-
Le 09 March 2008 à 00:00 | mise à jour le 10 March 2008 à 08:41

Mönchengladbach Freestyle Skating Week-end

Mönchengladbach Freestyle Skating Week-end

Le coup d'envoi des World Slalom Series 2008 a été donné le week-end des 16-17 février derniers avec le Freestyle Skating Week-end. Les riders se sont donnés rendez-vous à Mönchengladbach en Allemagne (M'gladbach pour les intimes). Retour sur l'évènement...

Mis en ligne par 

Une première étape en salle

Organisé par le club 4WheelsFreestyle et le GRSC Mönchengladbach, l'étape ouvre donc la saison WSSA 2008, s'en suivront une vingtaine de dates.

Un lieu de pratique agréable

L'événement s'est déroulé en indoor, dans un gymnase chauffé, avec une galerie qui surplombait la piste idéale pour les visiteurs. La salle offrait aussi des baies vitrées particulièrement appréciables en cas de beau temps, comme le samedi après-midi.
Le revêtement, bien qu'un peu mou, était plutôt agréable à skater (« …moins dure est la chute ! »). A part en speed-slalom où tout le monde semblait ramer pour avancer, cela n'a pas été un véritable handicap.

Les forces en présence

Les participants sont venus plutôt nombreux pour une première : Ont fait le déplacement quelques clubs d'Allemagne (4WheelsFreestyle, Skate & Cones Hamburg, The Urban Style, le Freestyle Slalomskater Team Munich, le Skateclub Bremen), des polonais (le JaNaRolki Club), des belges (ConeCrazy), des anglais (le London Skaters Freestyle Club, les Camberly Skaters), un sud-coréen (No-Break), des Hollandais (les Cone Kicking Gumbies), des français (SebaTEAM).
Bref, on a dénombré une quarantaine de participants en tout, sans compter la bonne dizaine d'inscrits pour les workshops.

Samedi 16 Février 2008

Workshops

L'événement se tenait donc sur deux jours.
Le samedi était réservé à divers workshops (slalom freestyle, free-jump, rollerdance et jam skating). Des sessions se déroulaient jusqu'à 16h00, heure d'ouverture des qualifications des deux épreuves « officielles », comptabilisant des points pour le classement mondial : le freestyle et speed slalom battle.

Freestyle Slalom

Commençons par les qualifications de freestyle. Objectif : épuration jusqu'aux demi-finales.
Les dames d'abord, pour ne pas faire entorse à la tradition. Bonne surprise : elles sont « si nombreuses » (12) que pour une fois, elles ont droit à des quarts de finales ! Quatre poules de 3 à 4 patineuses avec deux passages de 30 secondes pour chacune.
Les qualifiées pour les demi-finales du lendemain sont : Chloé Seyrès (FR), Antonia Eggert (DE), Miriam Kwasni (DE), Isabelle Mittler (DE), Fanny Violeau (FR), Carmen Plate (NL), Naomi Grigg (UK), et Cheryl Evans (UK).
Les qualifications masculines s'étendent un peu plus : huitièmes de finales, avec 25 participants répartis sur 8 poules. Chacun réalise deux passages de 30 secondes. 16 sont sélectionnés pour les quarts de finales (4 poules de 4).
Enfin, les qualifiés pour les demi-finales du lendemain sont : Mischa Gurevich (DE), Olivier Herrero (FR), JB Milleret (UK/FR), Pierre Künnemann (DE), Xuan Le (FR), Christian Fessel (DE), Kim Tae Hong (Corée du Sud), et Martin Sloboda (DE).

Speed Slalom

Pour les qualifications de speed, les patineurs ont droit à trois essais dont un à blanc. Ils peuvent ainsi tester la ligne et le bip du départ, assez efficace, façon sonnerie de micro-onde (« ding ! »).
On retrouve une configuration classique : 20 plots espacés de 80 cm avec 12 m d'élan.< br>Les participants passent un par un. Ils sont regroupés en poules de 4 à 5, ce qui leur permet d'un part d'avoir un mini échauffement entre les poules, et d'autre part d'enchaîner leurs passages sans trop se refroidir/déconcentrer.
Bien que l'intention soit louable, on peut reprocher une attente un peu longue (échauffements entre les poules qui tirent en longueur).
Ces qualifications permettent de classer les participants au temps pour les KO Systems du lendemain. 16 hommes et 4 femmes sont retenus.

A côté de l'épreuve

La journée se finit sur des workshops improvisés de hip-hop/gym et de foot. Le gros des participants se retrouve à 23h00 dans un restaurant chinois allemand (après test, on déconseille fortement !).

Dimanche 17 Février 2008

Speed Slalom

La journée du dimanche commence dès 9h00 avec les KO Systems de speed.
Femmes : Les dames ouvrent les KO. Les demi-finales opposent Chloé Seyrès (FR) à Cheryl Evans (UK), et Fanny Violeau (FR) à Miriam Kwasny (DE). Les deux françaises du SebaTEAM se retrouvent en finales. C'est Chloé qui remporte la victoire devant Fanny. Cheryl prend la troisième place.
Hommes : Après des huitièmes et des quarts de finales, les demi-finalistes sont Sébastien Laffargue (FR) contre Christian Fessel (DE), et JB Milleret (UK/FR) contre Mischa Gurevich (DE).
Seba et JB s'affrontent pour la première place, finalement remportée par Seba. JB se retrouve deuxième, devant Mischa, qui remporte la petite finale.

Freestyle Slalom

Après une pause-déjeuner, les hostilités reprennent avec la fin du freestyle entamé la veille.
Femmes : l'épuration continue sans trop de surprises. Dans la première poule, ce sont Chloé et Miriam qui se qualifient pour la finale, et dans la deuxième, Naomi et Fanny
La finale oppose des styles plutôt variés, entre les figures assises « two-fingers-in-the-nose » de Fanny, les dancing moves de Naomi, et les kicks et toupies de Chloé.
Finalement, le classement sera le suivant : 1ère Chloé Seyrès (FR), 2ème Fanny Violeau (FR), 3ème Naomi Grigg (UK).
Chez les hommes, la variété des styles est telle qu'il est parfois difficile de départager certains. Par exemple, Xuan Le et Mischa Gurevich se sont vus attribuer un 4ème run en finale.
Il faut dire qu'en demi-finales sont présents des riders comme Mischa et ses toupies, Olivier et son style ravageur qui ré-accélère avec le temps, JB et sa constance surmontée d'une touche de propreté, Pierre en mode ‘Baby Freez', Xuan le danseur qui-ne-regarde-pas-les-plots-quand-il-patine-sinon-c'est-pas-drôle, Christian l'inconnu au bataillon qui fait preuve de qualités en wheeling hors du commun, Tae Hong au style bien asiatique, et Martin un jeune allemand prometteur.
Finalement, ce sont Mischa, Olivier, Xuan, et Christian qui sont retenus pour la finale. Quant à JB, Pierre, Martin, et Tae Hong, ils se retrouvent en petite finale. Elle estremportée par JB.
Pendant toute la finale, Olivier mène avec un style propre, rapide et efficace. Christian semble préposé à la deuxième place : son équilibre en wheeling est déconcertant, mais son manque de style (bras qui bougent, jambes qui tremblent, pas de transitions entre les figures qui finissent assez brutalement) parasite énormément l'impression générale.
Quant à Mischa et Xuan, ils semblent se battre pour la troisième place. C'est au last trick qu'a lieu le retournement de situation : alors qu'Olivier n'arrive pas à poser le sien, Chris nous présente une sorte d'escargot impérial en avançant sur la ligne des 10 plots de 80.
Les vidéos ne sont pas encore sorties, mais dans mon souvenir, il faisait quelque chose qui ressemblait à : avance de 4 plots, revient sur 2 ou 3, ré-avance de 4, re-revient, etc. jusqu'au 10ème plot.
Certes, toujours avec un style laissant à désirer, mais avouez que le tour de force est assez impressionnant, en tout cas bien suffisamment pour le propulser sur la 1ère marche, laissant Olivier 2ème. Dans le duel entre Xuan et Mischa, à l'issue d'un 4ème run exceptionnel pour les départager, c'est Xuan qui est déclaré 3ème.

Un peu de free jump ?

Les battles de speed et style bouclées, une compète « fun » de free jump est lancée, histoire de s'achever après un week-end de sessions.
Il était prévu dans le planning de proposer également des shuffles, et autres, mais comme bien souvent, le timing a été un peu serré (même s'il a été à peu près respecté).

Podiums

L'événement s'est clos sur les podiums. Les trophées ont été, comme qui dirait, « originaux » et un peu encombrants… mais c'est l'originalité de l'intention qui compte !
A noter qu'il aurait été sympa d'avoir des trophées sur fond rose pour les filles et bleu pour les garçons (pour qu'on puisse les différencier… et puis plus c'est kitch mieux c'est !).

Les médias

Notons la présence des médias sur l'événement. Principalement le dimanche pour les finales :

Reportage diffusé sur la chaîne allemande RTL pendant le journal du soir
article paru dans des journaux online (1)
article paru dans des journaux online (2)

Galerie photos

Liens utiles

Page web de l'événement
World Slalom SeriesTexte : Close Yr E's
Photos : Droits réservés
Mis en ligne  le 09 March 2008 - Lu 2741 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB