-
Le 06 March 2008 à 00:00 | mise à jour le 22 December 2012 à 14:08

FIC 2008 : Les Ch'tis Roller ouvrent le bal

FIC 2008 : Les Ch'tis Roller ouvrent le bal

Alors que Nîmes marquait le début de la saison des FIC les années précédentes, la capitale du Nord a ouvert la saison 2008. Les épreuves ont été facilement remportées par Nathalie Barbotin chez les dames et Yann Guyader chez les hommes. Bienvenue chez les Ch'tis...

Mis en ligne par 

Les favoris logiquement en tête

La course élite racontée par Yann Guyader

"Pour l'ouverture de la saison nous avons connu une course très animée.
Dès le premier tour, Richard Deniaud (UCNA) s'échappe en solitaire. Il est repris au bout d'un tour et demi.
Kevin Gauclin, nouveau venu dans le team RPM Poli-Matter s'échappe en compagnie de Vincent Esnault (Levallois Sporting Club). Ils prennent rapidement 100 mètres d'avance. Je décide alors de ramener le peloton mais je m'aperçois rapidement que personne ne souhaite suivre.
Nous faisons un tour comme cela avant d'être rejoints successivement par Julien Sourisseau (RPM Poli-Matter) et Julien Levrard (Levallois Sporting Club).
Je me trouve alors un peu esseulé en leur compagnie, je décide donc de hausser le rythme afin qu'un seul patineur de chaque team reste avec moi. Cela facilitera la tâche en vue d'une éventuelle arrivée en échappée. Kévin Gauclin et Vincent Esnault lâchent rapidement prise.
Nous sommes alors plus que 3 mais Julien Sourisseau connait de vives douleurs au jambiers. Il reste 2 tours de plus avec nous avant d'être contraint à ralentir, cela ne faisant bien évidemment pas notre affaire puisque voyant que leurs coéquipiers n'étant plus dans l'échappée les autres patineurs de RPM Poli-Matter lancent alors la chasse.
Fabien Hascoet et Richard Deniaud s'extirpent du peloton alors que nous avons une minute d'avance. Ils tentent de revenir en vain puisque régulièrement nous creusons l'écart pour finir avec 2 minutes 50 secondes d'avance.
La réussite de cette échappée est avant tout dûe à une collaboration sans faille du début à la fin. Ni Julien Levrard ni moi n'avons sauté une seule fois notre relais ce qui nous a permis de garder un écart constant, nous mettant par la même occasion à l'abri d'un éventuel retour.
Jusqu'à 500 mètres de l'arrivée nous avons continué à nous relayer avant de finir la course au sprint.
Je l'emporte devant un Julien très en forme en début de saison qui sera sans nul doute le favori de la FIC en cette année 2008 pour remporter le classement général, puisque pour ma part, je ne pourrai participer à la totalité des French cup.
Une belle course dure et animée nous a donc mise en jambe pour cette nouvelle saison, et encore un fois merci à l'organisation qui, toute bénévole qu'elle est, reste très performante !"

Le marathon féminin

Le course des femmes est partie une minute après celle des hommes. Le circuit de 3,8 km est assez exigeant. Il se compose de grandes lignes droites venteuses dont une offre en faux plat montant au revêtement très grattonneux.
Le peloton féminin n'est pas très étoffé. Il se compose seulement d'une trentaine de patineuses dont 4 sont venues de Belgique, de l'équipe Cado Motus.
Dès le premier tour, Ilde Goovaerts, vainqueur de la World Inline Cup de Berlin lors de la dernière coupe du monde 2007, lance quelques attaques relancées par une de ses coéquipières.
C'est ensuite Nathalie Barbotin qui tente de s'échapper à plusieurs reprises. Cela a pour effet de scinder le peloton.
Très rapidement, elle se retrouve seulement accompagnée de Ilde et de Ghizlane Samir du club de Londres.
A plusieurs reprises, le rythme imposé par Nathalie Barbotin, fait lâcher Ilde Goovaerts du petit groupe.
Une énième attaque de Nathalie Barbotin lui permet de partir seule à 4 tours de l'arrivée et de finir avec deux minutes d'avance sur ses poursuivantes. Au sprint final, Ilde prend la deuxième place et Ghizlane Samir arrive 3ème.
A noter, Nathalie Barbotin roulait en 110 mm.

La course open par Yann Dujarrier (Cofi)

"Le départ de l'open est donné aux environs de 11h00 sous un ciel gris. Pas de pluie en vue. Par contre, le sol est mouillé à certains endroits du circuit pour cette première course de la saison FIC.
Le premier tour est parcouru tranquillement en un petit peu plus de 7 minutes. On voit que tout le monde se place déjà. A la moitié du second tour, Nicolas Jaffrain place une grosse attaque à laquelle répondent immédiatement frédéric Bugli, Philippe Poirier, Nicolas Tamasi, Eric Weinbrenner et moi (Yann Dujarrier).
Un groupe de 6 patineurs se constitue à l'avant. Le rythme est assez régulier. Ils prennent rapidement une avance significative sur le gros du peloton.
Sur les 6 patineurs en tête, on compte donc 5 vétérans et un senior.
Je ne me mêle pas à la bagarre pour ne pas fausser la course, je ne fais que relancer l'allure lorsque les gars se regardent un peu. J'évite aussi de me placer dans le peloton pour ne pas gêner les gars lors des attaques.
Je sens par ailleurs que je vais avoir du mal en fin de course car l'allure est vraiment bonne et les réponses aux différentes attaques m'usent au fur et à mesure (mon entraînement n'est pas basé sur de la vitesse pure en ce moment).
A deux tours et demi de l'arrivée, dans la grande ligne droite, nicolas Jaffrain place une grosse attaque qui fait exploser le groupe. Seul Nicolas Tamasi arrive à rejoindre son coéquipier. Il est suivi juste derrière par Bugli et Weinbrenner puis poirier et moi.
Après un tour derrière le second duo, j'ai explosé et Philippe Poirier m'a repris. A son tour, il m'a fait explosé dans le dernier tour... tout cela pour dire que les anciens roulent vraiment fort en open !
A l'arrivée, Nicolas Tamasi s'impose le jour de son anniversaire devant Jaffrain et Weinbrenner.
Pour ma part, je finis à une belle 6ème place que je ne pensais pas atteindre au départ de cette course. Je voulais rouler avec eux, mais je n'étais pas sûr d'en être capable.
Un grand bravo aux 5 vétérans qui vont, cette année encore, faire la course devant chez les opens. Les seniors ont intérêt à bien s'entraîner pour réussir à rivaliser avec eux. De toute façon, les courses seront très intéressantes à suivre du bord de la piste !"

Principaux résultats

Marathon féminin

1) Nathalie Barbotin
2) Hilde Goovaerts
3) Ghizlane Samir
4) Jannita Spigt
5) Jessica Gaudesaboos
6) Fanny Delpy
7) Caroline Jean
8) Maryline Jeannerot
9) Sabrina Gaudesaboos

Marathon masculin

1) Yann Guyader
2) Julien Levrard
3) Richard Deniaud
4) Fabien Hascoet
5) Maxime Provost
6) Kevin Gauclin
7) Jens Maertens
8) Benjamin Douchin
9) Julien Sourisseau
10) Jérôme Lanceleur

Open femmes

1) Solveig Findley
2) Tanya Gibson
3) Bénédicte Mirault
4) Anne-Marie Demeestere
5) Pauline Grenouillat
6) Sylvie Fenueil
7) Solen Le Cosquer
8) Claudie Duval
9) Ghislaine Duboucher
10) Sandrine Cavelius

Open hommes

1) Nicolas Tamasi
2) Nicolas Jaffrain
3) Eric Weinbrenner
4) Frédéric Bugli
5) Philippe Poirier
6) Yann Dujarrier
7) Sylvain Pirodon
8) Sébastien Odiot
9) Axel Thomas
10) Olivier Fontaine

Liens utiles

Ch'tiRoller
RILM (Roller In Lille Métropole
Galerie photo de l'évènement sur ReL
Galerie photo de François et Marie
La Course féminine vue par Fanny Delpy (Elite)
Bilans de courses sur le site du Lou Roller

Texte : Alfathor
Photos : Rollerenligne.com
Mis en ligne  le 06 March 2008 - Lu 3824 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB