-
Le 23 May 2008 à 00:00 | mise à jour le 06 April 2011 à 09:12

Championnat de France Route 2008

Championnat de France Route 2008

Le championnat de France route 2008 s'est déroulé sur le circuit de 330 m de Mouilleron le Captif (85) les 17 et 18 mai 2008. Il s'agit là de la nouvelle formule de cette compétition, qui rassemblait les cadets, juniors et seniors nationaux qualifiés suite aux épreuves de Rouen et Laigné en Belin, ainsi qu'un très beau plateau d'élites...

Mis en ligne par 

Une nouvelle formule

Les courses suivantes étaient au programme : pour la vitesse le 200 m chrono et le 500 m (séries, demi-finales, finales) et pour le fond les courses à points et à élimination.
Les principales modifications du programme et du protocole des courses résultant directement ou non du règlement CNC 2008 étaient le remplacement du 1.000 m par le 500 m, l'attribution des points à chaque tour, et pour l'élimination une également à chaque tour. Il s'agit d'une harmonisation avec le règlement européen, à quelques détails près.

Les épreuves de vitesse : 200 m CLM

Pour le 200 m chrono, il est intéressant de se pencher sur les temps réalisés pour situer la valeur absolue de la performance.
Quant à la comparaison avec l'année 2004, où les championnats avaient eu lieu sur la même piste, la conclusion sera claire : environ une demi-seconde de gagnée, ce qui est énorme.
Le peloton commençait alors à passer en roues de 100 (cette année la plupart des vainqueurs étaient en 110), le revêtement était neuf (sans doute plus glissant), les conditions météo n'ont pas laissé de souvenir particulier, quelle que soit l'influence des différents facteurs, ce qui est sûr c'est que ça va beaucoup plus vite quatre ans après !

En élite

Alexis Contin réalise 16.68, creusant un écart important avec 5 patineurs groupés en 6/100 entre 16.94 et 17.00. Ce sont Thomas Boucher et Kevin Gauclin qui l'accompagnent sur le podium (16.94 et 16.96). A noter que nous avons eu le plaisir, fort rare, de voir Yann Guyader disputer ce chrono et terminer dans le groupe mentionné (16.99).
En 2004, Thomas Boucher avait gagné en 17.06 devant Julien Despaux en 17.07. Et Alexis Contin a gagné presque une seconde sur son temps de l'époque (17.58).

Chez les élites dames

Aurélie Duchemin est championne de France en 18.61 devant Justine Halbout en 18.71 et Cindy Etonno en 19.05. Si ces trois patineuses se destinent à une saison 2008 en fond, ce qui montre sans surprise la faiblesse du sprint féminin français (depuis l'arrêt d'Estelle Flourens), il n'en reste pas moins que les temps sont bien améliorés par rapport à 2004, où Nathalie Barbotin avait gagné en 19.21. Aurélie Duchemin a gagné plus d'une seconde par rapport à son temps de 2004.

En National hommes

Damien Hamard confirme ses performances précédentes de la saison en l'emportant en 17.52 devant Pierre Gallot (17.56) et José Malagon (17.88). A noter qu'en 2004 Pierre Gallot avait gagné également l'argent en cadets, dans un temps de 17.95. En National hommes, Samuel Guérin avait gagné en 17.96.

Chez les National dames

Aurélie Frégona est championne en 19.19, Géraldine Feyt seconde en 19.45 et le bronze revient à Valérie Ghédin en 19.67. Géraldine Feyt a amélioré le temps de 19.53 qui lui avait donné le bronze en élite en 2004. Et en National dames, Albane Saliou avait remporté le titre en 20.03.

En juniors

Gwendal Lepiverten 17.09 creuse un écart important avec Brian Lépine (17.53) et Valentin Guitard (17.80). En 2004 Guillaume Rousse l'avait emporté en 17.67.

Pour les cadets

Pierre Laurent gagne aussi nettement, en 17.15 devant Brice Catelin en 17.42 et Elton De Souza en 17.56. Elton a pourtant fait mieux que son frère Edwin champion en 2004 en 17.94.

Le podium cadettes

Il revient à Ophélie Carrère (18.99), Heloise Lecompte (19.00) et Jessica Abeillé (19.20). Là aussi loin devant le temps de la championne 2004, Sophie Beaujot (19.68).

500 m

Les élites hommes

Les patineurs nous ont donné une très belle arrivée, avec les quatre patineurs lançant le pied, où Alexis Contin s'impose aux deux spécialistes de la distance Julien Despaux et Thomas Boucher.

Chez les élites femmes

Justine Halbout gagne le titre devant la sprinteuse Aurore Schiro et Laetitia Lebihan.

National hommes

Pierre Gallot, qui a gagné en junior ses médailles individuelles européennes et mondiale en sprint, ne laisse pas passer l'opportunité de donner un titre au club organisateur, devant Romain Orio et Benoit Le Sabazec.

National dames

La revenante Géraldine Feyt remporte son titre dans les derniers mètres devant Aurélie Frégona, qui donnait pourtant l'impression de contrôler, et Valérie Ghédin.

Juniors

Gwendal Lepivert, bien parti, manque son virage à 300 m de l'arrivée et Brian Lépine fait ensuite valoir sa pointe de vitesse devant Ronan Brard et Thibaut Raoult, qui n'a pas laissé passer sa chance de première médaille au France.

Cadets

Elton de Souza, dont le résultat avait été décevant au 200 m chrono, se reprend parfaitement en l'emportant nettement devant Hugo Balandras, qui confirme ainsi son excellent début de saison, et Christopher Duval.

Cadettes

Les sprinteuses devant, avec le second titre (après le 200 m) pour Ophélie Carrère, devant Caroline Flick et la fondeuse Lucie Peruzzetto.

Course à points

Les distances étaient de 5.000 m pour les cadettes et nationales femmes, 10.000 pour les autres catégories. L'attribution de points à chaque tour (2 et 1) a conduit en général à des attaques incessantes, un rythme élevé (beaucoup de doublés éliminés) et une course débridée.

Elite hommes

Le spécialiste mondial de la course à points sur route, Yann Guyader, s'impose sans discussion, même si ses adversaires ont tout fait pour contester sa suprématie. Benjamin Douchin second confirme qu'il fait une grande saison et Alexis Contin est troisième.

Elite dames

Ce qu'aime Laetitia Lebihan, c'est s'échapper. Et dans cette course à points cela a payé car pendant qu'elle roulait devant, certes seule, mais sans à-coups, engrangeant deux points à chaque tour, ses adversaires se disputaient le point restant à chaque passage au prix d'accélérations bien coûteuses en énergie. A ce jeu, la seconde place revient à Aurélie Duchemin devant Justine Halbout.

National hommes

Pendant l'essentiel de la course Anthony Averty, à la condition physique impressionnante, a donné l'impression de dominer Pierre Gallot, qui limitait les dégâts grâce à sa rapidité au sprint. Pierre Gallot a attendu les derniers tours pour tout donner dans une échappée, il paraissait pourtant au bout de son énergie, mais les autres patineurs étaient dans le même état, il a tenu, et le titre lui est finalement revenu. Anthony Averty est second et Mathias Monset troisième.

National dames

Après sa performance de Laigné-en-Belin, on attendait Stéphanie Bouvier. Elle confirme sans problème, sa condition physique bien supérieure à celle de ses adversaires lui permet de l'emporter devant Laura Brachais et Géraldine Feyt. C'est la première fois, nous semble-t-il, qu'une patineuse de short-track remporte un titre. Nous aimerions la voir en élite l'année prochaine.

Juniors

Brian Lépine domine nettement la course. Christopher Huteau termine second et la troisième place se joue dans le sprint final au bénéfice de Gwendal Lepivert.

Cadets

Il est bien difficile cette année de définir les leaders parmi les fondeurs. Après une course totalement débridée qui a sollicité jusqu'au bout le physique et le sens tactique des patineurs, Nicolas Piffeteau peut fêter son premier titre, devant Thomas Bordas et Joris Gardères.

Cadettes

Le leadership est mieux établi et la distance de 5000 m est plus facile à gérer et ainsi moins propice aux surprises. Lucie Peruzzetto s'impose devant Carine Talbourdet et Marine Milhes.

Courses à élimination

Les distances au programme étaient de 20.000 m en élite hommes, national hommes et juniors, 10.000 m pour les autres catégories. Le nouveau règlement (un éliminé par tour) conduit à un grand nombre de tours en début de course où il ne se passe rien dans les catégories peu nombreuses, nous y reviendrons dans le bilan.

Elite hommes

Certains se demandaient si l'élimination ne serait pas le terrain où Alexis Contin pourrait contester dans le sprint final la domination de Yann Guyader. Yann a répondu à la question pour ce dimanche de belle façon, l'emportant nettement devant Alexis et Julien Sourisseau.
On saura gré à Jean-Bernard Péridy d'avoir animé la première partie de course, qui aurait été bien ennuyeuse sans cela (avant le début des éliminations) par une échappée d'autant plus pleine de panache que ses chances de réussite étaient infimes.

Elite dames

Laetitia Lebihan aime bien s'échapper. Mais cette fois-ci ses adversaires ne l'ont pas permis, malgré des attaques répétées sans relâche dans la bosse, attaques qui là aussi ont sauvé le spectacle avant le début des éliminations. Aurélie Duchemin lance le sprint un tour pour gagner devant Cindy Etonno et Laetitia Lebihan.

National hommes

Anthony Averty avait décidé de durcir la course dès le début, mais cela n'empêche pas Pierre Gallot de remporter son troisième titre du week-end, devant Patrick Lausdat et Jérôme Martin.

National dames

Stéphanie Bouvier réussi le doublé en fond, devant les habituées des podiums Aurélie Frégona et Laura Brachais.

Juniors

Les juniors ont couru presque 15.000 m avant le début des éliminations. Il faut bien le dire, la première partie de la course était lente et assez ennuyeuse. Dans le final, Axel Terrien (2ème) et Christopher Huteau (3ème) ne peuvent suivre l'accélération de Brian Lépine qui remporte son troisième titre.

Cadets

Une course au déroulement plus académique et un podium totalement différent de celui de la course à points, avec Nolan Beddiaf (1er), Elton De Souza (2ème) et Guillaume Mathinier (3ème).

Cadettes

Lucie Peruzzetto confirme son leadership, accompagnée sur le podium par Pauline Jegouic (2ème) et Marion Kay (3ème).

Bilan

Une organisation sans failles

Tout nous a paru parfait, que ce soit ce qui relève de la responsabilité de l'organisateur ou du jury. La sécurité du circuit était renforcée, les patineurs et spectateurs pouvaient trouver tout ce dont ils avaient besoin. Malgré la pluie du dimanche matin, le jury grâce à une très bonne organisation de l'enchaînement des séries de 500 m a pu rattraper une partie du retard et toutes les courses du programme ont eu lieu.

Une nouvelle formule qui a du succès

S'il n'y avait pas de souci sur la participation des cadets, juniors et seniors nationaux, il a été confirmé que les élites ont tous (quasiment) répondu présents.
Les spectateurs étaient nombreux, bien plus que ce que l'on aurait pu craindre pour un championnat sans les catégories poussins à minimes. Beaucoup de ces jeunes, surtout évidemment ceux de la région, étaient d'ailleurs présents en spectateurs. C'est bien resté une ambiance de championnat de France comme les années précédentes.

Un règlement 2008 avec des conséquences positives et négatives

Si le passage du 1000 m au 500 m pour s'aligner sur les distances européennes et mondiales sur route n'est qu'une adaptation de bon sens, il restait à voir l'intérêt des nouvelles mesures de décompte des points et d'élimination.
L'attribution des points (2 et 1) s'est faite à chaque tour, ce qui en fait n'est pas imposé par le règlement mais a été définie dans l'établissement du protocole de course. Cela nous a paru une réussite. Les courses ont été dynamiques, débridées, à rebondissements, bien loin des courses certes plus faciles à suivre mais souvent fort ennuyeuses où l'on attribuait 1 seul point au premier tous les deux tours.
Par contre, pour l'élimination à chaque tour, c'est l'inverse. Le début de course, jusqu'à la première élimination, est lent et sans intérêt, sauf parfois grâce à certains patineurs que nous avons mentionnés. Et cela dure d'autant plus que la distance est longue (20.000 m) et les coureurs moins nombreux (juniors). Ce qui est dommage, c'est que le protocole des années précédentes donnait des 20.000 m intéressants. Dans la décision d'appliquer le règlement européen sur ce point il a été manifestement négligé que la longueur règlementaire européenne d'un circuit routier est entre 400 et 600 m alors que celui de Mouilleron ne fait que 330 m.

En conclusion générale, un beau championnat de France nouvelle formule, à l'organisation impeccable, de belles courses, et une solution à trouver pour une adaptation plus pertinente du règlement européen aux courses à élimination.

Principaux résultats

500 m élite femmes

1. Halbout Justine
2. Schiro Aurore
3. Lebihan Laetitia

500 m élite hommes

1. Contin Alexis
2. Despaux Julien
3. Boucher Thomas

500 m national femmes

1. Feyt Géraldine
2. Frégona Aurélie
3. Ghédin Valérie

500 m national hommes

1. Gallot Pierre
2. Orio Romain
3. Le Sabazec Benoit

500 m juniors

1. Lépine Brian
2. Brard Ronan
3. Raoult Thibaut

500 m cadettes

1. Carrère Ophélie
2. Flick Caroline
3. Peruzzetto Lucie

500 m cadets

1. De Souza Elton
2. Balandras Hugo
3. Duval Christopher

Courses à élimination élite femmes

1. Duchemin Aurélie
2. Etonno Cindy
3. Lebihan Laetitia

Courses à élimination élite hommes

1. Guyader Yann
2. Contin Alexis
3. Sourisseau Julien

Courses à élimination national femmes

1. Bouvier Stéphanie
2. Frégona Aurélie
3. Brachais Laura

Courses à élimination national hommes

1. Gallot Pierre
2. Lausdat Patrick
3. Martin Jérôme

Courses à élimination juniors

1. Lépine Brian
2. Terrien Axel
3. Huteau Christopher

Courses à élimination cadettes

1. Peruzzetto Lucie
2. Jegouic Pauline
3. Kay Marion

Courses à élimination cadets

1. Beddiaf Nolan
2. De Souza Elton
3. Mathinier Guillaume

200 m chrono élites femmes

1. Aurélie Duchemin
2. Justine Halbout
3. Cindy Etonno

200 m chrono élites hommes

1. Alexis Contin
2. Thomas Boucher
3. Kevin Gauclin

200 m chrono national femmes

1. Aurélie Frégona
2. Géraldine Feyt
3. Valérie Ghédin

200 m chrono national hommes

1. Damien Hamard
2. Pierre Gallot
3. José Malagon

200 m chrono juniors

1. Gwendal Lepivert
2. Brian Lépine
3. Valentin Guitard

200 m chrono Cadettes

1. Ophélie Carrère
2. Héloise Lecompte
3. Jessica Abeillé

200 m chrono cadets

1. Pierre Laurent
2. Brice Catelin
3. Elton De Souza

Course à points lites femmes

1. Laetitia Lebihan
2. Aurélie Duchemin
3. Justine Halbout

Course à points élites hommes

1. Yann Guyader
2. Benjamin Douchin
3. Alexis Contin

Course à points national femmes

1. Stéphanie Bouvier
2. Laura Brachais
3. Géraldine Feyt

Course à points National hommes

1. Pierre Gallot
2. Anthony Averty
3. Mathias Monset

Course à points Juniors

1. Brian Lépine
2. Christopher Huteau
3. Gwendal Lepivert

Course à points cadettes

1. Lucie Peruzzetto
2. Carine Talbourdet
3. Marine milhes

Course à points cadets

1. Nicolas Piffeteau
2. Thomas Bordas
3. Joris Gardères

Liens utiles

Résultats sur le site de la FFRS
Photos du championnat de France sur le site de François et Marie
Photos des rollersistersTexte : Michel Terrien
Photos : Michel Terrien
Mis en ligne  le 23 May 2008 - Lu 5593 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB