-
Le 06 October 2007 à 00:00 | mise à jour le 13 October 2007 à 08:23

Les Herbiers : Finale de la French Inline Cup 2007

Les Herbiers : Finale de la French Inline Cup  2007

L'étape des Herbiers a, cette année encore, fait office de finale de la French Inline Cup 2007. Pour cette édition 2007, les patineurs n'ont pas eu à affronter la côte du Fossé. Ils se sont élancés sur un nouveau circuit de 10 km qui a vu la victoire de Nathalie Barbotin chez les dames et de Richard Deniaud chez les hommes...

Mis en ligne par 

Un nouveau circuit qui a séduit les patineurs

Le Marathon hommes par Julien Sourisseau

Julien Sourisseau (Loops racing) a réussi une importante progression cette année. Sa constance dans les places d'honneur lui a permis de monter sur la seconde marche de la FIC 2007. Il a également été choisi pour faire partie de l'équipe de France qui s'est rendue aux Championnats du Monde de Cali (Colombie) cet été.

"Malgré le souhait de certains que des intempéries fassent leur appartition pour le départ, c'est sous le soleil et dans de bonnes conditions que s'est déroulée cette nouvelle édition du Vendée Roller Marathon.
Il s'agissait donc de la finale de la FIC et la pression pesait quelque peu sur cette dernière manche : le podium s'était dessiné deux semaines auparavant mais où les places n'étaient pas encore tout à fait attribuées.
Julien Levrard, ayant déjà de nombreuses manches à son actif, fit l'impasse sur cette dernière. Matthieu Boher et Yann Guyader allaient se disputer la tunique jaune, il restait encore Thomas Boucher et moi-même (Julien Sourisseau) à la lutte pour les places sur le podium.
Au vu de tous ces paramètres, on aurait pu s'attendre à une course verrouillée, comme ce fut le cas à la Transjurassienne. Cependant le team RPM Poli, dont les membres ont toujours à coeur d'animer les courses, ont déclenché les hostilités dès le coup de pistolet, en la personne de Richard Deniaud qui emmena dans sa roue une demie douzaine de patineurs.
C'était sans compter sur un Yann Guyader qui allait tenter de tout contrôler pendant cette première partie de course en ramenant chaque fois le peloton. Il nous ramera également sur les échappées suivantes dans lesquelles je me suis retrouvé, seul dans un premier temps puis rejoint par Richard Deniaud relayé par Mathieu Boher. Evidemment le team Matter World ne l'entendait pas de cette oreille.
A peine nous nous étions fait reprendre, que Matthieu est reparti seul. Il prit environ 20 secondes d'avance durant 7 km. Yann le gardait à distance, dès que nous l'avons eu à portée, c'est son équipier Thomas Boucher qui déclencha le contre. Je décidais d'y aller car la place du général était en jeu, me souvenant de sa victoire en solitaire au Goëlo.
Le peloton nous laissa prendre quelques longueurs, j'appuyais mes relais, ne voulant pas laisser s'échapper cette occasion tandis que Thomas Boucher semblait plus hésitant.
Au bout de 10 km, Nous avions obtenu une avance considérable, l'organisation était en route, les relais se passaient de manière fluide, nous filions vers l'arrivée pour nous disputer la victoire.
Cependant un retour périlleux de la part de trois coureurs à environ 7 km du terme allait compliquer l'affaire : il s'agissait de Richard Deniaud et de Sébastien Babaud de RPM Poli ainsi que d'Ewen Fernandez (Matter World).
Une série d'attaques commença entre les quatres représentants des 2 teams. Je devins alors "spectateur" de la course, aux premières loges.
Sébastien Babaud, sans doûte éprouvé par son retour, lâchait le groupe de tête, alors que Richard se retrouvait quelques mètres devant nous. Il ne se relevait pas. Tant que les deux Matters n'avaient pas organisé la chasse, le sociétaire du RPM pouvait garder espoir. Je restais dans les roues des hommes verts afin de préparer l'estocade.
Nous comptions sur la longue descente qui précédaient les derniers kilomètres pour revenir sur l'homme de tête, mais nous ne lui reprîmes pas un centimètre.
Après le grand gauche qui terminait la decsente, je décidais de tenter le tout pour le tout en lâchant toutes mes forces dans un démarage avant l'entrée dans le coin résidentiel, où la visibilité est diminuée. J'avais Richard en point de mire, je le voyais fléchir, mais sans lâcher prise.
Dans l'ultime ligne droite je vins mourir sur lui, trop tard, après la ligne, il avait déjà levé les bras.
10 secondes après, arrivèrent Thomas puis Ewen 3ème et 4 ème, puis 6 autres franchirent la ligne au compte-goutte, parmi lesquels Matthieu Boher, qui consolida sa place de leader du général. Le sprint du peloton fut remporté par Florian Lefèvre.
Pour ma part, je sors quelque peu déçu de cette étape qui constituait ma seule chance de victoire, après laquelle j'ai couru toute la saison et malgré des résultats satisfaisants mais sans jamais vraiment concrétiser.
Concernant le classement général, c'est donc une victoire pour Matthieu Boher. Pour ma part, je termine 2 ème, après quelques difficultés pour établir le classement final. Thomas Boucher termine 3ème et tout près se retrouve Yann, 4ème..."
Rendez-vous L'année prochaine !

Julien Sourisseau

Elites dames : la course par Nathalie Barbotin

Nathalie Barbotin a essentiellement participé à la World Inline Cup durant la saison 2007. Elle aura disputé les étapes de Rennes et des Herbiers sur la French Inline Cup. Cela ne l'empêche pas de prendre la 7ème place du classement général à l'issue de la saison.

"La course des femmes est partie deux minutes après celle des hommes. Ce fut un départ très rapide de Laetitia Le Bihan qui visiblement souhaitait durcir le rythme.
En effet, le classement général de la FIC allait se jouer sur le résultat de cette dernière étape entre Laetitia Le Bihan (RPM Poli), Anne-Sophie Petiprez (ASEB) et la jeune Belge Gaudesaboos (Cado Motus), vainqueur ici aux Herbiers en 2006 au sprint.
Après plusieurs attaques de Laetitia Le Bihan, un petit groupe de 5 filles se détache, Nathalie Barbotin (Team Alessi Powerslide) et Aurélie Duchemin (Bouguenais) ainsi que les trois prétendantes nommées ci-dessus.
C’est ensuite au tour de Nathalie d’attaquer et de scinder à nouveau le groupe, elle part seule avec Laetitia Le Bihan alors qu’il reste encore deux tours de 10 km à parcourir.
C’est finalement Nathalie Barbotin qui l’emporte, elle passe seule la ligne d’arrivée, avec une minute d’avance sur Laetitia. La 3ème place revient à Jessica Gaudesaboos.
Le classement général de la French Inline Cup 2007 est remporté par Laetitia Le Bihan devant Anne-Sophie Petitprez et Anne-Claire Maillard."

Nathalie Barbotin

La course open hommes racontée par Fred Bugli

Le mieux étant en général d'avoir l'avis des coureurs sur la course, nous nous sommes tournés vers Frédéric Bugli pour nous raconter l'ultime course de la saison en open. Il termine second au classement général de la FIC en 2007. Si Philippe Poirier reste leader de l'épreuve depuis quelques années, il a rencontré en 2007 une saine concurrence.

" Le nouveau circuit est bien agréable à faire, long et assez varié. Il y en avait pour tout les goûts, du plat, de la montée pas trop dure, de la descente et même des suites de virages avant l'arrivée histoire de se frotter avant le sprint. Je met juste un petit bémol sur les parties de bitume en état moyen, mais ça n'est pas évident de pondre un circuit pareil en ville, donc j'arrête les critiques et j'adresse mes félicitations à l'organisation.
Pour revenir à la course open, cela n'a pas été la plus virulente de la saison : Jean-Robert Burlet a bien essayé de s'échapper, ce qu'il méritait amplement vu le travail qu'il accompli à l'avant à chaque course, mais certain seniors en avaient décidé autrement.
Philippe Poirier s'est également montré aux avant-postes mais sans grande persuasion à mon goût.
Pour ma part, j'ai tenté de bousculer le groupe dans la montée à 2 reprises mais sans aucune réussite. Il faut savoir aussi que la descente dans le village n'aidait pas à l'échappée puisque la vitesse du peloton lui permettait de revenir à chaque fois.
Au terme des 3 tours nous finissons à environ une dizaine de patineurs. J'ai entamé le dernier virage en tête et pris la ligne droite du sprint au coté d'un jeune senior. A 50m j'ai démarré le sprint estimant que ma distance était suffisante pour rallier la ligne d'arrivée, mais malheureusement, Philippe Poirier caché jusque là, me pose d'un patin sur la ligne. Du coup, il gagne la course et la French cup en vétéran 1.
Je me permet de le féliciter car il a, lui aussi, effectué un gros travail en tête tout au long de l'année. Bravo également à Salman Al Bargaawy, le premier senior open, on a bien rigolé de l'avoir tout au long de cette année mais surtout il a effectué une incroyable progression pour se mesurer aux avant-postes.
Mon petit coup de gueule de cette fois-ci s'adresse à ceux qui estiment que nous, la tête de course vétéran des opens, devrions allez courir en national.
Ce que je leur dis c'est que j'ai 42 ans et que c'est pas facile de s'entraîner et surtout de garder la forme à partir d'un certain âge. Pour arriver à ce niveau on fait pas mal de sacrifice. Je dirai même que j'en vis parce que j'aime ça. Donc bossez un peu plus et vous verrez que le travail de tout une année paie bien en plaisir de course.
Si on est là, c'est bien pour se faire mal à la gueule ! Oui oui, on aime ça et en parler après la course c'est encore mieux pour créer des souvenirs !
A l'année prochaine..."

Fred Bugli

Principaux résultats

Elites dames

1) Nathalie Barbotin
2) Laetitia Le Bihan
3) Jessica Gaudesaboos
4) Aurélie Duchemin
5) Anne-Sophie Petitprez
6) Fanny Delpy
7) Chrystelle Bouchet
8) Sabrina Gaudesaboos
9) Mathilde Bausseron
10) Cécilia Leboeuf

Elites hommes

1) Richard Deniaud
2) Julien Sourisseau
3) Thomas Boucher
4) Ewen Fernandez
5) Sébastien Babault
6) Maxime Provost
7) Mathieu Boher
8) Benjamin Douchin
9) Cyril Laurent
10) David Prezelus

Open femmes

1) Jennifer Solito
2) Sandy Moser
3) Fannie Euvrard
4) Elodie Laporte
5) Lea Sangiogio
6) Sala Sabate Judith
7) Jeanne Boudry
8) Laetitia Ladurelle
9) Claudie Duval
10) Valérie Dallioux

Open hommes

1) Frédéric Bugli
2) Philippe Poirier
3) Jean-François Lenotre
4) Salman Al Bargaawy
5) Philippe Cabarry
6) Jean-Robert Burlet
7) Jean-Baptiste Bouchez
8) Franck Balandras
9) Xavier Delpit
10) Louis Bankowsky

Liens utiles

Galerie photo de rollerenligne.com
www.french-inline-cup.com
Site de Sport-upTexte : Alfathor
Photos : Sylvain Rouillard
Mis en ligne  le 06 October 2007 - Lu 4380 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB