-
Le 20 January 2008 à 00:00 | mise à jour le 29 January 2012 à 18:06

Test du patin freeride Seba FR1

Test du patin freeride Seba FR1

Nouvelle année et nouveau modèle du Seba FR1. Le modèle freeride de la marque Seba lancée par Sébastien Laffargue revient en 2008 avec quelques améliorations non négligeables sur un produit déjà bien abouti. Nous l'avons désossé et maltraité pour vous...

Mis en ligne par 

Un patin riche de nombreuses options

Test du Seba FR1

Présentation

Le Seba FR a conservé ses teintes noires et blanches : les épais lacets et le cuff blancs tranchent bien sur la coque sans fioritures. On croirait d'ailleurs un patin de street par certains aspects du design. La platine courte et épaisse a une bonne assise et une embase large.
On note la présence des renforts latéraux blancs dévissables sur les côtés externes. L'ensemble du patin donne un sentiment de robustesse rassurant.

Coque : réglable en hauteur

On retrouve sur les FR1 le système de réglage en hauteur propre à Universkate. Un tour de clé et vous changez la hauteur du cuff d'un centimètre.
Il est également possible de le régler en avant ou en arrière. De plus, un anneau en polymère a été ajouté pour éviter les dévissages intempestifs que l'on pouvait avoir sur les premières générations.

Une protection latérale bien utile

Les accros des cess-slides et autres shuffles apprécieront les protections latérales qui sont présentes sur le côté extérieur de la coque. Elles sont vissées, cela permettra de les changer une fois usées ! Attention toutefois de ne pas trop attendre car si vous attaquez les têtes de vis, ce sera plus dur à démonter.

Inserts en aluminium : de nombreux réglages de platines sont possibles

Sous la coque, on retrouve deux plaques en aluminium à 7 trous à l'avant et à l'arrière du pied sur lesquelles viennent se fixer les platines. Elles permettent une grande variété de réglages. Elles apportent également un complément de rigidité et de réactivité à l'ensemble.
Les fans de customisation pourront s'amuser à réaliser de nombreux montages. Le patin pourra donc être utilisé en freeride, mais aussi en descente avec une platine 5 roues.

Souplesse

Les premières minutes, on a l'impression que le patin ne va pas plier dans le sens arrière avant. On a du mal à patiner en étant bien fléchi vers l'avant. Par la suite, après quelques heures de patinage, l'ensemble du patin s'est un peu assoupli. Même s'il reste un peu raide, le cuff descend mieux sur le patin en flexion. On gagne en liberté de mouvement et en confort de patinage.

Serrage

Le serrage est assuré par un lacet sur l'ensemble du pied et deux boucles micrométriques sur le coup de pied et le tibia. Ce système remplit parfaitement son rôle, les lacets font presque de la décoration !
En revanche, les boucles micrométriques sont indispensables et très efficaces. On a apprécié les excroissances facilitant la glisse des boucles sur le patin, elles bloquent aussi les lacets.
Il vous faudra prendre un peu de temps pour faire serrer le tout : Vous devrez d'abord sortir le chausson pour passer le lacet dans l'ensemble des oeillets de la coque. Puis, il vous restera quelques oeillets à utiliser pour complètement lacer le chausson jusqu'en haut.
Le fabricant a été généreux : les lacets ont une longueur largement suffisante. Coincez-les sous les boucles pour ne pas être gêné.
Le chausson étant bien enveloppant, le pied est rapidement pris et ne bouge plus.
Bref, le serrage est diablement efficace, même s'il peut être un peu long à faire.

Un maintien irréprochable

Le maintien du pied est vraiment excellent. Les mousses du chausson sont presque partout en contact avec le pied. Nous avons pris notre pointure exacte et cela correspond parfaitement. Du coup, on ne sent pas de vide et l'on a une bonne impression de contrôle. La cheville est bien prise sur les côtés, l'avant du pied est bien calé, impeccable !
Ceux qui souhaiteront se rassurer mettront le cuff en position haute.

Confort : Talonnettes de série 

Les Seba FR sont équipés d'un chausson Dry2lex (2ème génération de Drylex) à base de coolmax, un matériau respirant. Ils sont amovibles et thermo-fit, ce qui veut dire qu'ils prendront progressivement la forme du pied à l'usage avec la chaleur corporelle. Le pied prend sa place petit à petit, améliorant ainsi la précision.

Nous n'avons ressenti aucun point de pression. Rien à dire de ce côté là. Le taillant nous a très bien convenu.

Comme sur les modèles précédents, le patin est livré avec des talonnettes de duretés différentes amovibles que vous pouvez utiliser ou enlever. Il existe 4 duretés. Elles se fixent à l'aide d'un scratch.
Vous pouvez ainsi augmenter la hauteur en fonction de votre pratique.
Elles augmenteront l'amorti et préserveront mieux votre dos en cas de sauts.
Le modèle FR 1 est vendu avec une paire de talonnettes "Soft". Une seconde paire "Soft" est en option. Elle permet de doubler la première pour la pratique du high-jump ou pour réaliser des gaps.

Test du Seba FR1

Platines : rigide, courte et solide

Les platines de série sont en aluminium extrudé 6000. Leur structure compacte, leurs parois épaisses mais aérées confèrent maniabilité, solidité, rigidité et réactivité. Elles conviennent bien au sollicitations du freeride.
Trois tailles de platines sont disponibles en fonction de votre pointure et de votre style de pratique :

  • 219 mm
  • 231 mm
  • 243 mm
  • 256 mm (sur demande),

Du 34 au 47 : 243 mm

Roulements : ILQ 9

Le Seba FR1 est équipé de roulements ILQ 9 Twincam modèle Seba Pro Slalom comme les Seba High ou les GT. Ils sont restés silencieux et fluides en usage urbain. Ils deviennent un peu plus bruyants sur des terrains sales. En cas de pluie, il faudra les nettoyer au plus vite pour éviter qu'ils se grippent complètement.

Roues : Hyper

Le FR1 est équipé de roues Hyper de 80 mm en 85A. Leur profil initial est légèrement elliptique. Elles sont rigides et réactive.
Attention, elles offrent une énorme accroche les premiers temps : il est difficile de les faire déraper tant que le vernis n'est pas parti. Avant de vous lancer dans des séances de cess-slide effrenées, usez-les un peu !
Sur sol humide, elles ont gardé une bonne accroche, malgré un ou deux décrochages impromptus.
Leur usure est lente et parfaitement régulière : un vrai plus par rapport à certains produits concurrents livrés avec des roues bas de gamme.

Visserie

Les axes de type "vitesse" sont d'une seule pièce et ne nécessitent qu'une seule clé pour être démontés.
On regrettera que l'empreinte pour rentrer la clé soit plus courte que sur d'autres axes de ce genre. Du coup, on a un peu moins d'emprise et les risques d'abimer le pas sont plus importants.
Ces axes sont creux côté filetage. Nous avons enlevé un peu de gras dessus avant de les remonter.
Pour fixer la platine, il faudra utiliser une clé allen n°5 fournie avec les patins : quand vous partirez en balade ou en session, n'oubliez pas de la prendre avec vous, ainsi que celle de 4 pour les axes et les vis de maintien du spoiler.

Finition : quasi-irréprochable

Si la finition globale du patin est très bonne, nous avons quand même noté un micro-détail qui pourrait être amélioré : de petites mousses sont posées au dessus des inserts en aluminium où se fixent les platines. Elles sont parties assez facilement quand nous avons enlevé les chaussons, le point de colle qui les tient ne suffit pas. Rien de grave cependant, l'utilité de ces mousses est limitée. Sinon, la finition générale du patin est très réussie.

Et à l'usage ?

Les FR1 n'ont pas usurpé leur nom et rempliront très bien de nombreux offices : en freeride, en slalom, voire en descente.
S'ils sont un peu lourds en relance, leur excellent maintien rassure immédiatement. On a une seule envie en les chaussant : leur rentrer dedans !
Ils répondent bien aux sollicitations, ne se déforment pas, restent près du pied.
Nous sommes donc partis faire quelques wall-rides et taquiner des plans inclinés. Ils n'ont pas bougé, le pied étant bien pris, le contrôle rest très agréablee.
S'ils sont assez réactifs, il vous faudra mouliner des gambettes quand vous voudrez couvrir un peu de distance car leur configuration compacte est dédiée à la maniabilité et non à la randonnée.
En tac-tac, ils allient confort et solidité. Les platines, les roulements et les roues encaissent bien les chocs.
En shuffle, on apprécie les renforts latéraux qui incitent davantage à se lancer. Ils sont loin d'être inutiles.

Conclusion

Hormis le fait qu'ils sont un peu lourds, les FR1 nous ont vraiment conquis. Ils possèdent une foule de petits détails qui répondent parfaitement à l'usage urbain et qui montrent qu'ils ont été conçus par un rider. On regrettera cependant l'absence de soul-plate qui aurait vraiment accentué la dimension freeride du patin... mais il semblerait que cette option arrive dans quelques temps chez Universkate.
Il existe des custom kits noirs et rouges comprenant un spoiler, des renforts de protection, des lacets et une boucle de coup de pied si vous souhaitez personnaliser votre patin. Enfin, le FR est également disponible en bleu et orange.
Nul doute que les Seba FR1 seront encore en 2008 une référence incontournable en freeride.

Les points forts et à les points à améliorer



Les plus

+ rapport qualité/prix attractif
+ possibilités de réglages
+ solidité
+ réactivité
+ maniabilité
+ richesse en nombre d'options


Les moins

- quelques détails de finition
- le fait de devoir utiliser 2 clés différentes
- serrage un peu long si on fait les lacets
- un peu lourd
- un peu raide en flexion avant
- absence de soul-plate

Notes

Souplesse07/10
Maintien09/10
Serrage09/10
Confort09/10
Châssis / Platine10/10
Roulements08/10
Roues09/10
Axes et visserie09/10
Finition09/10
Rapport qualité/prix 08/10
 

NOTE FINALE :

 87%

Fiche technique

Marque : Seba (Universkate)
Modèle : FR1
Année : 2008
Coque : Rigide (polyuréthane)
Chausson : Amovible, respirant en microfibres Dry2lex (2ème génération de Drylex) et Coolmax
Thermoformable ? : Thermo-fit (prend la forme du pied progressivement)
Platine : aluminium extrudé - plusieurs tailles disponibles 219 mm, 231 mm, 243 mm, 256mm (sur demande)
Roulements : ILQ 9 Pro Twincam Slalom Seba
Roues : Hyper 76 mm ou 80 mm 85A
Frein : Pas de tampon
Tarif : 249 €
Usage conseillé : Freeride, slalom
Produits concurrents : Powerslide Cell, Powerslide Vintage, Powerslide Maven, K2 Fatty Paris (Frontman)

Galerie photos

Liens utiles

Test : Rollerblade Fusion X5 (2010)
Test : Roller freeride K2 Il Capo (2010)
Test : Powerslide Metro (2010)
Test du patin freeride Seba FR1 (2006)
Test du K2 Fatty Paris (2006)
Test du Tecnica Freeride (2001)
www.universkate.net

Produit testé par : Alfathor
Photos : Alfathor
Merci à Sébastien Laffargue et Greg Pinto
(Universkate) pour le prêt du matériel
Mis en ligne  le 20 January 2008 - Lu 27819 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB