-
Le 18 December 2007 à 00:00 | mise à jour le 18 December 2007 à 03:41

Interview : Davide Tacchini, président IIDA

Interview : Davide Tacchini, président IIDA

A l'occasion de la French Inline Cup de Lyon et du Lugdunum Roller Contest, nous avons rencontré Davide Tacchini, président de l'IIDA. Il nous fait découvrir l'International Inline Downhill Association...

Article par 

Un circuit en pleine croissance

L'IIDA comporte un comité réunissant 8 personnes représentatives de leur pays : Markus Huber(Autriche), Valentina Liguori (Italie), Tobias Wöhrle (Allemagne), Mathieu Prudent (France), Simon Sharp (Suisse), Scott Peer (USA), Nathan Lakonishok (Israël) et enfin Davide Tacchini (Italie).

Bonjour Davide, peux-tu te présenter ?

Je suis Davide Tacchini. Je suis président de l'IIDA (International Inline Downhill Association) depuis deux ans, J'ai succédé au français Sébastien Laffargue.

Quelles sont les activités de l'IIDA ?

L'IIDA organise la coupe du Monde de descente. En 2007, on a compté 6 compétitions : 5 en Europe et 1 aux Etats-Unis. C'est le plus gros circuit mondial entièrement dédié au roller Inline Downhill.

Ce circuit est donc uniquement dédié au roller ?

Oui, mais il peut arriver que certains événements soient organisés avec les skateboards et les streetluges, mais les compétititions IIDA sont réservées aux rollers.

Comment financez-vous l'IIDA ?

Compétition par compétition. On s'appuie sur les sponsors locaux et les inscriptions. Un événement en Italie sera financé par les sponsors italiens. Nous n'avons pas encore de sponsors pour l'ensemble du circuit. Nous cherchons toujours.

Depuis combien de temps le circuit existe-il ?

La coupe du Monde existe depuis 2001. Entre 1997 et 2000, existait déjà l'Europa Cup, un circuit qui ne comptait pas les Etats-Unis. L'année prochaine, des compétitions se tiendront en Israël et en Corée pour élargir le circuit.

Avez-vous des liens avec la FIRS ? (Fédération Internationale de Roller Sports) ?

Oui, le championnat du Monde se fait avec la FIRS. Il est supervisé par la FIRS. Le championnat du Monde de Descente est un champion reconnu par la FIRS. La FFRS a reconnu la Comission Nationale de Descente (CND), en Italie, en Autriche et en Allemagne, c'est la même chose.

Qu'est-ce qui, selon-toi, pourrait motiver les jeunes à venir faire de la descente ?

Ici à Lyon, beaucoup de jeunes freinent très bien. En Italie, il est interdit de patiner sur la route, complètement. Cela pose des problèmes d'assurance. C'est encore pire pour les mineurs. Nous espérons pouvoir apprendre aux jeunes à acquérir de bonnes bases de patinage et de freinage qui les amèneront ensuite à la descente.

Quels sont vos projets pour amener les gens à la descente ?

Pour développer la descente, la France et l'Autriche sont les pays les plus importants. L'IIDA a organisé des événements dans ces pays pour développer la discipline en nous appuyant sur les médias, notamment la télévision. En Italie, les étapes ont été retransmises sur la télévision nationale par satellite. Les médias et les sponsors serviront de lien avec l'IIDA.

Souhaites-tu ajouter un mot pour conclure ?

Il y a 8 ans de cela, un ancien champion disait " Inline is fun, but inline downhill is extraordinarly fun! ". Le patinage est amusant, mais la descente, c'est encore plus amusant !

Liens utiles


Site de l'IIDA
Site de la FIRS
Site du Lugdunum Roller ContestTexte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 18 December 2007 - Lu 2249 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB