-
Le 26 May 2008 à 00:00 | mise à jour le 14 May 2015 à 19:47

Retour le FISE Montpellier 2008

Retour le FISE Montpellier 2008

Comme en 2007, le Festival International des Sports Extrêmes s'est tenu sur les rives du Lez à Montpellier. Si les riders américains n'étaient venus qu'en spectateurs l'année dernière, ils ont fait plus que participer en 2008 ! Retour sur 5 jours de glisse...

Mis en ligne par 

FISE : Le plus gros événement de glisse européen

Selon l'organisation, près de 300.000 spectateurs sont allés vibrer aux prouesses des centaines de riders (toutes disciplines confondues) sur les bords du Lez, à Montpellier, dans le moderne quartier d'Antigone. Les rives en béton ont fait office de gradins.
Cette année encore, www.rollerenligne.com était présent sur ce qui fut sans nul doute un des plus importants contests européens en roller.
Les amateurs de glisse ont profité gratuitement d'une multitude de sports : BMX, VTT, wakeboard, roller...

L'aire de street

Coincée au bord de l'eau entre les rives du Lez, elle ressemblait à une arène. Cette année, l'organisation a bien amélioré l'aire en rajoutant une surface de roulage supplémentaire sur le sol pour boucher les trous.
Les modules sont surdimensionnés, l'idéal pour les tricks aériens et le BMX.

Mini-rampe à spine

Stephan de freitas

La mini à spine, presque une middle, est posée sur la rive opposée. Le soleil tape dur pour les finales. Les riders demandent régulièrement de l'eau. Le temps est estival.

Cette année la méga-rampe étant supprimée, l'organisation l'a remplacée par une mini-rampe à spine, plus petite certes, mais pas pour autant sans intérêt.

Tous les pros inscrits ont assuré le spectacle. On notera en particulier les gros airs de Stephan De freitas. Dans cette catégorie, Mathias Silhan prend la tête avec un run sans interruption, ou presque : 360° soul sortie 270°, torke to makio, disaster 360° royal sur le curb...
Ensuite Stepphen Swain prend la seconde place avec un run presque sans faute, il se risque même à rentrer un 900° juste sous les yeux de Francky Morales :-)
Enfin, Steven Aleil prend la troisième place.
On notera que la dernière marche du podium échappe de justesse à Franky Morales qui a fait un joli run et a rentré de gros tricks.

Street amateur

Cette année encore le contest se déroulait sur 5 jours et commençait bien évidemment par les amateurs : qualifications le jeudi, puis finale le vendredi, les 5 premiers du classement étant bien entendu admis en qualification pro par la suite.
Dans cette catégorie Loic Charlier, Denis Gul, « Michael Jefferson » (Pierre Akrich), Taylor Latouche et Mathieu Dosso se trouvent donc propulsés en qualifs' pros.
Loïc Charlier nous a offert un superbe 360° sac à dos catché au dessus de Momo Sylla lors des qualifications. Il prend la première place du podium avec un run bien construit à base de gros 540° Liu Kang sur la table enchaîné avec un wallride suivi d'un backroyal sur le rail, fakie 180° to 360° mute dans la micro, king grind to top soul sur le rail. Bref, Loic s'envole et rafle la plus haute marche du podium.
Denis Gul n'est pas en reste. Il termine second du classement final. Il s'est déchaîné lui aussi : back unity, negative makio rocket, 180 Liu Kang en transfert, bref du lourd.
Pour terminer « Michael Jefferson » (pierre Akrich) termine troisième avec un run tout en vitesse. Il enchaîne sauts et cess-slides avec fluidité. On retient la tentative de double frontflip, raté malheureusement d'un rider dont on ne souvient plus du nom et qui a marqué les esprits.

Street pro

Finale street amateur

Même si certains des riders annoncés par l'organisation n'ont pas roulé (Chris Farmer par exemple), on peut dire que le spectacle était quand même au rendez-vous.

On a noté la première place méritée de Franky Morales, qui au delà d'avoir conquis la foule, nous a offert un run mémorable. Le roi du 900° s'en est donné à cœur joie : rotations en tous genres, 900° en transfert, alley oop topsoul sortie 360°, ou encore énorme transfert 540° du méga lanceur au quarter. Bref chapeau Franky !

Mathias Silhan le suit de peu avec un run bien fluide et bien calé : transfert du spine à la micro to disaster royal sur le curb joliment exécuté.

Chris Haffey termine le podium avec un run intéressant. Il prend une bonne prise de risque avec son mute to disaster front royal en passant au dessus du rail, puis avec un disaster back royal du quarter au coping. Une troisième place bien méritée.
Dans cette catégorie, il n'y a pas que les trois premiers qui ont enthousiasmé la foule.

On se souvient de Roman Abrate avec son disaster 360 back savannah, Mathieu « Spiderman » Heinnemman avec ses fishbrains de folie ou encore ses transferts impressionnants, Stéphane Alfano et son 1260 au dessus de la grosse table ou encore Stéphan De freitas et son calage en soul tout en haut du wall à plus de 5 m de haut. Tous ont enflammé la foule.

On en oublie certainement et on s'en excuse, mais on peut dire que cette année, le niveau été vraiment un cran au dessus de l'édition passée.

Un écart regrettable

A l'annonce des résultats, Stéphane Alfano s'est approché du speaker, a saisi le micro et harangué la foule, critiquant les résultats et lançant un "Le FISE, c'est moi !". Le public l'a hué. Il a filé se percher en haut du wall. La sécurité s'est approchée pour le faire descendre, le speaker et un autre rider ont fait office de médiateur.

S'il est concevable qu'un rider manifeste son mécontentement quant aux jugements, il est dommage que cela se fasse de cette manière.
Ce genre de conduite discrédite les patineurs mais dégrade aussi l'image du street et du roller devant les élus qui étaient venus assister à la remise des récompenses. Bref, on s'en serait passé...

Street féminin

Chez les filles, on regrettera la faible participation avec seulement 5 participantes.
Martina Svobodova monte sur la plus haute marche du podium avec un super run : 540° mute sur la table enchaîné avec un savannah sortie 270°, fakie pornstar sur le rail en descente ou encore topsoul sur le kink. Elle utilise tout le park. Rien à dire, Martina mérite sa première place.
Mathilde Monneron prend la seconde place du podium malgré un run un peu chaotique, avec quelques chutes... mais grâce à sa vitesse et sa gestion du park elle termine deuxième.
Enfin Aurore Costabile envoie un gros mute sur la table ou encore un magnifique fulltorke sur le rail. Ils ne lui vaudront malheureusement que la troisième place.
Crissy Bonilla termine 4e avec un run plutôt léger et Amandine Condroyer termine 5e malgré un run fluide.

Rail contest

Le rail contest fut cette année encore un rendez-vous incontournable. Les riders ont pris une nouvelle fois de gros risques : le rail choisi pour l'événement n'était plus rond mais carré et apparemment glissait beaucoup plus à en croire Dre Powell. Ce dernier s'est prêté au jeu et a d'ailleurs rentré un magnifique top acid.
Guillaume Legentil s'est fait remarquer avec une tentative de 360 top soul.
Anthony Pottier, quant à lui, a remporté le contest avec tout d'abord un beau royal bien posé, puis un back royal to back full torke.
Certains riders se sont fait très mal, mais c'est aussi ça l'esprit du FISE.
On a déploré l'absence de Cyril Daniel qui aurait sûrement mis le feu sur ce rail contest. Stephen Swain

Résultats

Finales street amateur

1) CHARLIER Loic
2) GUL Denis
3) JEFFERSON Michael
4) LATOUCHE Taylor
5) DOSSO Mathieu
6) PATRAULT Djé
7) RUCKLY Charly
8) FRANCON Nicolas
9) MOSSELMAN Stephane
10) GARNIER José
11) Werner
12) SHEPERD Matt
13) MEISTER Remy
14) RUCKLY Hugo
15) AUGEREAU Thomas
16) VASSORD Lucas
17) HUMBERT Sylvain
18) MIRZOYAN Greg
19) COLLIAUX Nicolas
20) MARTINEAU Simon
21) DUBOST jimmy
22) BARBAZA Thibault
23) FRANCISCO Patrick
24) FLORENT Thomas
25) CORREIT Charly

finales street filles

1) Svobodova Martina - 274 points
2) Monneron Mathilde 216 points
3) Costabile Aurore - 204 points
4) Bonilla Crissy - 183 points
5) Courdoyer Amandine - 159 points

finales street pros hommes

1) Morales Franky - 87 points
2) Silhan Matthias - 83,5 points
3) Haffey Chris - 78,75 points
4) Abrate Roman - 76,5 points
5) Jacob Jull - 73,75 points
6) Heinemann Matthieu - 73,25 points
7) Auroux Nicolas - 71,25 points
8) Swain Stepphen - 71,25 points
9) Aleil Steven - 70 points
10) Alfano Stephane - 69,75 points
11) Koutchoukov Illia - 67,75 points
12) Digne Warren - 66,5 points
13) De freitas Stephane - 63,25 points
14) Jacobi Jojo - 61 points
15) Cudot Julien - 59,25 points

finales mini-rampe à spine pros

1) Silhan Mathias - 309 points
2) Swain Stepphen 290 points
3) Aleil Steven - 285 points
4) Morales Francky - 281 points
5) De Freitas Stephan - 269 points
6) Abrate Roman - 263 points
7) Koutchoukov Illia - 252 points
8) Le gentil Guillaume - 246 points
9) Anne Adrien - 228 points Roman Abrate

Liens utiles

www.fise-events.com
www.fisexperience.com
Photos : finales street amateurs
Photos : finales street pros
Photos : mini-rampe à spine

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 26 May 2008 - Lu 6286 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB