-
Le 04 March 2008 à 00:00 | mise à jour le 05 March 2008 à 08:32

France Espoir Indoor 2008

France Espoir Indoor 2008

Le week-end du 1er et 2 mars a vu se dérouler l'un des moments forts du nouveau calendrier de la course, le premier France Espoir Indoor à La Chapelle-sur-Erdre (44). C'est l'aboutissement de la saison indoor des catégories poussins, benjamins et minimes…

Mis en ligne par 

Place aux jeunes pousses !

Les poussins (10-11 ans), benjamins (12-13 ans) et minimes (14-15 ans) étaient réunis dans une finale nationale regroupant les patineurs qualifiés à l'issue de deux épreuves préliminaires disputées dans quatre zones géographiques, soit 36 participants par catégories.
Ce nombre de 216 patineurs présents à La chapelle-sur-Erdre représentait globalement 69% des participants aux épreuves qualificatives.

Résultats des épreuves de vitesse

Le samedi a été consacré aux épreuves de vitesse. Trois manches successives ont été disputées en séries de 4 à 6 patineurs selon la longueur de la manche, constituées par un tirage au sort aléatoire.
Les résultats (total des places acquises dans chaque manche) ont permis de constituer les différentes finales : grande finale pour les places de 1 à 4, puis les finales de classement places 5 à 8, 9 à 12...
La longueur des manches a varié selon les catégories, entre un tour pour la plus courte (première manche poussins G et F) et cinq tours pour la plus longue (troisième manche minimes G et F).

Poussines : à l'Est du nouveau.

Eva Quintili l'a emporté, récompensant le club de Voujeaucourt connu pour son épreuve indoor créée l'année dernière. Mathilde Moulis (Valence RS) est arrivée seconde. Ces deux patineuses ont confirmé le dimanche avec les mêmes places sur le fond. Marine Lefeuvre (Château Gonthier) a complété le podium.

Poussins

On a pu assister à une montée sur le podium des Pays de la Loire avec Lucas Ragot (Saint-Herblain), Ismael Charpentier (Bouaye) et Arthur Mignot (Marigné Peuton).

Benjamines

Jessie Fernandes (AL Valence d'Agen) a nettement dominé cette catégorie, Elle a été accompagnée sur le podium par Polixeni Zissis (Saint Brieuc) et Camille Grieco (Pibrac).

Benjamins

Benoit Soriano (Valence RS) a remporté la médaille d'or devant Killian Perray (Bouguenais) et Jeson Mustière (Saint-Sébastien).

Minimes filles

Pour cette catégorie, nous avons eu un podium "Midi-Pyrénées", dans la continuité des années précédentes, avec Agnès Peruzzetto (Valence RS), Amélie Soriano (Valence RS) et Pauline Combes (Pibrac).

Minimes garçons

Benjamin Pierre-Jean (Saint Germain en Laye) montre à nouveau ses grandes qualités de vitesse, et confirme aussi l'intérêt pour son club d'avoir pu reprendre des entraînements en salle, devant Aurélien Roumagnac (Pibrac) et Tomy Lepine (Saint Sebastien).

Résultats des épreuves de fond

Les coureurs devaient gagner leur place en finale en disputant deux manches le dimanche matin, dans des séries de 12 patineurs toujours constituées par tirage au sort. Les distances étaient de 10 tours pour les poussin(e)s, 15 tours pour les benjamin(e)s, 20 tours pour les minimes.

Poussines : l'Est confirme

Eva Quintili (Voujeaucourt) l'a emporté à nouveau devant Mathilde Moulis (Valence RS) et Margaux Willaume (Strasbourg).

Poussins

Ce fut un podium totalement différent de la vitesse, en partie à cause de chutes. Le vainqueur, Alexis Bajazet (Livry-Gargan), a fait toute la course en tête. Mathis Derycke (Saint-Pierre les Elbeuf) a fini second et Renan Fayeulle (Guingamp) troisième.

Benjamines

La domination de Jessie Fernandes (AL Valence d'Agen) a semblé être acceptée par ses adversaires qui ne l'ont pas attaquée durant la course malgré le rythme peu élevé.
Elle l'a emporté avec facilité en démarrant à trois tours. Camille Grieco (Pibrac) l'a accompagnée à nouveau sur le podium et Audrey Gignoux (Valence RS) est montée sur la troisième marche.

Benjamins

Quentin Giraudeau (Rezé) qui avait attaqué à cinq tours, a raté son dernier virage et s'est fait passer à la corde pour la victoire par Yassine Baroudi (Roller du Touch). Raphael Planelles (Villetelle) a complété le podium.

Minimes filles

Ce fut une course atypique, marquée par une grosse chute en tête dans le troisième tour.
Seule Meggan Perray (Bouguenais) qui était en tête à ce moment et les dernières patineuses du peloton y ont échappé.
Meggan Perray s'est retrouvée ainsi avec une confortable avance, mais elle n'a pas tenue seule en tête les 17 tours restants. Elle s'est faite reprendre par un groupe de cinq poursuivantes.
Seule Agnès Peruzzetto (Valence RS) l'a passé pour l'emporter, Marie Poidevin (Saint-Brieuc) terminant troisième.

Minimes garçons

Le podium fut, sans surprise, constitué d'habitués. Après un début de course à un rythme plutôt tranquille, Aurélien Roumagnac (Pibrac) a attaqué à 12 tours de l'arrivée et fait exploser la course, suivi à quelques mètres par Benjamin Pierre-Jean (Saint-Germain en Laye) et à encore quelques mètres par Pierre-Yves Péridy (Longjumeau).
Benjamin Pierre-Jean a faibli dans les derniers tours et s'est fait passer par Pierre-Yves Péridy pour la seconde place.

Un bilan

Un changement de lieu à la dernière minute

Cette finale organisée par le club de Bouguenais était prévue à l'origine dans une grande salle en parquet et aux vastes tribunes.
L'intérêt de la municipalité de Bouguenais pour cette compétition n'ayant pas été suffisant pour supporter l'organisation et lever quelques obstacles en la matière, l'épreuve a été accueillie en dernière minute, avec une bonne volonté et une implication rassurante pour notre sport après la déception précédente, par la municipalité et le club de La Chapelle sur Erdre.
Ce club est de niveau national 1 en Roller in line Hockey masculin et féminin (RILH) et d'un niveau plus modeste en vitesse. Le partenariat des deux clubs co-organisateurs a parfaitement fonctionné.

Un lieu de compétition bien adapté

Le lieu de compétition était parfait pour les patineurs. Le sol en résine est plus « collant » (moins de roulage) que le parquet mais un peu moins glissant, tout aussi adapté à l'indoor.
Les protections périphériques de RILH assurent une excellente sécurité en cas de chute, surtout avec une aire de compétition de grandes dimensions comme celle-ci.
En ce qui concerne les spectateurs, très nombreux, il apparaît que le défi important pour les prochaines années sera de trouver des salles avec des tribunes plus vastes.

Bilan sportif

L'impression générale, pour autant que nous puissions en juger et le rapporter, est que l'indoor a parfaitement trouvé sa place pour ces catégories.
Le bilan des catégories CJS (cadets- juniors- seniors) était « encourageant mais peut mieux faire », celui des PBM (poussins- benjamins- minimes) est « enfin l'épreuve qui manquait pour nos jeunes ».

Des améliorations à l'étude

Nous avons constaté que le CNC (Comité National Course) examine déjà tous les points à améliorer et cherche dès maintenant des solutions :
- normalisation des plots,
- définition précise de leur déplacement (distance) conduisant à la disqualification,
- réflexion sur l'aspect « loterie » des séries de vitesse tirées au sort (augmentation du nombre de manches, tirage au sort aléatoire pour les deux premières manches seulement,...),
- recherche de la distance optimum pour les courses de fond permettant des courses dynamiques,...

Les clés du succès

Les réussites de l'indoor résident dans cet enchaînement très rapide de courses animées sur des revêtements récompensant la maîtrise technique.
Ce n'est pas de la piste en salle mais une formule nouvelle qui s'est manifestement installée dans le paysage de nos compétitions vitesse pour de nombreuses années, comme dans d'autres pays leaders dans le monde de la course. Nous lui souhaiterons seulement de ne pas se fossiliser progressivement mais de continuer à évoluer en permanence.

Bientôt

Une vidéo des finales de l'évènement devrait bientôt être mise en ligne.

L'organisation a également prévu de diffuser un DVD des épreuves à un prix modique.
Renseignez vous sur le site de l'évènement

Liens utiles

Galerie photos de l'évènement
site de l'évènement
Blog de BouguenaisTexte : Michel Terrien
Photos : Michel Terrien
Mis en ligne  le 04 March 2008 - Lu 4966 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB