-
Le 19 May 2008 à 00:00 | mise à jour le 22 October 2013 à 18:41

Roller : descendre en toute sécurité

Roller : descendre en toute sécurité

Prendre une descente en roller à toute allure peut être un véritable bonheur ou un horrible cauchemar selon le niveau de patinage que l'on possède et la confiance en soi. La descente pousse les patineurs dans leur retranchements techniques, physiques et psychologiques. Voici quelques conseils pour les aborder avec plus de sérénité...

Mis en ligne par 

Check-list pour une descente roller 100% sûre

Descente en roller La vitesse des descentes est enivrante, grisante, totalement excitante... pour peu que l'on soit à l'aise sur ses patins et confiant. Les pentes doivent pourtant être abordées avec un minimum de raison. A moins d'être suicidaire ou éméché, on ne s'y aventure sans avoir vérifié quelques points !

Evaluer son niveau de pratique en roller

D'une façon générale, les débutants aiment cette sensation nouvelle de prise de vitesse propre à la glisse. Nombreux sont ceux qui se laissent emporter avant même de savoir freiner correctement !

Prenez les choses dans l'ordre : travaillez votre équilibre, vos virages et votre freinage !

Ce sont les bases du patinage indispensables en descente. Par la suite, ne vous emballez pas allez-y progressivement !

Choisir un lieu de pratique adapté à votre niveau en roller

Comme dans tout apprentissage la difficulté doit être progressive. Elle ne doit pas être maximale, mais optimale.
Commencer par vous tester dans de courtes pentes douces, sur des voies larges, en ligne droite, avec une zone de plat ou de montée en fin de parcours pour freiner naturellement. Le revêtement doit être parfaitement lisse, propre et sec dans un premier temps pour se rassurer.

Ne pas se laisser entraîner par la vitesse

L'adrénaline et l'excitation aidant, on a souvent tendance, même à bon niveau, à aller au delà de nos capacités. L'excès de confiance peut coûter cher en descente car la vitesse rend la maîtrise des gestes habituels beaucoup plus complexe. On dispose de moins de temps pour analyser la situation, pour trouver une réponse motrice.

Descente en roller

Maitriser le freinage

Si une seule technique de freinage peut suffire, idéalement en maîtriser plusieurs différents permet d'éviter la fatigue ou faire face aux imprévus.
Les freinages les plus efficaces (hors-dérapage) sont le tampon de frein et le freinage en T.

Porter des protections

Les protections ne sont jamais un luxe en descente. L'intégralité est fortement conseillée : casque (idéalement intégral), coudes, genoux, poignets.
Pour éviter les pizzas, un crash pad peut être bienvenu. Oubliez les shorts, prenez un jean bien plus solide ! Dans la même logique, bannissez les T-thirts et optez pour un sweat épais ou carrément une veste en cuir.
Pour ceux qui ont plus de budget, il existe des protections de râchis très efficaces.

Vérifier la fiabilité de son matériel

Un véritable contrôle technique s'impose avant de se lancer dans les descentes :

  • vérification du serrage de la platine
  • contrôle du serrage des roues
  • précision du train roulant (pas de jeu)
  • état d'usure du tampon de frein (si vous l'utilisez)
  • état d'usure des roues (moins d'adhérence avec des roues usées)
  • état global de la coque
  • vérification des système de serrage (lacets, boucles, scratches)

Les vibrations engendrées par la vitesse peuvent aussi accélérer la vitesse à laquelle certaines pièces se dévissent (roues et platines). Il est donc vital d'être sûr de son matériel avant de descendre, ne serait-ce que pour se rassurer.

Quand on parle de précision du train roulant, il s'agit en fait de vérifier qu'il n'y a pas de jeu entre les roues, les roulements, les entretoises et la platine. A grande vitesse, le manque de précision va provoquer des vibrations qui peuvent engendrer des pertes de contrôle ("wobble" qui fait godiller).

Privilégier un patin à coque rigide et montante

L'essentiel est dans ce titre. Pour descendre en sécurité, rien ne vaut un patin rigide offrant un maximum de maintien et de rigidité. Il sera beaucoup plus réactif quand vous allez le solliciter.
Dans la même logique, 5 roues sont plus stables que 4 grâce à une longueur de platine supérieure.

Améliorer sa stabilité en serrant bien ses patins

Pour être stable, il faut être en confiance dans ses patins. On prendra donc soin de bien les serrer. De même, des roues de petit diamètres améliorent la stabilité par rapport à des roues de grand diamètre.

Anticiper

Prévenir c'est mieux que guérir ! La vigilance est donc le maître-mot en descente. Tout allant plus vite, il faut prévoir des distances de freinage supérieures.

Liens utiles

How to Handle a High Speed Descent (Inline Planet)
zigazou.free.fr
Bien choisir ses protections de descente

Texte : Alfathor
Photos : Teff & Tigre'Roue
Mis en ligne  le 19 May 2008 - Lu 38628 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB