et Marseille en 2007. Les deux autres équipes sont celles de Toulon et une seconde équipe Hollandaise.
L'organisation décide donc d'organiser un championnat au lieu du tournoi initialement prévu. Toutes les équipes peuvent ainsi se rencontrer. L'évènement bénéficie d'un suivi médiatique assez important, qu'on peut souligner pour une discipline encore confidentielle.

Le lieu

La compétition s'est installée dans le quartier de la Joliette, en pleine rénovation. Aussi, l'aire d'évolution fraîchement sortie de terre est irréprochable, et les joueurs ont pu bénéficier de vestiaires tout neufs !
On regrette juste l'absence de bordures qui ne permettent pas de jouer des rebonds et multiplient les arrêts de jeu. Cependant, en fin d'évènement, ces petites pauses sont appréciées des joueurs épuisés.

1ere journée

Toutes les structures ont étés installée la veille et les matchs commencent de bonne heure. Pour l'ouverture, Paris rencontre les Hollandais. Six matchs sont prévus cette première journée. Mais dans l'après-midi, les joueurs, qui sont venus de loin, commencent à fatiguer. Sur demande de l'équipe parisienne, le dernier match est donc reporté au lendemain.

2eme journée

La nuit fut réparatrice, mais la météo menaçante retarde un peu le début des rencontres. Les matchs sont plus serrés que la veille, mais les Marseillais et les Hollandais finissent par se qualifier pour la finale. Un match hors compétition est organisé avec des jeunes de l'association. On se rends alors bien compte que les gestes ne sont pas si évident qu'on pourrait le croire en voyant les ainés !

La finale

Le coup d'envoi de la finale fut donné par Eric DiMeco, le prestigieux parrain de l'évènement.
Les hollandais ont formé une seule équipe, constituée de leur meilleurs éléments, pour affronter les marseillais d'AMSCAS. Malgré cela, la domination phocéenne est outrageuse, notamment grâce à d'excellentes constructions de jeu, une bonne occupation du terrain, et des attaques rapides et précises.
Coté hollandais, leur brillant attaquant est bien seul à inquiéter la défense marseillaise. Pas plus épaulé que remplacé, il fini la rencontre épuisé. Les joueurs de l'AMSCAS se relayent pour un festival de buts, techniques et audacieux. Le score final est sans appel : 10-1.

Au classement final, sans surprise, les Marseillais sont en tête, logiquement suivi des Hollandais. Toulon et Paris récoltent des scores qui ne reflètent pas la qualité de jeu déployé, mais plus des matchs serrés.

Classement définitif :

1. AMSCAS Marseille (15 pts)
2. W. Holland (9 pts)
3. O. Holland (4 pts)
4. Utopie Toulon (2 pts)
5. RSC Paris (1 pt)

Interview de Mike Bonassi, pour l'Amscas

1. Comment est venue cette idée de tournoi international ?

L'idée était de permettre aux équipes se préparant à la Coupe du Monde de se rencontrer. C'était aussi un moyen de faire connaitre au grand public cette discipline, par le biais de ses meilleurs représentants.

2. Les équipes ont-elles répondues favorablement à l'invitation ?

Sur les huit équipes qui s'étaient déclarée intéressées, cinq ont fait le déplacement. Mais cela a permis plus de rencontres et les équipes sont de qualités.

3. La fédération Internationale de Roller-Soccer a-t-elle soutenue votre projet ?

Elle nous a envoyé une banderole pour l'évènement. Mais c'est à peu près tout...

4.Le fait qu'AMSCAS soit champion du monde ne facilite t-il pas pourtant les choses ?

Non, les retombées sont négligeables. Si la municipalité accorde du crédit, c'est la conséquence de notre investissement sur la scène locale, comme par exemple le match qui s'est joué avec nos élèves.
Le reste des soutiens est souvent issu de nos parcours en roller agressif. L'association Toulonnaise Utopie par exemple, nous a prêté main forte durant l'évènement.

5. Le niveau général a-t-il progressé depuis la coupe du monde en aout ?

Oui, énormément. La plupart des équipes multiplient les entrainements. Les hollandais sont nettement plus rapides, plus incisifs...(interrompu)

6. Oui... mais vous les battez 10-1 !

(rires) Les joueurs de l'AMSCAS sont plus jeunes, plus énergiques, et ils viennent souvent du bowl, ce qui leur apportent beaucoup d'habileté dans le patinage.

7. Des joueurs remarquables ont-ils émergé de ce tournoi ?

A l'AMSCAS, de nouveaux joueurs ont fait leurs preuves ici, comme Simon, Anthelme ou Romain. Du coté des adversaires, c'est Yannick Coenders qui se détache nettement.

8 . La coupe du monde est dans 2 mois bientôt, êtes-vous prêt ?

Il y aura des équipes qui peuvent être dangereuses, comme les Brésiliens ou les Américains. Il nous reste donc du travail aux entrainements, mais aussi au niveau logistique. La ville a retiré la subvention et nous cherchons d'autres sponsors. La totalité de l'équipe ne fera probablement pas le déplacement.

Liens utiles

Site de l'Amscas (compte rendu et articles de presse)
Galerie Photos
Vidéo du journal LaProvence
Texte : 8wd
Photos : 8wd
Mis en ligne  le 05 June 2008 - Lu 4074 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB