-
Le 04 September 2007 à 00:00 | mise à jour le 07 February 2010 à 13:41

Coupe du Monde de Roller-Soccer

Coupe du Monde de Roller-Soccer

La cinquième édition de la Coupe du Monde de Roller-Soccer a eu lieu en France cette année. Les tricolores sont à nouveau montés sur la plus haute marche du podium, mais contrairement à l’édition précédente, c’est l’équipe de Marseille qui est devenue championne du monde de Rollersoccer ! Retour sur les matches…

Article par 

De plus en plus de pays participants

La 5ème édition de la Roller Soccer World Cup (RSWC) a réuni 13 équipes de 9 pays différents. La France était représentée en force par Paris, Marseille, Caen et Toulon pour cette compétition. L'année dernière à Nuremberg (Allemagne), 11 équipes avaient fait le déplacement et 8 l'année d'avant à Brême (Allemagne) !

Voici les forces en présence

- Austria (Autriche)
- Belgium (Belgique)
- Brazil (Brésil)
- England (Angleterre)
- Germany (Allemagne)
- France-Paris
- France-Marseille
- France-Caen
- France-Toulon
- India/Multinational (1 Indien, 3 Allemands, 3 Français)
- Netherlands (Pays Bas)
- USA-Stars (Californie Stars)
- USA-Stripes (Californie Stripes)

Le roller-Soccer se regarde avant tout

Il est difficile de retranscrire l'ambiance de ce sport. Il faut venir et assister, s'immerger, supporter les équipes selon votre désir du moment, car vous aurez certainement envie d'être supporter de tout le monde. Tous ne peuvent pas venir avec leurs supporters ! Ceux qui sont là prennent le relais et encouragent en se déchaînant !

Un niveau en progression constante

Comme pour de nombreux sports en pleine croissance, on a constaté que par rapport à l'année dernière, le niveau est vraiment monté d’un cran. Les équipes ont fait des répétitions et se sont entraînées sérieusement.

Marseille revient

Marseille a vraiment cartonné avec son invraisemblable Hugo. Kevin a été sacré « Zidane » du Roller-Soccer, toute l’équipe est soudée et fidèle. On retrouve le même effectif, juste un peu augmenté, que l'année dernière. Cette année, ce sont les meilleurs, ils ont gagné !

De nouveaux arrivants et un fort potentiel

On a eu le plaisir de faire la rencontre avec de nouvelles équipes françaises comme Caen qui est pourtant à l'origine de l’arrivée du Roller-Soccer en France. La ville a reformé son équipe et on a pu la revoir à l'œuvre !
La Belgique arrive avec Joël, l'élégance sur roller. Il peut disputer ce titre à Sébastien Laffargue. On a vu aussi arriver le jeune Youri, 11ans ! Tous deux sont adhérents de l’assocation Rouli-Roula.
En France nous commençons à être nombreux, les équipes se multiplient et c'est tant mieux ! Une grande équipe est née à Toulon sous l'impulsion d'Anthony Avella.
Le Brésil a amené une nouvelle touche internationale et une équipe digne de ce nom. Le Brésil si souvent en tête au foot, nous a présenté des joueurs immédiatement dans l’esprit du RollerSoccer.
Est-ce si étrange de dire cela ? Depuis les débuts de ce sport en pleine ascension qui a pris son envol avec Zack Phillips en Californie il y a une dizaine d'années, les pratiquants ont été réunis autour de la Hollande, de l'Angleterre, de l'Autriche, de la Norvège (absente cette année pour cause d'armée pour les joueurs), de l'Allemagne, et enfin, il y a 3 ans, de la France.
Alors, voir arriver l'Inde et le Brésil c'est le début de la consécration. Il manque toujours le Cameroun mais le dernier mot est loin d'être dit car d’autres pays africains tels que le Sénégal, le Burkina Fasso et d’autres pourraient se joindre à l’événement. Le Pakistan envoie des signaux. Ira-t-on ou viendront-ils ? Toujours est il qu’ils sont là !

L’organisation : des sponsors et des déboirs

Coté sponsoring, les participants ont pu profiter de 2000 bouteilles de jus de fruit www.innocent.fr . Pour l’eau, ce fut soit l'épicerie soit l’eau du robinet, d’excellente qualité dans la capitale.
On se rappellera de cet incendie la semaine précédant la compétition dans le stade où devait avoir lieu la RSWC ! Cela sentait encore le brûlé et l’organisation ainsi que les concurrents étaient désolés pour l'équipe du Stade Elisabeth qui s'était mise en quatre.
Le Comité a prêté main forte. Il a ainsi pu être trouvé des sandwichs bien parisiens et des petits cafés servis avec gentillesse sans cavaler partout autour de la Porte d'Orléans. Tout cela compris dans le prix de l'inscription.

Début des festivités

Vendredi 24 août au soir, la randonnée hebdomadaire de Pari roller, la « Friday night skate » accueillait au départ les équipes avec leurs drapeaux. Une journaliste travaillant pour Associated Press avait fait le déplacement.
Le temps était enfin estival. Le trajet passait par le stade Elisabeth. Le lendemain un public nombreux venait pour assister et voir ce qu’est le Roller-Soccer !
La rando RSI du samedi a également fait une halte dans l’après-midi pour assister à l’événement.
Les équipes françaises, étaient un peu nombreuses avec Paris, Marseille, Caen, Toulon. Il aurait même dû y avoir Noisy-le-Grand mais ils ne se sont pas montrés. Quand Marseille ne s'est retrouvé contre personne, toute l'organisation du programme fut à refaire...

Une bonne couverture médiatique

En revanche, et c'est peut-être ce qui fera avancer la discipline, les médias étaient bien présents !
Le championnat a été annoncé sur AdoFM et sur SportMX plusieurs fois au cours de la semaine. Les sites internet, Pari Roller en tête ont annoncé en ligne et dans leurs lettres hebdomadaires l’événement. L'information a circulé toutes les semaines précédentes.
Sur place sont venus : MTV, TeleGlobo (le TF1 du Brésil ) et France 2. L'organiosation a eu 1 minute dans l'émission "Stade 2" dimanche 26 août au soir !
La télévision mexicaine a également fait le déplacement pour une émission animée par Luyiza, une adorable présentatrice qui a été émerveillée par ce qu'elle a vu. C'est pas étonnant car elle est arrivée juste pour la finale Marseille Allemagne : un match spectaculaire !
Son cameraman aussi a bien apprécié et regretté de ne pas pouvoir revendre ces images à France 3 où il travaille également. Tant pis, M6 Marseille a téléphoné le lendemain pour faire un reportage sur l'équipe de Marseille.
Parmi les magazines papier, un journaliste belge est venu spécialement pour l'événement ainsi que quelques autres.

Cloture de l'événement

Pour clôturer le championnat, comme cela se fait, des médailles ont été décernées. Benoît Serveau, de l'équipe de Paris, est bijoutier. Il a créé et réalisé les médailles !
Avec la remise des coupes, cette année quelques cadeaux de choix ont été distribués : des patins Seba, les nouvelles protections Docmeter qui bientôt seront sans doute indispensables au cours de ces championnats, entraînements et rencontres car le rollersoccer n'est pas un sport paisible.
L'équipe du Cameroun a téléphoné le soir même pour avoir les résultats. Ils suivent le Roller-Soccer comme s'ils étaient présents

Et en 2008 ?

Zack a déclaré que la prochaine RSWC aurait lieu à San Francisco. Les équipes commencent d'ores et déjà à faire des économies pour l'échéance.

Claire Leonard President of the 2007 RollerSoccer™ World Cup Organizing Committee Avant la RSWC 2007, deux rencontres avaient eu lieu en mai au Trocadéro, puis en juillet à Toulon. En 2008, un championnat de France aura certainement lieu. On en reparlera...

Quelques résultats

Classement final

1. France-Marseille
2. Germany
3. France-Paris
4. Belgium

Résultats des parisiens : champions du Monde 2006

Paris 4-1 Autriche
Paris 4-3 Belgique
Paris 3-3 Brésil
Paris 7-0 Caen (quart de finale)
Paris 1-4 Marseille (demi-finale)

Quelques uns des résultats de Toulon

Toulon 2 – 2 Paris
Toulon 5 – 0 Caen
Toulon 3 – 3 Brésil
Marseille 2 – 0 Toulon

Liens utiles

Site du Roller-Soccer en France
Site du CDRS75
Galerie photos de la Coupe du Monde de Roller Soccer (Black Ghost et Isa)
Galerie photos de la Coupe du Monde de Roller Soccer 2007
Le Roller-Soccer sur L'Internaute
Résultats completsTexte : Claire Léonard et Alfathor
Photos : Sylvain Rouillard
Mis en ligne  le 04 September 2007 - Lu 6500 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB